TBS > Parcours candidat(e)s > Léa Lemerle - AST FR

Prénom : Léa

Nom : Lemerle

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Baccalauréat Littéraire, 12,6/20

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : DUT Techniques de Commercialisation (TC) (20ème/190, 12/20 de moyenne) + Bachelor Business (54ème/343 avec 15/20 de moyenne).

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 150/600 et TOEIC : 820/990.

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? Admissible en MSc à KEDGE et SKEMA, ainsi qu’au PGE de TBS et de NEOMA.

ADMISE dans quelles écoles ? KEDGE, SKEMA, TBS et NEOMA

Choix définitif ? TBS en PGE

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Au lycée, j’ai choisi de m’orienter vers une filière littéraire pour ma forte appétence dans le domaine linguistique. J’ai choisi la spécialité anglais approfondi, Littérature Étrangère en Espagnol et l’option LV3 italien.

À la suite de cela, j’ai décidé de m’orienter vers un DUT Techniques de Commercialisation (à Saint-Nazaire). C’est une formation sélective, mais qui en vaut la peine. En effet, j’ai appris énormément de choses pendant ces deux ans, avec des matières très variées (marketing, logistique, management, négociation, commerce international, comptabilité, etc.).

Grâce à ces deux années dans le domaine du commerce, j’ai décidé de m’orienter vers un Bachelor Business, spécialisation marketing et relation client au sein de l’école de commerce Excelia à La Rochelle. Mon année m’a permis de me spécialiser, non pas dans la relation client, mais plutôt dans toutes les formes de marketing existantes (marketing direct, digital, responsable, etc.).

 

L’année qui a suivi mon Bachelor, j’ai décidé de prendre une année sabbatique, et je suis partie 5 mois en Espagne, en tant que jeune fille au pair, je pratiquais quotidiennement l’anglais et l’espagnol, et j’ai aussi suivi des cours d’anglais dans une école de langues. Pendant et après mon séjour en Espagne, je me suis également investi auprès de 3 associations, dans lesquelles j’ai été et je suis toujours bénévole marketing/communication. Depuis 2 mois, je suis responsable marketing au sein d’une entreprise de BTP reconnue de ma région, et je continuerai à travailler avec eux en freelance à la rentrée.

Pour mon Master, je me dirige vers un Programme Grande École au sein de Toulouse Business School.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

3 stages

- Vendeuse chez Etam Lingerie

- Assistante marketing/communication chez Ateliers Pulsion Design (entreprise de sérigraphie textile)

- Assistante-chef de projet chez Altavia Nantes (agence de publicité)

 

3 CDD

- Opératrice de production chez Sodebo (1 mois)

- Magasinière d’expédition chez Coveto (2 semaines).

- Responsable marketing dans l’entreprise Sablière Palvadeau (entreprise d’extraction et de commercialisation de sable) (3 mois)

- Baby-sittings réguliers pendant de nombreuses années.

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

- Je suis partie toute seule aux États-Unis, pendant 1 mois, rejoindre une professeure américaine sur la côte Est des États-Unis.

- J’ai été jeune fille au pair pendant 5 mois en Espagne.

 

Expériences associatives :

Je suis très investie auprès d’associations.

- J’ai été bénévole au sein d’une association environnementale pendant une année. Je suis bénévole marketing / communication auprès de 3 associations qui ont été en difficulté durant la crise du Covid-19 (entreprise de fast-food, association de danse et association du comité de soutien de l’hôpital de ma ville).

- J’ai aussi été déléguée dans toutes mes classes depuis le collège, et j’ai aussi été ambassadrice de mon IUT, et membre du conseil de vie lycéenne de mon lycée.

- Enfin, pendant 2 ans, j’ai été membre et secrétaire d’une association de mon département Techniques de Commercialisation. L’association avait pour objectif de dynamiser la communication au sein du département TC de mon IUT (vidéos JT, photos de classe, photos événements, communication réseaux sociaux, partenariats, organisation d’événements, etc.).

 

Expériences culturelles :

L’expérience culturelle, qui a été la plus enrichissante pour moi sont mes 5 mois en tant que jeune fille au pair en Espagne. J’ai appris à vivre avec une famille qui ne parlait pas la même langue que moi, qui avait une culture et une façon de vivre différente de la mienne.

De plus, mon appétence pour les langues me vient aussi de ma famille, puisque mes cousines ont la triple nationalité anglaise / française / italienne. Et c’est un enrichissement culturel dont je pouvais bénéficier tous les étés.

 

Expériences sportives :

Depuis toute petite, je suis une personne très sportive. J’ai fait 7 ans de basket-ball, 3 ans de danse, 3 ans de volley-ball dans une équipe départementale, 2 ans de natation en compétition (2ème régional), 1 an de rugby (avec mon IUT). De plus, je fais du ski depuis mes 3 ans. Le sport fait partie de mes passions.

 

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Ma vie associative, très remplie

- Mon expérience en tant que jeune fille au pair en Espagne

- Mes nombreuses expériences professionnelles

- Enfin, des « détails » comme la création de mon site internet personnel ont pu également me différencier des autres candidats.

