GMAT : Les 7 conseils pour bien réussir son GMAT - Partie 1/2

Le GMAT est un test très important dans la constitution de vos dossiers pour les écoles internationales. Voici nos 7 conseils pour le réussir.

Conseil n°1 : Établissez un programme de révisions.

La préparation au GMAT est longue. Il faut vous y prendre à l’avance et de manière organisée pour couvrir toutes les notions qui tombent le jour J et pour pouvoir évaluer votre évolution de manière précise. Le GMAT évalue à la fois vos capacités le jour J et vos capacités de planification les mois qui précèdent le jour J.

Ainsi, nous vous conseillons d’établir un programme de révisions précis, en consacrant environ 10-15 heures de révisions par semaine (selon votre emploi du temps).

Conseil n°2 : Fixez-vous un objectif selon les écoles visées.

Votre motivation viendra de votre objectif. Votre objectif doit se décomposer en sous-objectifs : un « objectif A » (Exemple : Intégrer Harvard ou Stanford, soit un objectif de score de 720/800), un « objectif B » (Exemple : Intégrer HEC Paris ou INSEAD, soit un objectif de score de 700/800) et un « objectif C » (Exemple : Intégrer ESADE ou Bocconi, soit un objectif de score de 650/800).

Une fois votre objectif fixé, vous aurez plus de facilité à vous motiver.

Suite de l'article ci-dessous après la bande.

Conseil n°3 : Familiarisez-vous avec les différents types de questions.

Il faut non seulement être à l’aise avec les attentes des concepteurs sur chacune des 4 parties du GMAT, mais également sur les centaines de questions types qui tombent le jour J. Le candidat assidu retrouvera une bonne partie de questions vues à l’entrainement le jour du test. Cela lui permettra de répondre juste et de libérer du temps pour les questions moins classiques.

Bien comprendre les différents types de questions vous servira à aborder différemment les parties verbale et quantitative. Les questions quantitatives offrent une seule réponse juste. Les questions verbales peuvent proposer plusieurs réponses potentiellement justes. Il s’agit de trouver la meilleure parmi celles proposées ou bien plusieurs réponses potentiellement fausses pour lesquelles il faut trouver la moins mauvaise.

Conseil n°4 : Apprenez par cœur votre cours.

Certains éléments doivent faire l’objet d’un apprentissage par cœur : formules mathématiques, points de grammaire testés par le GMAT, etc.

Le programme n’est pas très éloigné en mathématiques ou en anglais de celui testé par le programme de Terminale ES. Donc les notions ne sont pas très complexes mais il faut se les remémorer pour être efficace et aller vite dans la résolution.

 

Attention : certaines formules sont très classiques dans le programme aux USA, mais moins en Europe. Il faut donc y porter une attention particulière. D’autant plus que vos révisions vous aideront à mieux comprendre le vocabulaire anglais des mathématiques. Idem pour la maîtrise de l’anglais, partie conçue pour mettre en difficulté un Américain de 25 ans. Elles sont donc très difficiles pour un étranger.

Pour lire les conseils N°5 à N°7 (suite de l'article) : cliquez ici !

Je vous recommande également les articles suivants :

Article 1

Article 2

Article 3

Articlé rédigé par Joachim Pinto : Voir son profil.

Article rédigé par Joachim Pinto

  • Parcours académique : Prépa ECE Ipesup + Master Grande École HEC Paris.

  • Fondateur des communautés d'entraide : "Monsieur Écoles de commerce : Post-Bac & Admissions Parallèles" : + de 13 000 membres.

  • Auteur de 30 ouvrages (dont 5 sont N°1 des VENTES) sur les concours aux écoles de commerce : Découvrez les ouvrages !

  • Passionné par le monde de l'enseignement, des concours et des écoles de commerce.

  • A effectué le plus haut saut à l'élastique du monde (Népal - 178 m).