SKEMA > Vie Associative > L'association PourParlers (interview)

Skema VA Pour parlers réduite.png

Nom de l’association : PourParlers

Secteur d’activité : Culture, information, éloquence.

Budget de l’association/Nombre d’étudiants : Nous avons environ 5 000 € de budget et 43 membres à Lille.

Nom du poste : Membre du pôle éloquence et débat et trésorier de l’association.

Durée du poste : Nos mandats durent un an, de janvier à janvier.

Lieu dans lequel tu travailles avec ton association (pays, ville) : France, Lille.

MEDC N°1 - 3.png

1) Pourquoi as-tu postulé cette association ? 

Raison n° 1 : Dès la présentation des associations en début d’année, j’ai été attiré par PourParlers dont les membres semblaient vraiment former une grande famille. Au fur et à mesure des rencontres et des entretiens, cette impression n’a fait que se confirmer.

Raison n° 2 : J’ai également été séduit par la diversité des événements organisés, qui correspondent tous à mes centres d’intérêt (la politique, l’actualité, la géopolitique ou encore l’éloquence).

Raison n° 3 : Enfin, je souhaitais trouver un espace où échanger sur des sujets divers avec des personnes partageant différents points de vue.

 

2) Pourquoi as-tu postulé ce poste ?

Raison n° 1 : J’ai souhaité être membre du pôle éloquence et débats pour avoir l’occasion de m’exercer à l’art oratoire. Savoir bien parler est crucial pour la vie en entreprise et la pratique permet de gagner en aisance.

Raison n° 2 : Ma candidature à ce pôle a également été le fruit du hasard des rencontres avec les anciens membres du pôle qui m’ont séduit par la forte cohésion qui régnait entre eux.

3) Quel a été le processus de recrutement ? (Nombre d’entretiens, types d’entretien, au téléphone/en présentiel, types de questions)

En temps normal, le processus de recrutement de PourParlers se décompose en 3 phases :

Entretien n° 1 : Au cours du premier entretien, 3 ou 4 membres du pôle que l’on souhaite intégrer posent des questions pour évaluer la motivation et apprendre à connaître le candidat. En fonction du pôle, les questions peuvent être différentes (axées sur la géopolitique pour le pôle MUN, sur l’actualité pour le journal ou encore sur l’improvisation pour le pôle éloquence et débats).

Entretien n° 2 : Les pôles demandent ensuite de réaliser un petit travail, pour jauger la motivation et des compétences des postulants. Ainsi, les candidats au pôle journal doivent rédiger un article sur un sujet au choix, tandis que les candidats au pôle éloquence et débats doivent réaliser un débat.

Entretien n° 3 : Enfin, les phases de sélection se clôturent par une soirée entre les postulants retenus et les membres de l’association. Cette dernière étape permet de créer une alchimie entre les futurs membres, avant de leur confier les rênes de l’association.

 

 

4) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaitent postuler dans ton association ?

Conseil n° 1 : Nous attendons de nos membres qu’ils s’intéressent à l’actualité et à la vie politique en général. Il faut avoir des idées et être prêt à les défendre, toujours dans la bienveillance.

Conseil n° 2 : Nous attendons aussi une grande implication de nos membres : nous menons de grands projets, il faut donc s’investir pleinement dans la vie de l’association.

 

 

5) Quelles sont tes 3 principales missions au cours ton mandat ?

Mission n° 1 : En tant que trésorier, ma principale mission est de valider les factures que produisent les responsables des différents pôles. Je dois aussi monter des dossiers pour obtenir des subventions de la part de SKEMA et des entreprises partenaires.

Mission n° 2 : En tant que membre du pôle éloquence et débats, je dois également participer aux débats qui nous opposent aux autres écoles.

Mission n° 3 : Enfin, avec les autres membres de mon pôle, nous sommes chargés d’organiser le prix Cicéron, le concours d’éloquence de SKEMA BS. Ce concours est ouvert à tous les Skémiens et nécessite une logistique importante. Le jury de la finale est composé de personnalités d’exception comme Bertrand Périer.

 

 

6) Quelle est l’ambiance au sein de l’équipe/du département/de l’association ? As-tu des anecdotes à nous partager ?

PourParlers est vraiment une grande famille. En montant des projets ensemble, nous apprenons à nous connaître et partageons énormément de moments. Cela nous permet d’avoir un esprit très soudé qui se ressent lors des évènements organisés par l’école.

Nous avons eu la chance de pouvoir organiser un premier débat contre HEI en présentiel. Au cours de ce débat, nous avons été soutenus par tous les membres de l’association, venus en masse pour nous encourager. Ce fut un moment très convivial qui illustre bien l’esprit de l’association.

7) Quels sont les 2 enseignements que tu peux tirer de cette expérience ?

  • Enseignement n° 1 : En participant à plusieurs débats, j’ai pu apprendre à gérer le stress d’une prise de parole en public et à gagner en aisance à l’oral.

  • Enseignement n° 2 : Mon rôle de trésorier m’a également permis d’apprendre à défendre des positions fermes.

 

 

8) Ce poste/cette association a-t-il modifié/confirmé ton projet professionnel ?

Ce poste n’a pas réellement eu d’impact sur mon projet professionnel, en revanche il a donné du poids à mon profil en me permettant de mettre en avant une expérience de trésorier d’association (avec un budget de près de 5 000 €).