 

Points FAIBLES :

- Mon gros point faible a été mon TAGE MAGE (150/600). Je visais un score de 270/300 (scores que je faisais aux entraînements). Malheureusement, j’ai raté mon concours et mon faible score a probablement eu raison de mon admission dans certaines écoles qui affectaient un coefficient de TAGE MAGE plus important dans les critères du dossier.

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

Ne pouvant pas améliorer mon score TAGE MAGE une fois passé, j’ai essayé de tout miser sur les oraux. Et mes très bonnes notes aux oraux m’ont donc permis de figurer dans la liste principale pour le PGE de TBS.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

La difficulté des épreuves écrites est le côté aléatoire des concours et également la concentration. La session à laquelle j’ai participé a été jugée compliquée, et malheureusement je n’ai pas su affronter les difficultés du concours comme il le fallait pour obtenir un score satisfaisant.

Un point de difficulté pourrait aussi être les points négatifs affectés aux mauvaises réponses. Il ne faut donc pas répondre à toutes les questions, et essayer de laisser place à la certitude pour répondre.

 

 

6) Comment t’es-tu préparée aux ÉCRITS ?

 

J’ai lu et je me suis entraîné avec le Grand Manuel du TAGE MAGE, en réalisant tous les exercices et tests blancs du livre. J’ai suivi un programme proposé par Monsieur École de Commerce.

 

Pour ce qui est du TOEIC, je me suis entraîné avec mon école de langue en Espagne et également grâce au livre 200% TOEIC.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Premièrement, il est selon moi très important de soigner sa présentation au début de l’entretien, si on veut que le(s) jury(s) rebondissent sur des éléments en particulier, il est essentiel d’en parler au début de notre présentation.

 

Je pense qu’avec un jury aléatoire il est important de s’adapter et de ne pas se laisser avoir par des questions qui pourraient nous sembler « traîtres ». Il faut savoir rebondir sur toutes les questions et surtout être honnête.

 

De plus, je pense qu’il faut argumenter toutes les réponses de sorte que les jurys puissent facilement rebondir sur ce que l’on dit.

 

 

8) Comment t’es-tu préparée aux ORAUX ?

 

J’ai préparé mes oraux en renseignant sur une fiche toutes les informations propres à l’école, à la formation, à mon parcours scolaire, mes expériences professionnelles / associatives et les éléments différenciants que je souhaitais mettre en avant.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’a le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

Ayant postulé à seulement 2 PGE et ayant été admise à TBS je peux uniquement parler de TBS, qui m’a marquée de par son organisation, avec des admisseurs très organisés et à l’écoute. Je suis venue seule, mais je n’ai jamais ressenti de solitude, j’ai pu discuter avec de nombreux étudiants sur l’école, les associations, leurs projets, etc. L’ambiance était plus qu’au rendez-vous, dans des locaux très beaux et dans une ville superbe. L’école, ses étudiants et son personnel ont été super. De plus, les jurés étaient très bienveillants et j’ai trouvé très intéressant de discuter avec eux.

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

Mon projet professionnel aux oraux était de devenir directrice marketing au sein d’un grand groupe à l’étranger dans un de ces trois secteurs d’activité : la transition écologique, la mode ou le sport.

J’ai énoncé le fait de vouloir travailler à l’étranger et d’avoir la volonté et l’ambition de vouloir créer mon entreprise d’ici quelques années.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Je ferais en sorte de passer deux fois le TAGE MAGE, et je m’y prendrais aussi plus tôt.

J’aurais aussi fait en sorte de m’entraîner avec d’autres personnes.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Se préparer longtemps à l’avance au concours pour avoir la possibilité de voir toutes les notions importantes (notamment pour le TAGE MAGE).


Conseil n°2 : Passer les deux sessions possibles dans une année (ce que je n’ai malheureusement pas eu la chance de faire).

 

Conseil n°3 : Ne pas négliger les oraux, puisque même si au premier abord, les oraux semblent pour certains être l’épreuve la plus facile, je pense que ce n’est pas le cas et qu’il est essentiel de préparer son oral en amont. Je conseille également de bien prendre le temps de se renseigner sur les écoles et de ne pas seulement se préoccuper du classement. Se sentir bien dans une école est plus important, selon moi, que le classement de l’école, c’est à nous, étudiants, de se créer nos propres opportunités au sein de l’école, elle n’est là que pour nous épauler. Donc trouver une école dans laquelle on se sent bien avec des valeurs communes est pour moi un point essentiel.

 

 

13) Si tu devais décrire ton école en 3 mots, que dirais-tu ? Et pourquoi ?

 

Avec la journée que j’ai passée à TBS il est difficile pour moi de décrire parfaitement l’école. Mais je dirais :

- « Ouverture » : puisque l’école permet de s’ouvrir à diverses opportunités (professionnelles, associatives, étrangères).

- « Solidarité » : c’est ce que j’ai ressenti des étudiants admisseurs qui m’ont accueilli lors de ma journée d’oraux.

- « Responsabilité » :  étant très engagée dans l’écologie, j’ai ressenti le besoin de l’école de se sentir utile et d’intégrer des valeurs de responsabilité à l’école.

 

 

14) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagnée ?

 

J’ai travaillé mon concours toute seule, puisque j’étais en Espagne. Et je pense que si je devais le refaire, je ferais en sorte de pouvoir m’entraîner avec d’autres personnes et de solliciter mes proches pour des questions plus difficiles.