A quel point mon projet professionnel doit-il être défini à Bac+2 / +3 et plus ?

Une école de commerce prend en compte votre projet professionnel dans l’évaluation de votre dossier (candidatures en admissions parallèles surtout).

Pour la candidature sur dossier, votre projet professionnel doit être un minimum défini pour que l’école sente l’orientation que vous voulez donner à votre carrière. Pour l’oral de motivation, si vous êtes admissible, votre projet professionnel devra être « bétonné ».

Pour l’envoi des candidatures, votre projet doit au minimum être composé d’un secteur, d’une fonction et d’une zone géographique

Dans votre lettre de motivation, votre projet professionnel doit apparaître clairement. Il doit au minimum comporter :

- Un secteur d’activité : agroalimentaire, automobile, cosmétique, écologie, santé, etc.

- Une fonction : finance / comptabilité, ressources humaines, marketing, commercial,  achats, etc.

- Une zone géographique : Europe de l’Est, France, Brésil, Afrique, etc.


La rencontre entre ces 3 éléments (Directeur commercial + automobile + France, Directrice financière + agroalimentaire + Asie, etc.) constitue le premier niveau d’un projet professionnel (pour une lettre de motivation).

Pour l’oral, un approfondissement du projet professionnel doit être opéré

Pour l’oral, votre projet professionnel doit être beaucoup plus abouti, et comporter :

- Les enjeux du secteur,

- Des noms d’entreprises qui vous intéressent,

- Des chiffres sur le secteur et les entreprises en question,

- Des raisons valables qui vous ont fait vous porter sur ce projet,

- Des exemples et des anecdotes,

- etc.

Il faudra que votre projet se décompose en 2 parties : une partie « projet à court terme » (= votre poste en sortie d’école) et une partie « projet à moyen terme » (= votre poste dans 10 ans).

Sans ces éléments, difficile pour le jury de comprendre votre présence devant eux et, par suite, de passer à des sujets plus personnels. La situation s’enlisera donc.

Ce projet doit être cohérent et n’est pas engageant

Puisque le projet professionnel présenté n’est pas engageant, choisissez celui que vous saurez le mieux défendre, le plus simple à expliquer, le plus fluide.

Votre projet professionnel doit, le plus possible, être en ligne avec vos expériences passées pour donner une impression de cohérence au jury qui l’analysera. Il faut que le parcours semble logique, fluide et cohérent, même si, évidemment, cela est plus facile à dire qu’à faire.

Le projet professionnel doit non seulement s’imbriquer avec votre formation et vos expériences passées mais aussi avec les apports que l’école aura pour vous.

Pour ceux dont le projet professionnel serait vraiment éloigné de leurs études initiales, insistez plutôt sur les qualités développées grâce à votre parcours initial (Exemple : « Ces études en lettres à l’université m’ont confirmé que j’étais quelqu’un de rigoureux et de créatif. Ces qualités de rigueur et de créativité seront cruciales pour mon futur métier, puisque je souhaite plus tard travailler dans le marketing du luxe ».).  

 

Votre projet professionnel doit être pensé en amont pour être bien impactant auprès des jurés. C'est la raison pour laquelle nous vous recommandons fortement de bien vous préparer avec l'ouvrage N°1 des ventes : Le Manuel des entretiens de motivation - Post-Bac / Prépa HEC / Admissions parallèles AST.

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : Combien d'oraux d'écoles de commerce dois-je passer ?

Lire : CV : 1 ou 2 pages ?

Lire : Je n'ai pas de projet professionnel. Que faire ?

Articlé rédigé par Arnaud Sévigné : Voir son profil.