Parcours de candidat : Nicolas COULON - HEC-X Entrepreneurs - Concours AST

Prénom : Nicolas 

Nom : Coulon

Série de baccalauréat : S, Mention Bien (14,9 / 20 de moyenne)

Etudes supérieures École d’ingénieurs Arts et Métiers ​(17,5 / 20 de moyenne) –  + École Polytechnique en spécialisation

Score TAGE MAGE : /

Score TOEIC : 890/990

 

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? HEC PARIS (MS Entrepreneurs)

ADMIS dans quelles écoles ? HEC PARIS (MS Entrepreneurs)

 

Choix définitif ? HEC PARIS (MS Entrepreneurs)

Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ? 

J’ai d’abord effectué une classe préparatoire aux concours des Grandes Écoles d’Ingénieurs. Suite à cela, j’ai intégré mon école (Arts et Métiers) en apprentissage, pour avoir une expérience du monde du travail plus rapidement.

 

Cette immersion professionnelle prématurée m’a permis de me rendre compte que je voulais entreprendre.

Suite à cette prise de conscience, en parallèle de mes études, j’ai décidé de créer une première entreprise : une agence de développement digitale à destination des startups, TPE et PME. Créer une entreprise en étant étudiant demande une endurance particulière qui demande de pouvoir gérer une pression en continu. C’est ainsi que, malheureusement, après plusieurs mois, j’ai arrêté l’aventure. Mais quelques semaines plus tard, je me suis lancé dans un nouveau projet : apporter de l’électricité aux populations dans le besoin. 

 

Nourri de mon ambition de résoudre des problématiques d’intérêt général, je confectionne un système de kit solaire autonome qui permet de stocker de l'énergie via un système fiable, intelligent et surtout indépendant du réseau local. Ainsi, une communauté coupée du réseau devient alimentée grâce à de l’énergie produite sur place grâce à mon kit. Cette solution de stockage d’électricité par batterie permet d’avoir une source d’électricité (une fois la nuit tombée) suffisante pour couvrir l’ensemble des besoins d’une famille. 

 

Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?
 

- Expériences professionnelles : 

1) 3 stages en entreprise de 3 mois

2) 3 années d’alternance

3) 2 entreprises créées 

 

- Expériences internationales : Un semestre d’échange dans une université américaine à New York. 

 

- Expériences associatives : Beaucoup d’expériences associatives (humanitaire, sport, santé, entrepreneuriat). 

 

- Expériences culturelles : 1 an en tant qu’ambassadeur du centre culturel : l’Institut du Monde Arabe

 

Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

- Points forts : Beaucoup d’expériences professionnelles et associatives, notamment l’expérience d’avoir réalisé 2 projets entrepreneuriaux

 

-Points faibles : Niveau d’anglais pas excellent (890 / 990). 

 

 

Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

J’ai « contrecarré » mes points faibles en me concentrant sur la valorisation de mes points forts. 

 

 

Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Ma principale difficulté était de ne pas pouvoir synthétiser mes points forts et donc de ne pas être assez impactant sur la qualité de mon parcours. J’avais beaucoup de choses à dire, je ne savais pas par où commencer… 

Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

Il n’y avait pas d’épreuve écrite, mais il y avait un dossier à remplir avec des questions ouvertes sur des thématiques différentes avec un nombre de caractères limité (pour quelle raison postulez-vous à HEC Paris et à ce programme ? Ces dernières semaines, quel sujet d’actualité ou événements lié au monde des affaires vous a profondément inspiré, etc.). Il fallait donc être concis et synthétique. 

 

 

Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Les candidats admissibles sont convoqués à 3 entretiens de 15 minutes chacun, de type "speed-dating" devant un comité composé de professeurs, d’anciens élèves et d'entrepreneurs. La difficulté de ses entretiens, c’est qu’ils sont atypiques. Pourquoi ? Les jurys essayent de challenger au maximum les candidats pour mieux connaître son tempérament d’entrepreneur, ses projets, ses objectifs et la cohérence de ses choix avec son parcours. Pour cela, ils essayent de pousser à bout les candidats en les déstabilisant et en posant un maximum de questions gênantes. 

 

Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

J’ai contacté beaucoup d’anciens étudiants pour m’entretenir avec eux et faire des simulations d’entretiens. Mais ce qui m’a le mieux préparé, c’était l’accompagnement par de très bons professeurs (anciens HEC) qui m’ont mis en condition réels d’entretiens. Ma préparation aux oraux était clairement un grand plus dans ma candidature. 


 

Quel était ton projet professionnel aux oraux ? 

 

Mon projet professionnel était de développer une solution permettant d’apporter une électricité verte et bon marché à ceux qui n’en n’ont pas en Afrique subsaharienne, via une solution de panneaux photovoltaïques off-grid que j’ai réalisé.  Mon objectif est de mettre en place ce système de kits solaires, à monter soi-même et indépendants des réseaux électriques nationaux. 

 

Aussi, je souhaitais trouver un(e) associé(e) et une équipe, car je savais que la réussite d’un projet tient à la qualité de l’équipe qui le porte. Et HEC Paris, me semble être l’endroit rêvé pour rencontrer mon associé(e) de par la diversité et la qualité des profils qui sont admis.

Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Rien, c’était justement ma très bonne préparation et l’accompagnement que j’ai eu qui m’a permis d’intégrer HEC Paris.

 

Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours. Lesquels ?

 

Conseil n°1 : Ne pas négliger la préparation aux oraux (seul ce n’est pas du tout pareil)

 

Conseil n°2 : S'investir dans un maximum d’expériences associatives

 

Conseil n°3 : S’entraîner encore et encore : résilience et détermination

 

Si tu devais décrire ton école en 3 mots, que dirais-tu ? Et pourquoi ?

 

1. Opportunités : Beaucoup d’expériences inoubliables 

2. Communauté : un réseau d’alumni très soudé

3. Leadership : Des intervenants de grande qualité

 
 

Nous vous recommandons également les articles suivants : 

Lire : "Mes 10 conseils pour réussir son TAGE MAGE" - Martin Berton - 490/600 au TAGE MAGE.

Lire : "Les 3 mots qui caractérisent l'ESSEC sont..." - Daphné Olivaux - Admise ESSEC 2019.

Lire : "Qu'apprend-on réellement en école de commerce ?" - Jonathan Cosperec - Admis Audencia 2019.