Les 7 règles d'or pour réussir les entretiens de motivation - Partie 1/2

Règle d'or n°1 : Préparez-vous en amont !

Il est faux de croire qu’un entretien de motivation peut être réussi au « talent ». Un entretien se prépare plusieurs jours ou semaines en amont. Vous devez connaître vos forces et vos faiblesses, connaître les spécificités de chaque école, maîtriser votre projet professionnel et préparer un certain nombre de « questions types » afin de ne pas être déstabilisé le jour J ! Cela se fait généralement en 2 étapes. Une période de réflexion / d’introspection et de recherches où vous notez tout ce qui vous semble cohérent sur un cahier / fichier Word. Puis, une période de sélection des informations pertinentes et de mise au propre. L’objectif est d’avoir des fiches synthétiques et claires sur chaque étape / domaine de vos entretiens de motivation. Suivez donc bien vos plannings de préparation.

Règle d'or n°2 : Connaissez-vous bien !

Bien se connaître est la règle d’or d’un entretien de motivation réussi. Vous devez avoir 3 qualités / 3 défauts (règle d’or n°4), analyser les compétences développées dans vos expériences professionnelles / associatives / internationales ou encore bien maîtriser vos centres d’intérêts et vos passions. Il s’agit d’un entretien de motivation et de personnalité. L’aspect « motivation » sera évalué par la connaissance de l’école et la maîtrise de votre projet professionnel (règle d’or n°3). L’aspect « personnalité » sera évalué par votre analyse des expériences professionnelles / associatives / personnelles / sportives / culturelles et le « feeling » créé avec le jury.

Règle d'or n°3 : Ayez un projet professionnel défini + connaissez bien l’école !

Avoir un projet professionnel à court et moyen terme avec un poste + un secteur d’activité + plusieurs entreprises qui vous intéressent est un prérequis à un entretien réussi. Sans cela, il sera difficile de convaincre le jury. De plus, pour réaliser ce projet professionnel, il faudra auparavant être diplômé de votre école. Il est donc fondamental de bien connaître l’école, c’est-à-dire la spécialisation de Master que vous souhaitez suivre, l’échange international que vous souhaitez réaliser, l’association dans laquelle vous souhaitez vous investir ou encore les valeurs, la devise, la signification de l’acronyme de l’école, etc. La connaissance de soi (règle d’or n°2), le projet professionnel (règle d’or n°3) et l’école (règle d’or n°3) sont les 3 piliers de votre entretien de motivation.

Règle d'or n°4 : Qualités vs Défauts.

Un des grands classiques de l’entretien de motivation est « Quels sont vos 3 principales qualités ? Vos 3 principaux défauts ? ». Vous devez bien réfléchir à votre réponse et illustrer chaque qualité citée par un exemple concret (expérience sportive, associative ou professionnelle). Pour les défauts, tentez d’expliquer que vous en avez conscience et que vous faîtes votre possible pour le faire disparaître (Exemple : vous n’êtes pas à l’aise en parlant en public ? Dîtes que vous prenez des cours de théâtre par exemple).

Attention : N’évoquez pas de défauts trop personnels ou éliminatoires. Exemple : « je suis radin », « je suis colérique », etc.

Pour lire les règles d'or N°5 à N°7 (suite de l'article) : cliquez ici !