Vous visez le TOP 5 ? Une prépa est fortement recommandée...

SKEMA > Parcours étudiant(e)s > Parcours de stagiaire : Thomas Vasseur - CIC

Nom de l’entreprise : CIC Nord-Ouest / CIC Market Solutions

Secteur d’activité : Finance de Marché/Banque/investissement

Nombre de salariés : 18 000 salariés environ

Nom du poste : Assistant Sales

Département du poste : Salle des Marchés / CIC Market Solutions

Durée du stage : 6 mois

Lieu de travail (pays, ville) : France, Lille

MEDC N°1 - 3.png

1) Pourquoi as-tu postulé à cette entreprise ?

Raison n°1 : Souhaitant travailler en finance de marché, la réaction la plus logique est de proposer sa candidature en premier lieu dans les institutions financières et notamment des banques. Qui plus est avoir le nom d’une banque reconnue et connue de tous est je pense, un plus sur son CV et un gage de qualité.

 

Raison n°2 : Ayant déjà travaillé pour le groupe du Crédit Mutuel (qui détient le CIC) par le passé, j’avais déjà une bonne opinion de cette banque. En effet j’apprécie particulièrement l’approche avec laquelle elle considère le client, sa volonté de l’aider et de ne pas le considérer uniquement comme une source de revenus. De plus j’approuvais également l’objectif de la banque et du groupe en général de recherche de solidité et de stabilité financière tout en cherchant à créer de la valeur pour le groupe sur le long terme. Enfin je trouvais également très intéressante la constitution du groupe qui compte de nombreuses banques, services et sociétés de gestion.

 

Raison n°3 : La dernière raison est d’ordre pratique. En effet étant originaire du Nord, avoir l’opportunité d’effectuer un stage à Lille était l’assurance d’avoir un coût de la vie beaucoup moins important qu’en région parisienne, ainsi que tous les avantages associés à la vie dans une ville telle que Lille. De plus c’était l’opportunité de bénéficier de cet avantage tout en réalisant un stage dans le domaine exact que je souhaitais.

 

2) Pourquoi as-tu postulé à ce stage / ce poste ?

Raison n°1 : La première raison est des plus évidente : le secteur d’activité et le département d’entreprise correspondaient précisément à ce que je recherchais. Souhaitant découvrir davantage la finance de marché, quoi de mieux que de réaliser un stage directement en salle ?

 

Raison n°2 : Au vu du descriptif du poste et après avoir échangé avec mon prédécesseur, ce stage signifiait pour moi la possibilité d’accroître significativement mes connaissances sur le fonctionnement des marchés et des produits financiers. Avec ce stage, je pensais aussi être pleinement immergé dans l’environnement d’une salle de marchés pour découvrir et apprendre les outils qui y sont associés.

 

Raison n°3 : Au vu du Master que j’envisage de réaliser et de la carrière à laquelle je prétends, une expérience en front-office représente un réel atout sur le CV, ainsi que la possibilité de décrocher plus facilement un stage ou un emploi dans ce secteur d’activité en sortie d’école.

 

3) Quel a été le processus de recrutement ? (nombre d’entretiens, types d’entretien, au téléphone / en présentiel, types de questions, personnes (+ poste) rencontrées, etc.)

Le processus de recrutement est somme toute commun à de nombreuses entreprises

  • Entretien n°1 : Le premier entretien est un rendez-vous téléphonique avec quelqu’un du département RH. C’était un échange assez rapide, il vise surtout à confirmer l’exactitude des informations transmises lors de la candidature et sur notre CV. Il permet également d’exposer une première fois nos motivations à réaliser ce stage ainsi que notre connaissance de l’entreprise. Si celui-ci se déroule bien et que la RH porte de l’intérêt à notre profil, elle nous proposera d’organiser directement un second entretien avec la responsable de la salle des marchés.

 

  • Entretien n°2 : Le second entretien se déroule directement en présentiel au siège du CIC nord-ouest à Lille. Il se déroule avec la responsable de la salle des marchés. Il s’agit également d’un entretien de motivation. La responsable était très bienveillante.

Son objectif est surtout de voir si notre profil correspond au poste notamment sur l’état d’esprit à adopter. Elle va chercher à comprendre nos motivations et à voir si l’on est prêt à travailler, en étant peu regardante sur une expérience antérieure significative en finance de marché, car elle considère qu’un stage est avant tout fait pour apprendre. C’est la dernière étape du processus de recrutement. Une fois qu’elle aura pris sa décision, la personne en charge de notre dossier au département RH nous contactera pour nous avertir si l’on est pris ou non.

 

4) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaitent postuler à un stage dans cette entreprise ? Comment se préparer aux entretiens ?

Conseil n°1 : Être sûr de son envie de réaliser un stage dans ce secteur d’activité, car cela conditionnera le reste du processus de recrutement. C’est un domaine particulier aussi, être réellement motivé est un prérequis indispensable pour se plaire dans son stage et aussi, car la liste des candidats qui souhaitent également obtenir ce stage peut être assez conséquente. Aussi, revoyez la liste de vos réelles motivations que vous pourrez expliquer en entretien : il est vital de savoir pourquoi on postule.

 

Conseil n°2 : Se renseigner sur l’entreprise afin d’avoir les données clés. Il n’est pas nécessaire de connaître chaque détail de la banque cependant attention à la négligence : un candidat motivé dispose à minima d’une connaissance générale de l’entreprise dans laquelle il souhaite travailler. En ce qui concerne les connaissances en finance à avoir, il est évidemment préférable d’en avoir. Toutefois ce n’est pas une obligation : je n’ai eu aucune question technique lors de mon entretien, la personne en face de moi cherchant plutôt à comprendre mes motivations. Cependant cela peut varier selon la personne qui nous fait passer l’entretien et la banque à laquelle on postule. Je recommanderais donc d’avoir ou de réviser ses connaissances générales en finance et marchés financiers ainsi que de se tenir au courant de l’actualité économique, politique, etc.

