Vous visez le TOP 5 ? Une prépa est fortement recommandée...

"Comment optimiser son organisation dans la préparation de ses concours ?", par Calvin Chiappori, étudiant SKEMA. 

Je vais vous présenter trois conseils que j’ai mis en œuvre pour concilier mon alternance en Bachelor et la préparation des concours pour intégrer un Master, qui demandent tous deux un rythme assez soutenu, ce qui est donc parfois difficile à gérer.
Ces conseils sont évidemment aussi valables pour des étudiants en stage ou en études (licence, master, DUT, etc.). 


Conseil n°1 : Planning et anticipation

La première chose à faire avant même de commencer les révisions est, je pense, l'élaboration d’un planning. Pour ma part, j’ai commencé ce planning en septembre, avant même d’avoir postulé aux écoles et avant d’avoir commencé à réviser.


Ce planning m’a permis de me projeter sur les échéances futures, à savoir le TOEIC ou le TAGE MAGE communs à plusieurs écoles, et le cas échéant les écrits propres à chaque école. 

En effet, ce planning m’a permis de classer toutes les échéances par ordre de priorité, afin d’arriver prêt pour chaque épreuve qui allait se présenter dans les mois suivants. De plus, il permet de prévoir tous les éléments extérieurs aux concours (partiels, vacances scolaires, fêtes de fin d’année parfois synonyme de relâchement, voyages, etc.) pour ne pas arriver à une épreuve moins prêt que ce que j’aurais souhaité.

Le planning a aussi pour but de programmer le nombre d’heures par semaine que l’on souhaite allouer à la préparation des concours. Ici, il faut prendre en compte évidemment le rythme de l’alternance, qui est parfois soutenu, et qu’il faut allier aux cours à l’école. Il permet d’anticiper quels sont les jours les plus propices aux révisions, quels jours ne le sont pas.

Conseil n°2 : Une étape après l'autre 

Je souhaitais réaliser chaque épreuve l'une après l’autre, c’est-à-dire réviser une épreuve, la passer, et me libérer de celle-ci afin de pouvoir me concentrer à nouveau sur une nouvelle épreuve. Le bénéfice à réviser de cette façon est qu’elle permet de se focaliser entièrement sur l’épreuve la plus proche, et ainsi le cerveau est lui aussi concentré à 100% sur une seule et même épreuve.

 

Pour ma part, j’ai donc décidé de passer le TOEIC le plus tôt possible, en octobre, afin de m’en « débarrasser » et pouvoir alors me focaliser pendant les 6 prochains mois sur le TAGE MAGE, qui était à mon avis l’épreuve la plus longue et difficile à préparer. Je voulais me concentrer à 100% sur cette dernière sans avoir le TOEIC à réviser en même temps.

Je conseille ainsi dans la mesure du possible de passer le TOEIC, qui demande moins de révisions que d’autres épreuves, le plus tôt, avant d’arriver sur la période de novembre-décembre synonyme de partiels et de premier TAGE MAGE pour ceux qui souhaitent le passer deux fois. 

 


Conseil n°3 : Adaptation et gestion
 

Concilier alternance, cours et concours est un rythme soutenu, parfois difficile à soutenir, d’autant plus que ce rythme s’étale sur une année entière, et ressemble à un marathon plus qu’à un sprint.

 

Je conseillerais alors de faire preuve d’adaptation et de gestion.

Ici, je parle d’adaptation et de gestion des efforts, de la fatigue. Concilier travail en entreprise et révisions le soir devient usant mentalement et nerveusement.

Il faut savoir gérer cette fatigue qui s’accumule, et s’il le faut sauter parfois une séance de révision si celle-ci ne s’annonce pas productive. Une séance sous le coup de la fatigue ne sera pas bénéfique, mais au-delà de cela va ajouter une fatigue supplémentaire à celle déjà existante. Faire un break permet de reprendre plus frais et donc de façon plus efficace.

 

Personnellement, j'ai réalisé une alternance qui m'a permis de bénéficier au minimum de cinq semaines de congés payés, ce qui n'aurait pas été le cas d’un stage, par exemple. Ainsi, l'alternance, bien qu’éprouvante par son rythme qui jongle avec les cours, offre cette possibilité de pouvoir bénéficier de congés dans les périodes de révisions intenses avant les épreuves. Cela permet aussi de pouvoir bénéficier d’un nombre conséquent de jours de congés pour les oraux.

Je recommande alors l’alternance dans ce sens, où elle permet une meilleure adaptation et gestion des échéances des concours.

 


 

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : "J'ai intégré AUDENCIA en parlant de sirènes à l'entretien" par Jonathan Cosperec, Admis AUDENCIA 2019 avec 17/20 en entretien.

Lire : "J'ai intégré l'ESCP avec un plan en 5 étapes" par Antoine Donnarumma - Admis ESCP 2019.