emlyon > Parcours candidat(e)s > Mon admission à l'emlyon de A à Z

Morgan a intégré l’emlyon business school à la suite d’une Bi-Licence et d’un Master 1 en Droit. C’est ce parcours atypique qui lui a ouvert la voie de la grande école.

 

Quel est ton parcours académique ?

J’ai obtenu un baccalauréat scientifique en 2014, à la suite duquel je me suis orienté vers l’université, dans une Licence pluridisciplinaire Droit et Histoire ou je suivais d’un côté les cours de la Licence de Droit et de l’autre, ceux de la Licence d’Histoire. Ce choix s’est fait spontanément. Je voulais découvrir le Droit et j’aimais l’Histoire. Ce cursus fut très enrichissant pour moi en termes de connaissances mais aussi de méthodes de travail, car conjuguer 2 matières ensemble demande beaucoup de rigueur et d’organisation.

Souhaitant m’orienter vers un métier en entreprise, je me suis dirigé vers un Master 1 généraliste en Droit des affaires. C’est durant cette année, après des rencontres avec des professionnels et de nombreuses recherches que l’idée d’intégrer une école de commerce m’est venue, tardivement, trop tardivement pour être suffisamment préparé pour les concours. Je m’étais tout de même inscrit avec l’idée que si ça passait, j’y allais, sinon je faisais une année de césure. Hélas, je n'ai pas eu les écoles espérées et ai ainsi choisi de faire une année de césure.

Comment s’est déroulée ton année de césure ?

Durant cette année de césure, j'ai choisi de pratiquer l’anglais, acquérir de l’expérience professionnelle via des stages, affiner mon projet professionnel et préparer les concours.

MEDC N°1 - 3.png

Cela a commencé dès septembre avec un premier stage de 2 mois dans un cabinet d’avocat de petite taille. J’y ai découvert l’essentiel des facettes du métier d’avocat.

La deuxième partie de mon année de césure, d’octobre à mai, s’est déroulée en Grèce. Lors des 4 premiers mois, j’ai effectué un stage à l’Université d’Athènes qui portait sur de la recherche juridique. Un stage que j’avais obtenu via l’association ELSA International, aujourd’hui la plus grande association d’étudiants en droit d’Europe et dont je suis membre depuis 4 ans. Bien acclimaté à la vie grecque, j’ai décidé d’enchaîner sur un troisième stage au sein d’un cabinet d’avocat, à Athènes, avant de rentrer en France pour passer les oraux d’admission.

Quels concours as-tu passés ?

J’ai choisi de postuler individuellement à l’ESSEC, l’emlyon et l’EDHEC (le TOP 5) car c’était les 3 écoles qui offraient le meilleur complément possible à mon parcours.

Comment as-tu préparé ces concours ?

Durant l’année et en parallèle de mes stages, j’ai préparé le TOEIC, le TAGE MAGE, les dossiers puis les entretiens d’admission.

J’ai d’abord passé le TOEIC, un test d’anglais relativement abordable avec un minimum de préparation, le tout est d’avoir minimum 900/990. J’ai ensuite passé le TAGE MAGE à 2 reprises, en novembre 2018 et en février 2019, un test noté sur 600 et composé de 6 sous-tests de 15 questions chacun. Je l'ai préparé sérieusement afin de maximiser mes chances d’être admissible dans les écoles que je visais.

Etant en Grèce, j’avais emmené un livre assez épais, le Grand Manuel du TAGE MAGE - N°1 des ventes, que des étudiants précédemment admis m’avaient conseillé. J’ai fait et refait les exercices, suivi les indications et on peut dire que ça a plutôt fonctionné puisque j’ai obtenu 393/600. Un score qui m’a permis d’être admissible aux oraux des écoles que je visais. Je ne peux que recommander ce livre à tous les préparationnaires.

Ce n’est qu’en juin que j’ai passé mes oraux, à mon retour de Grèce. Les oraux sont spécifiques à chaque école, d’où la nécessité d’une préparation rigoureuse. J’ai passé plusieurs semaines à m’informer sur les écoles, affiner mon projet professionnel, préparer mes speechs et passer des oraux blancs avec Joachim et Arnaud. C’est ainsi que j’ai intégré l’emlyon business school. Je remercie particulièrement Joachim et Arnaud qui m’ont accompagné du début à la fin.

Un petit conseil pour terminer ?

Bien préparer son admission. Peu importe le parcours académique, professionnel ou encore les expériences associatives, je pense qu’il n’y a pas de secret, les étudiants qui intègrent une Grande École du TOP 5 sont ceux qui sont les mieux préparés.

Morgan Boitard - emlyon

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : Mes 10 conseils pour réussir son TAGE MAGE - Martin Berton - 490/600 au TAGE MAGE.

Lire : Les 3 mots qui caractérisent l'ESSEC sont... - Daphné Olivaux - Admise ESSEC.

Lire : Qu'apprend-on réellement en école de commerce ? - Jonathan Cosperec - Admis Audencia.