 

Conseil n°3 : Rester soi-même et ne surtout pas mentir. Même si vous décrochez le stage, trop se mettre en avant et présenter des compétences dont on ne dispose pas, finira par se voir au cours du stage. L’honnêteté prime sur tout, n’oubliez pas que vous êtes là pour apprendre donc attelez-vous à décrire précisément votre parcours, votre personnalité, exprimer et exploiter vos points forts et n’ayez pas honte de parler de vos défauts ou faiblesses.

 

5) Quelles étaient tes 3 principales missions au cours de ce stage ?

Contexte : j’assistais les sales dans la gestion quotidienne du risque de change, des taux de matières premières et de gestion d’actifs pour leurs clients. Cela impliquait des objectifs sur le court, le moyen et le long terme.

Mes missions étant extrêmement nombreuses et variées, je vais essayer ici de décrire de façon globale leur portée :

Mission n°1 : La conception et l’envoi de propositions commerciales, de données et rapports économiques, de prévisions et de reportings (gestion d’actifs et de change), aux clients ou en interne.

 

Mission n°2 : Cotation de produits financiers, suivis et mise à jour d’OPCVM, de swap, gestion du traitement ordres d’achat ou de vente (produits structurés, actions, etc.).

 

Mission n°3 : Gestion de l’aspect réglementaire et administratif des clients ou prospects.

 

 

6) Quelle était l’ambiance au sein de l’équipe / du département / de l’entreprise ? As-tu des anecdotes à nous partager ?

L’ambiance de l’entreprise était très bonne. De manière générale, je dirais que les gens sont tous prêts à nous aider que ce soit dans le cadre du travail ou de manière personnelle (conseils sur des stages futurs, orientation de carrière, retour d’expérience, etc.).

L’ambiance de l’équipe était également très bonne, agréable et conviviale. La salle dans laquelle je travaillais était assez petite et l’équipe ne comptait que 8 personnes en plus d’un stagiaire. Dans cet environnement intimiste, je me suis tout de suite senti intégré. La bonne humeur est vraiment la devise de la salle ! Tous les jours je pouvais rire et plaisanter avec chacun de mes collègues, tout en étant sérieux et en travaillant lorsque cela s’imposait. Je pense que c’est cette combinaison de ces deux éléments qui permet d’obtenir une ambiance de travail optimale et qui permet de ne pas « traîner des pieds » en venant au bureau. De plus, chaque sales se montrait extrêmement bienveillant avec moi et organisait des cours pour me faire comprendre un certain nombre de concepts et de notions ou en répondant à chaque fois à ma question grâce à leurs compétences dans telle ou telle spécialité.

On peut penser que la salle des marchés et la finance de marché en générale sont un milieu où tout le monde est en concurrence et où chacun tente d’évincer son collègue et pourtant c’est une idée erronée. Je pense bien évidemment que cela est propre à chaque institution. Au CIC, les métiers de financement et d’investissement ne constituent pas le cœur du métier de la banque et en tout cas pour la salle de Lille, les sales ne perçoivent pas de bonus sur leurs performances. Ceci permet d’avoir une ambiance très décontractée et où chacun se soutient. Par ailleurs, les personnes issues d’autres institutions et organismes financiers avec lesquelles j’ai pu échanger ont également toutes fait preuve de beaucoup de compréhension et de gentillesse.

Pour conclure cette question, je dirais que l’ambiance a vraiment été un moteur de ma motivation au quotidien. De plus le développement de liens avec mes collègues en dehors du travail a largement contribué à tisser des liens. Les sorties au restaurant, les afterworks informels le soir après le travail et les activités en équipe contribuent largement à ces relations.

 

7) Quels sont les 3 enseignements que tu peux tirer de cette expérience professionnelle ?

  • Enseignement n°1 : Il est très important de se rendre disponible pour ses collègues, ainsi que de rendre un travail fiable et de qualité. Cela permettra de gagner leur confiance et de se voir confier des tâches avec plus de responsabilités. C’est également une pierre angulaire des relations avec ses collègues qui permet d’entretenir de bons rapports tout au long du stage et après.

  • Enseignement n°2 : Le travail que fournit un stagiaire est très important pour le reste de l’équipe. En effet un bon travail va réellement aider la salle, a contrario, une erreur a de réelles répercussions comme le fait de se tromper dans l’envoi d’une proposition commerciale aux clients. Cela influe sur la réputation de la banque et la perception qu’en ont les clients.

  • Enseignement n°3 : Une réelle implication et une grande curiosité sont les facteurs de réussite d’un stage et ils offrent la possibilité d’aller au-delà de la simple exécution de tâche et de comprendre les enjeux du poste ainsi que d’acquérir une connaissance du milieu dans lequel on travaille et des compétences techniques qui y sont associées.

 

8) Ce stage a-t-il modifié / confirmé ton projet professionnel ?

Je n’avais pas d’idée précise du métier que je souhaitais exercer en commençant ce stage, je savais juste que j’étais attiré par la finance de marché. Cette expérience m’a donc permis de découvrir une profession et d’apprendre à l’aimer. Aujourd’hui, je peux dire que ce stage a renforcé mon attrait pour la finance de marché et me permet d’envisager une carrière en salle des marchés en tant que sales.