SKEMA > Parcours candidat(e)s > Omar Mansouri ASTI

Prénom : Omar     Nom : Mansouri

Nationalités : Tunisien, Français

Série baccalauréat ou diplôme du secondaire : ES, spécialité économie ; mention AB

Études supérieures : ​Licence Économie-Gestion (EMS Track) à l’Université Côte d’Azur (14.5/20)

Scores TAGE MAGE et TOEIC : TAGE MAGE : 280/600 et TOEIC : 930/990

 

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? SKEMA BS (PGE)

ADMIS dans quelles écoles ? SKEMA BS (PGE)

Choix définitif ? SKEMA BS (PGE)

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

Après l’obtention d’un Baccalauréat ES au Lycée Pierre Mendès France de Tunis, j’ai décidé de poursuivre mes études au sein de la Faculté d’Économie et Management de l’Université Côte d’Azur. J’ai eu la chance d’être admis au programme EMS (Economics and Management Studies) dès la première année de licence. Ce programme a pour vocation de faire évoluer les étudiants sélectionnés dans un environnement international ; plus de la moitié des cours de licence 1 et 2 sont dispensés en anglais. De plus, afin de valider l’obtention du diplôme, il est nécessaire de réaliser un échange international dans le cadre Erasmus+ en troisième année. Pour ma part, j’ai choisi l’Université de Bologne (Italie) pour y passer deux semestres extrêmement enrichissants.

Par la suite, j’ai intégré Skema BS après avoir passé les concours AST.

 

2) Quelles étaient tes expériences au moment de passer les concours ?

​Expériences professionnelles :

Seulement un job étudiant saisonnier pour la marque Nespresso au Festival de Cannes.

 
Expériences internationales :

- Un échange d’une année à l’Université de Bologne dans le cadre de la convention Erasmus+.

- Ma double nationalité (franco-tunisienne).

 

Expériences associatives :

- Membre fondateur du Leo Club Tunis Babylone (Lions Clubs International) - une association caritative. En deux années, nous avons pu collecter 50 000 dinars, soit 20 000 euros au travers de l’organisation de divers événements, allant de compétitions sportives inter-écoles, jusqu’à des dîners de gala et représentations cinématiques. Ces fonds ont servi à financer des causes sociales (rénovation d’écoles primaires, aide aux familles les plus démunies, entre autres).

- Commercial pour la Junior-Entreprise de l’Université Côte d’Azur ; expérience qui, selon moi, a été un atout considérable sur mon CV.

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

Points FORTS :

- Un bon dossier académique avec des résultats au-dessus de la moyenne des candidats (14.5/20)

- Un parcours relativement international (Tunisie, puis France et finalement Italie) en adéquation avec les valeurs de SKEMA.

Points FAIBLES :

- Mon faible score obtenu au TAGE MAGE (280/600), éliminatoire pour certaines écoles et qui ne me permet pas d’obtenir des points en plus par rapport aux autres.

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

Une fois admissible pour les entretiens, j’ai principalement argumenté en faveur de mon implication dans des projets en parallèle de mes études - preuve d’une grande capacité de flexibilité et d’organisation pour les interviewers.

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

En ce qui concerne le TAGE MAGE, il faut savoir que c’est un concours différent de tout ce qu’on a connu jusque-là. La principale difficulté n’est pas le concours en soi, mais la gestion du temps et de la préparation. Il faut être en mesure de retenir une importante quantité d’informations, lois, règles, etc. Et surtout, savoir quand les appliquer, en très peu de temps ; c’est loin d’être un exercice facile.

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

​Pour le TAGE MAGE et chacun des sous-tests, il faut adopter une stratégie d’attaque : à combien de questions vais-je répondre ? Quelles sont celles où j’ai le plus de facilités ? Comment diminuer ma marge d’erreur au maximum ?

