ESCP > Vie associative > EachOne - Épisode 1. Intégrer une association humaine au service des réfugiés : devenir coach

ESCP va E1 réduite.jpg

Les étudiants ont du temps disponible et l'envie de s’investir dans des projets humains et impactant. Tel est le postulat initial de EachOne, association fondée par deux étudiants de l’ESCP, et actuellement déployée dans 12 écoles (ESSEC, Science Po, Dauphine, etc.).

Intégrer cette association en tant que coach c’est construire une relation de confiance et d’entraide avec un réfugié motivé et  plein de ressources. Si tu cherches une expérience humaine qui saura orienter le destin d'un migrant motivé, EachOne est l'association qu'il te faut !

MEDC N°1 - 3.png

Profils ciblés et méthode de recrutement 

 

En tant qu’AST, la première année de Master est le meilleur moment pour t’investir dans l'association. Les profils recherchés sont des étudiants motivés et prêts à investir de leur temps pour aider à l’intégration d’un réfugié régularisé, avec lequel ils forment un binôme. L’élève devient alors le « coach » référent. L’idée est de sélectionner une vingtaine de coachs chaque année dans chaque établissement partenaire.

 

 

La mission du « coach »

 

Chaque réfugié est mis en relation, individuellement, avec 3 personnes (le buddy, le coach et le mentor) qui l’accompagnent pendant les 12 semaines du programme pour définir et concrétiser leur projet professionnel sur le long terme. Le coach aide le réfugié dans sa rédaction de CV et l’accompagne dans son apprentissage du français. Il s’engage à proposer des séances d’environ deux heures hebdomadaires de soutien scolaire pour reprendre les bases de la grammaire et de la conjugaison ou pour restructurer son CV et l’aider à la rédaction d’une lettre de motivation. Le rôle du coach est modulable en fonction du niveau de français de son binôme et de ses besoins. Par ailleurs, il peut être sollicité sur des questions administratives plus générales selon les besoins formulés par le réfugié. Il peut s'agir de demandes de changement de logement, de démarches de recherche d'emplois, ou toute autre problématique qui participe à l’intégration du réfugié. L’objectif du coach est donc double : aider à l’apprentissage du français et outiller le réfugié pour se sentir prêt à postuler dans les secteurs qui suscitent son intérêt, tout en capitalisant sur ses connaissances techniques préalables.

 

 

Organisation pratique

 

Le binôme est libre d'organiser ses rencontres selon la disponibilité de chacun. Ils peuvent se rejoindre dans la cafétéria ou dans une salle de l'ESCP, ou convenir d'un point de rendez-vous hors de l'école. Le format et la durée de chaque entrevue sont modulables. Cette flexibilité est très avantageuse dès lors que les membres du binôme sont assez autonomes et impliqués pour se voir à fréquence régulière. Vous aurez tout à fait le temps de vous impliquer dans d'autres associations de l'ESCP en parallèle.

 

Être coach chez EachOne est une aventure humaine extrêmement enrichissante et réellement impactante que tu n’es pas prêt d’oublier ! N’hésite pas à consulter le site de l’association (https://www.eachone.org/) ou à lire les deux articles complémentaires sur le rôle d’un membre permanent et sur la success-story d’un réfugié soudanais !

Solène Bernardini - ESCP

 

  • Lire : Each One - Épisode 2. Être membre de l’équipe programme.

  • Lire : Each One - Épisode 3. Retour sur le parcours d’Arafat, un réfugié soudanais bénéficiaire du programme Each One à l'ESCP.