SKEMA > Parcours candidat(e)s > Antoine Voidie - AST2 FR

Prénom : Antoine

Nom : Voidie

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Baccalauréat ES Mention Européenne et Mention Assez Bien (13,7/20)

Etudes supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : Bachelor de Gestion et Commerce (EGC Normandie) – Moyenne pondérée de 13,95/20

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 337/600 et TOEIC : 950/990 (note CV : 16,06)

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? SKEMA (je n’ai tenté que cette école)

ADMIS dans quelles écoles ? SKEMA

Choix définitif ? SKEMA

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Je m’appelle Antoine, j’ai 21 ans, je viens de Bayeux en Normandie. J’ai fait un Baccalauréat ES que j’ai eu avec mention assez bien et mention Européenne (anglais). J’ai découvert mon Bachelor de Gestion et Commerce (EGC Normandie) un peu par hasard lors d’un forum dédié à l’orientation post-bac. Le domaine du commerce m’a permis de m’affirmer, de m’ouvrir beaucoup plus (j’étais très timide avant ça). J’ai acquis de nombreuses compétences grâce aux cours, aux stages/à l’alternance et aux différents projets (Normand E-Bike dont je parle plus bas, projet de création d’entreprise, Business Game, etc.).


 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?


Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- Alternance chez Renault Retail Group à Caen (assistant commercial et administratif) (1 an)

- Stage à la CCI Caen Normandie à Caen (chargé de prospection) (2 mois)

- Stage dans une coopérative comptable pour les armateurs de pêche (assistant comptable) (1 mois) puis un emploi saisonnier à mi-temps dans cette même entreprise

- Stage ouvrier dans une usine Danone (2 semaines)

- CDD chez Super U à Bayeux (employé libre-service) (2 mois et demi)

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

Échange académique de 10 jours aux États-Unis au lycée (Terminale)

 

Expériences associatives :

- Trésorier de l’association Normand E-Bike (que j’ai moi-même créée avec 6 amis) depuis 3 ans. C’était un projet de groupe de 1ère année à l’EGC, et nous avons décidé d’effectuer un tour de 700 km en vélos électriques suivis par 2 voitures électriques en Normandie pour promouvoir les transports éco-responsables et le patrimoine régional notamment.

- Bénévole pour les commémorations du 6 juin 1944 à Bayeux (2 années de suite)


 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- De nombreuses expériences professionnelles, associatives (beaucoup de choses à raconter pour les oraux notamment).

- Un niveau d’anglais globalement bon (950/990) (attention : ce n’est plus un avantage concurrentiel quand on arrive au niveau du TOP5)

 

Points FAIBLES :

- Un diplôme et une école méconnus (qui plus est, déjà dans le domaine du commerce)

- Un manque d’expérience internationale

- Un mauvais niveau en LV2 

 


4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

Je me suis concentré sur mes points forts et je me suis préparé du mieux que j’ai pu en ayant de bonnes notes en Bachelor et assurant une note au moins correcte au TAGE MAGE (337/600).

 


5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Les écrits sont (de loin) l’étape la plus épuisante de la période des concours selon moi.

Tout réside dans le fait d’être constant dans sa préparation…

Le TOEIC est à éliminer le plus vite possible de la liste (avant la rentrée de septembre serait l’idéal) puisque plus facile dans les modalités de passage et demandant (BEAUCOUP) moins de préparation :2 grosses semaines intensives et le 900/990 voire 950/990 est joué.

 


6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

D’une part, j’ai opté pour la prépa Admissions Parallèles, qui pour moi représente une mine d’or d’information (actualité des concours, suivi des étudiants, entretiens, etc). J’ai révisé grâce à quelques cours pendant une ou deux semaines le TOEIC (que j’ai passé 3 fois d’un coup) et pour lequel j’ai obtenu 950/990.

D’autre part, grâce à la prépa Admissions Parallèles, j’ai formé avec une centaine de personnes, un groupe Messenger dans le but de s’entraider, de faire des visios d’entraînement au TAGE MAGE ou au TOEIC, de parler des concours, et je pense que c’était la meilleure manière de le faire : accompagné.

 


7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

La difficulté des oraux réside principalement dans l’incertitude. Notre attitude, mais également celle du jury y joue pour beaucoup : on peut se planter sur une question mais l’effort pourrait être récompensé ou au contraire, le fait de tenter de broder peut nous nuire… Le but est alors d’être convaincant, et de vivre sa candidature, non pas de réciter un discours parfaitement appris.

 


8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

J’ai eu 3 oraux blancs avec AP, ce qui m’a permis de voir comment je réagirais à des questions stressantes, ce que donne ma présentation initiale…

 

9) Quelle est l’école qui t’as le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

Je n’avais candidaté qu’à SKEMA qui est mon école de cœur (celle qui se rapproche le mieux de mes valeurs), j’avais donc de grosses attentes. De plus, je voulais le campus de Paris et il n’était pas ouvert pour les AST cette année. Et j’ai été bluffé par la team d’admisseurs (1er jour d’oraux pour eux), l’ambiance sur le campus était vraiment top et l’environnement autour de Sophia Antipolis (qui est la perle secrète de SKEMA) est magnifique. C’était si agréable que le campus de Sophia est devenu mon premier choix de campus.


 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

Mon CV projectif portait sur un projet d’International Brand Manager pour Tesla d’ici 10 ans en passant par des postes en stage comme assistant chef de produit, chef de produit en premier emploi puis Brand Manager Junior. On m’a posé plusieurs questions assez poussées le jour de l’oral : comment se fait-il que Tesla soit bénéficiaire cette année (dans le sens de quelles sont les composantes des bénéfices) ?, quel est selon vous le rôle d’un brand manager dans l’automobile ?, est-ce que les véhicules électriques sont réellement une solution de court, moyen et long terme ?, etc.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Si j’avais su dès le baccalauréat que je voulais faire une grande école de commerce, j’aurais sûrement fait un DUT ou un BTS afin d’intégrer en AST1 qui est, je pense, la meilleure manière d’intégrer une école (niveau associatif, découverte, enseignement, etc. )

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Ne vous préparez pas seul ! Faites-le au moins à deux, sinon en groupe. L’entraide est je pense la meilleure manière d’apprendre et c’est ce qui m’a permis quand j’avais des doutes (surtout pendant cette année qui a vu passé les confinements et couvre-feu) de rebondir.

 

Conseil n°2 : Prenez toujours un train d’avance sur les autres. Que ce soit dans votre préparation aux écrits en passant le TOEIC le plus vite possible ou en passant le TAGE MAGE 3 fois par exemple, ou que ce soit dans les oraux (le plus de renseignements sur l’école, les entreprises partenaires, votre projet pro, essayez toujours d’avoir un coup d’avance, cela ne vous desservira JAMAIS.

 

Conseil n°3 : Croyez en votre projet et en vous ! Tant que vous aurez la détermination et l’ambition, vous vous donnerez pleinement les moyens de réussir (en participant dans des assos, en cherchant des stages, des expériences, en ayant des choses à raconter et surtout, en travaillant dur), la réussite sera vôtre.