ESSEC > Parcours candidat(e)s > Comment j’ai reporté mon intégration à l’ESSEC et à Sciences Po ?

Dois-je candidater aux admissions parallèles cette année ? Voici la question que se posent de nombreux étudiants en M1. Partagé entre l’envie d’intégrer une grande école de commerce ou Sciences Po Paris et celle de terminer mon cursus initial, j’ai moi aussi été confronté à cette interrogation. Par la suite, ayant été admis à Science Po et à l'ESSEC, j'ai dû reporter mon intégration l'ESSEC pour pouvoir suivre les 2 cursus. 

Quand postuler ? M1 ou M2 ?

Tout d’abord, présentons les avantages de ne postuler qu’en M2. Ne pas avoir de dossier à préparer en M1 vous laissera du temps pour travailler vos cours et consolider votre projet, à la fois en termes d’expériences professionnelles et personnelles (voyages, engagements associatifs, networking etc.). Vous aurez également davantage de temps pour préparer le TAGE MAGE et le TOEIC/TOEFL. Néanmoins, ces avantages sont minces au regard de ceux qui s’offrent à vous si vous postulez en M1.

Présenter les admissions parallèles dès l’année de M1 augmentera en effet vos chances d’intégration. Si votre première candidature en M1 n’aboutit pas, il vous restera une seconde chance l’année suivante. De plus, au vu de l’échéance proche, vous serez également beaucoup plus motivé pour travailler le TAGE MAGE et le TOEIC. Cela vous permettra également de préparer d’ores et déjà votre dossier. Au cas où vous présenteriez à nouveau votre candidature en M2, vous auriez déjà une base sur laquelle vous appuyer. Enfin, postuler en M1 est l’occasion de se familiariser avec le processus des admissions parallèles, voire avec les oraux, et d’apprendre ainsi à gérer ces épreuves.

MEDC N°1 - 3.png

La délicate étape du report d'intégration

Considérons, à présent, la raison pour laquelle vous avez certainement cliqué sur cet article, à savoir la question du report d’intégration. Il se peut en effet que vous souhaitiez terminer votre cursus initial avant d’intégrer une école de commerce / Sciences Po et n’avez nulle envie de candidater dès le M1, de « peur » d’être accepté et de devoir mettre un terme prématuré à votre premier parcours.  À mon sens, raisonner de la sorte est une erreur, car la solution du report d’intégration se présente à vous.

 

Si vous parvenez à expliquer à l’école dans laquelle vous avez été admis pourquoi compléter votre M2 est nécessaire pour votre projet professionnel, alors le report d’intégration vous sera le plus souvent accordé. Lors de votre demande de report, il est important de souligner deux éléments : 

1) Votre M2 est indispensable pour réaliser votre projet professionnel ; 

2) Reporter votre intégration d’une année n’est pas une « ruse » pour présenter d’autres écoles que vous n’auriez pas eues.

 

Si vos arguments sont convaincants, il y a fort à parier que vous serez entendu. Je vais prendre pour exemple mon cas personnel. J’ai présenté les admissions parallèles lors de mon M1 d’actuariat (gestion des risques en assurance / finance). J’ai eu le plaisir d’être admis au PGE de l’ESSEC et au master Finance et Stratégie de Sciences Po. Mon projet professionnel est de travailler en banque d’affaires sur des problématiques assurantielles. J’ai donc tout naturellement expliqué à l’ESSEC et à Sciences Po que disposer d’un M2 en actuariat serait un atout majeur qui me permettrait de me démarquer des autres candidats lors de mes futures recherches de stage / emploi. Si votre projet est cohérent, le report vous sera accordé. 

Et si le report est refusé ?

Dans la négative, c’est peut-être que votre M2 n’aurait apporté que peu de plus-value à votre projet et dans ce cas, il est donc préférable de ne pas « perdre » une année. Encore une fois, et cela est valable pour toutes vos candidatures, tout est question de cohérence : soyez cohérent avec vous-même, avec votre projet, avec vos ambitions. 

Concrètement, comment se passe la demande de report ? 

Enfin, au sujet de la procédure de report, il n’y a rien de plus simple. Pour les écoles de commerce, vous devrez payer des arrhes (non-remboursables) qui seront déduites de vos futurs frais de scolarité (autrement dit, reporter son intégration ne coûte rien, sauf si vous décidez de ne pas intégrer l’école). Pour Sciences Po, aucune avance de paiement n’est demandée. 

Rémi Joubert - Admis ESSEC et Sciences Po

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : Les 3 mots qui caractérisent l'ESSEC sont... - Daphné Olivaux - ESSEC.

Lire : Mes 5 conseils pour être admis en école de commerce - Antoine Donnarumma - ESCP.

Lire : J'ai intégré l'ESCP avec un plan en 5 étapes - Antoine Donnarumma - ESCP.