Oraux : Comment progresser en espagnol pour les concours ?

Si vous savez que vous candidatez à des écoles qui demandent un oral de LV2, prenez-vous-y le plus en amont possible, car il y a souvent peu de temps entre les admissibilités et les oraux.  

Certaines écoles demandent un oral de LV2 (concours AST 1 & 2). C’est le cas de l’ESCP Europe et des écoles du concours Passerelle 1 & 2 (obligatoire), ainsi que de l’EDHEC AST 1 & 2 (facultatif). Si vous passez ces écoles là, le délai qui s’écoule entre les résultats admissibilité et les oraux est souvent court (2 à 4 semaines environ), ce qui laisse peu de temps pour réviser la langue. Ainsi, si vous candidatez à ces écoles, appliquez nos 3 conseils pour progresser rapidement.

 

Nos 3 conseils pour progresser en espagnol à l’oral sont :

1) Écoutez de l’espagnol régulièrement (en prenant des notes !).

2) Discutez le plus possible dans cette langue.

3) Préparez le vocabulaire lié aux thèmes chauds de l’actualité ainsi qu’à votre projet professionnel. 

Conseil n°1 : Podcasts ou séries, 2 alliés simples mais efficaces pour vous aider

Écoutez de l’espagnol pour vous réhabituer à l’entendre. Beaucoup d’entre vous n’ont pas pratiqué cette langue depuis le baccalauréat. Votre écoute doit être active, c’est-à-dire accompagnée d’une prise de notes, suivie d’une session de traduction sur le site www.wordreference.com pour aller plus loin.

Les podcasts intéressants pour des étudiants sont, entre autres : Espagnolpod, Audio-lingua, Audiria, Comunicando, etc.

Nous vous recommandons 1 podcast par semaine pendant toute l’année et 1 par jour entre votre admissibilité et votre admission. Notez les éventuels mots, expressions, etc. que vous ne connaissez pas et que vous pourrez réutiliser.

Bien sûr, les séries ou les films en espagnol sous-titrés espagnol peuvent aussi être de bons alliés.

Conseil n°2 : Discutez le plus possible en espagnol

Pas facile de trouver des hispanophones à qui parler. Le plus simple (mais onéreux) pour progresser reste de partir en échange linguistique dans un pays hispanophone, ou de demander à des amis hispanophones de discuter avec vous dans cette langue, mais ces 2 options ne sont pas accessiles à tout le monde. Cependant, certains sites comme www.tandem-linguistique.org proposent de vous mettre en relation avec un hispanophone qui veut apprendre le français. Cet échange de bons procédés peut vous permettre de vous en tirer à moindres frais.  

Conseil n°3 : Préparez des fiches de vocabulaire concernant l’actualité et votre projet professionnel

Se tenir au courant de l’actualité est un des éléments vitaux pour préparer votre oral. Les podcasts écoutés tout au long de l’année doivent vous aider à agrémenter vos fiches d’actualité sur les 10-15 "sujets chauds" du moment. En plus de cela, préparez une fiche avec les éléments centraux de votre personnalité, de votre parcours et de votre projet professionnel. Le jury peut en effet vous amener à évoquer ces thèmes en fin d’entretien.

 

Remarque : Les jurys savent que la plupart d’entre vous ne sont pas bilingues et ils en tiennent comptent dans leur notation. N’oubliez cependant pas de vous entraîner en conditions réelles au format de l’épreuve : texte d’actualité, document audio, etc.

 

Bonnes révisions !

Je vous recommande également les articles suivants :

Lire : Oraux : Quelle tenue pour les garçons ?

Lire : Oraux : Quelle tenue pour les filles ?

Lire : Oraux : Les critères d'évaluation de vos oraux de langues.

Articlé rédigé par Arnaud Sévigné : Voir son profil.