BSB > Parcours étudiant(e)s > Parcours de stagiaire - Maximilien Guillaume - L’amoureux du vin

Maximilien Guillaume est étudiant en première année à BSB et souhaite intégrer le MSc Wine Management de cette même école.

 

Découvrez le MSc Wine Management - YouTube

 

 

L'entreprise 


Nom de l’entreprise : L’amoureux du vin.
Secteur d’activité : Vin et spiritueux.
Nombre de salariés : 2
Nom du poste : Vendeur.
Département du poste : Sales
Durée du stage : 2 mois.
Lieu de travail (pays, ville) : Saint-Quentin, France.

MEDC N°1 - 3.png

1) Pourquoi as-tu postulé à cette entreprise ?


Mon projet professionnel s’articule autour des vins et spiritueux, cela me paraissait alors être un choix pertinent. En effet, en tant que vendeur, j’ai une vision des consommateurs et du secteur professionnel.  J’ai également eu cette opportunité grâce à mon réseau personnel, ce qui m’a facilité la tâche. Les offres étaient plutôt rares et, en plus, pas loin de mon domicile.


 

2) Pourquoi as-tu postulé à ce stage / ce poste ?


Le secteur de la vente était inclus dans mon parcours au sein de la BSB. En effet, en fin de première année nous devons effectuer un stage en vente afin de mettre en pratique nos cours de technique commerciale. Aussi, la vente de vins et spiritueux est en accord avec mon projet professionnel et je pense que la vente en BtoC est essentielle pour aborder ce domaine. Enfin, l’entreprise propose de la vente comme dit plus haut, en BtoC, mais aussi en BtoB. Ainsi, j’ai accès à une vision globale de la vente de vins et spiritueux.



3) Quel a été le processus de recrutement ? 

 

L’entretien s’est déroulé via un appel téléphonique. J’avais déposé mon CV ainsi que ma lettre de motivation à l’entreprise. Le recruteur, associé-gérant, les a étudiés avant de convenir d’un rendez-vous. Les questions se sont concentrées sur mon parcours et ce qui m’intéressait dans mon projet. Je pense qu’il est essentiel de bien se connaître et d’avoir une idée claire et la plus précise possible de son projet.


 

4) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaitent postuler à un stage dans cette entreprise ? Comment se préparer aux entretiens ?


Pour un stage dans mon domaine, connaître les vins et spiritueux. Il ne s’agit pas d’être un expert, mais d’avoir un minimum de connaissances. Il est aussi important d’être actif et réactif sur les attentes. En effet, que ce soit au niveau des clients ou des supérieurs, il faut pouvoir s’adapter vite et bien.

 


5) Quelles étaient tes 3 principales missions au cours de ce stage ?


Mission n°1 : la vente. Cependant, il ne s’agit pas de juste faire du chiffre, mais de répondre au mieux à l’attente du client. Le conseil que nous offrons est une valeur ajoutée et un moteur de fidélisation. Il est donc capital de répondre à leurs besoins de manière efficiente. 

 

Mission n°2 : la gestion des stocks. Cela se fait par logiciel ce qui nous permet de gérer le stock de réserve de la boutique. La mise en rayon se fait en fonction de la disponibilité des produits en rayon. Il est donc important d’être vigilant. 

 

Mission n°3 : la gestion des factures. Cela consiste à contrôler la correspondance entre l’arrivée des produits et la facture. Mais aussi à centraliser les factures, via un progiciel, pour faciliter le bon fonctionnement du pôle financier.


 

6) Quelle était l’ambiance au sein de l’équipe / du département / de l’entreprise ? As-tu des anecdotes à nous partager ?


L’ambiance est excellente. Le gérant est d’une grande bienveillance et est très pédagogue. Il m’a notamment formé à l’utilisation du logiciel de facturation et sa méthode d’encaissement. Il m’a prodigué quelques conseils de vente et de relation client. Par exemple, l’importance du budget du consommateur afin de proposer un produit en phase avec ses attentes.


 

7) Quels sont les 3 enseignements que tu peux tirer de cette expérience professionnelle ?


Enseignement n°1 : L’importance de créer une relation avec le client. Être aimable avec le consommateur le poussera à également l’être avec vous. La relation est plus intimiste qu’une grande surface. Nous avons une relation avec le client afin de correspondre à ses attentes.


Je me souviens qu’un client souhaitait du Dalmore, un whisky écossais, mais nous n’en avions pas. Je lui ai alors demandé s’il souhaitait spécifiquement celui-ci. Sa réponse fut affirmative. Je lui ai alors conseillé le caviste du trottoir d’en face. Cela peut paraître étonnant, mais cela contribue aussi à entretenir une relation saine et honnête avec le client et par conséquent à le fidéliser.

Enseignement n°2 : Il est nécessaire d’être à l’écoute du client, le comprendre et se mettre à sa place. Une cliente souhaitait offrir un cadeau à son médecin traitant, mais ne connaissait pas le secteur du vin. Je l’ai alors conseillée en fonction son budget. Je lui ai proposé la piste du champagne afin de marquer l’événement sans non plus payer trop. Ils ne se connaissaient pas personnellement. Cette cliente avait besoin d’être rassurée quant à son choix. Il est important d’écouter le client et de s’adapter à son besoin. 

 

 
8) Ce stage a-t-il modifié / confirmé ton projet professionnel ?


Je suis toujours intéressé par le domaine des vins et spiritueux. Je ne suis cependant pas intéressé par la vente en magasin. J’apprécie la relation commerciale, mais la vente en magasin à proprement parler n’est pas ce que je souhaiterais faire durant ma carrière. Cette expérience est cependant enrichissante pour la vision qu’elle offre sur le secteur

Lire aussi :

 

BSB Burgundy SB : Les 10 points forts - Monsieur Écoles de commerce (monsieur-ecoles-de-commerce.com)