Également, je recommande vivement d’apprendre PAR COEUR, toutes les astuces et méthodes qui vous font gagner un temps fou ; chaque seconde compte !

Pour ma part, en parallèle des contrôles continus et partiels de troisième année, j’ai consacré 3 heures par jour, deux fois par semaine, pendant deux mois à la préparation du TAGE MAGE, pour une première session mi-décembre.

Pour le TOEIC, considérant mon parcours international où j’ai pu développer mes skills en anglais, je n’ai pas accordé beaucoup de temps à la préparation de cette épreuve. Seulement une semaine pour m’acclimater au format - encore une fois, focus sur la gestion du temps !

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

Pour les épreuves orales de SKEMA, il y a deux entretiens principaux : anglais et motivation.

Concernant l’entretien de motivation, il faut préparer un CV projectif sur 10 ans et être capable de le soutenir avec des arguments rationnels. Lorsque j’ai passé les concours, j’étais relativement jeune, sans expérience professionnelle ; il est donc très difficile de se construire une direction sur le long terne à partir de pas grand-chose.

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

Entretien d’anglais : il faut être capable de tenir une discussion sur divers sujets, notamment d’actualité - revoir les news du mois courant. Vous avez un article à analyser, qu’il faudra présenter à l’interviewer par la suite. L’idéal pour gagner des points est donc de relier ce dernier à l’actualité dans le monde.


Entretien de motivation : pour produire votre CV projectif et si vous ne savez pas trop ce que vous allez faire dans 10 ans, l’idéal est de s’inspirer des profils de professionnels sur LinkedIn.

En analysant divers parcours, vous pourrez imaginer le vôtre en fonction de vos intérêts personnels et de ce qui vous motive.

9) Quelle est l’école qui t’as le plus marqué le jour de tes oraux ?  Pourquoi ?

Ayant choisi de candidater seulement à SKEMA BS (pas forcément la meilleure stratégie de ne pas préparer un plan B), je n’ai passé que les oraux de cette école. Toutefois, j’ai été agréablement surpris le jour J ! Les étudiants des associations qui nous accueillent (les admisseurs) étaient très enthousiastes et serviables : ils n’hésitent pas à partager tout leur savoir avec vous, que ce soit sur les entretiens que vous allez passer, ou alors la vie quotidienne à SKEMA.

Plusieurs activités sont organisées au courant de la journée, dont le seul but est de vous détendre et vous mettre en confiance.

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

Réaliser une année de césure, acquérir de l’expérience en marketing dans le secteur du luxe pour rejoindre le programme post-graduate en 3 ans chez LVMH. Ensuite, rejoindre un cabinet de conseil pendant 3 à 4 ans pour propulser ma carrière et éviter le schéma classique de promotion en 15 ans. Depuis, mon projet professionnel a largement évolué et n’a plus rien à voir avec le parcours énoncé ci-dessus - grâce à la césure, entre autres, j’ai pu mieux cerner ce qui correspond à mes intérêts.

 


11) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

Conseil n°1 :​ Ne pas sous-estimer le temps de préparation aux épreuves du TAGE MAGE et TOEIC ; il faut s’y prendre à l’avance, établir un plan d’action et organiser vos horaires de révisions sur 3 mois. Il ne faut surtout pas vous reposer sur vos connaissances acquises en pensant pouvoir « réviser la veille » - ne tombez pas dans ce piège.

Conseil n°2 :​ Contacter les étudiants de l’école à laquelle vous candidatez ; ils peuvent vous fournir des tips utiles à votre préparation.

Conseil n°3 :​ Valoriser ses expériences : Chaque expérience que vous avez réalisée est à faire valoir sur votre CV et dans votre parcours lors des entretiens oraux. Que ce soit un petit job saisonnier pour générer des revenus ou du bénévolat ponctuel, il y a toujours des compétences qui sont sollicitées et qui peuvent vous différencier des autres candidats - si vous les présentez sous le bon angle.