NEOMA > Parcours d'étudiant(e)s > Parcours échange au Japon d'Amandine Lépine

Nom + localisation de l’université de l’échange / campus à l’étranger : Akita International University - Akita Japon

Durée de l’échange : 1 an (août-décembre / avril-août)

NEOMA PE réduite 2.png
MEDC N°1 - 3.png

I – L’université

1) Pourquoi as-tu choisi ce pays / cette université pour ton échange à l’international ?

Raison n°1 : Découvrir une culture différente, dont je connaissais très peu d’aspects avant mon départ

Raison n°2 : Avoir un élément différenciant sur mon CV en termes de parcours académique

Raison n°3 : Sortir de ma zone de confort et vivre une expérience immersive pendant 1 an

 

 

2) Quel a été le processus d’admission pour réaliser cet échange ? (moyenne de notes, entretiens, etc.).

Chaque étudiant souhaitant effectuer en échange est invité à classer les universités partenaires par ordre de préférence. La sélection se fait sur dossier, avec une attention particulière sur les notes de Master 1. En termes de niveau d’anglais, il faut justifier d’un minimum de 6/9 à l’IELTS. L’université Akita était mon 6ème choix parmi les 20 universités présentes sur ma liste.

3) Quels sont les 3 principaux cours que tu as suivis au cours de cet échange ? Combien d’heures de cours as-tu eues par semaine ? Quel a été ton cours préféré et pourquoi ?

Cours n°1 : Japonais

Cours n°2 : Marketing international

Cours n°3 : Commerce international

Chaque semaine comportait environ 20 à 25 heures de cours. Tous les cours sont dispensés en anglais.

J’ai particulièrement aimé le cours de Japonais suivi pendant toute mon année. J’ai pu acquérir les bases orales de la langue et formuler des demandes basiques dans ma vie quotidienne. L’anglais n’étant que rarement maîtrisé par les Japonais, cela s’est avéré pratique pour interagir lors de mes déplacements et dans la vie quotidienne.

 

4) As-tu rencontré beaucoup d’étudiants internationaux ? De quelles nationalités ?

La majorité des étudiants sont logés sur le campus dans des résidences dédiées. Il y a quatre lieux d'hébergement : Komachi Hall, Global Village, Sakura Village, et les « Theme Houses ». Il est possible de partager un appartement ou d’occuper une chambre seul(e) dans une résidence. Des espaces communs sont accessibles pour les repas et le temps libre.

Cette configuration favorise l’intégration des nouveaux arrivants. J’ai pu rencontrer d’autres étudiants étrangers de nationalités variées tels que des Américains, Français, Canadiens, des Australiens, des Chinois. Les étudiants japonais logent également dans ces mêmes résidences. Cela m’a permis de vivre une expérience immersive très enrichissante !

 

5) As-tu dû régler les frais de scolarité de l’université en échange ? Si oui, quel est le montant ?

Participer à un échange dans une université partenaire n’entraîne aucun frais de scolarité supplémentaire.

 

II – La vie sur place

6) Le coût de la vie (logement, nourriture, transports, etc.) est-il élevé dans cette ville / ce pays ?

A titre d’exemple, il faut compter environ 12 € pour une place de cinéma, 8 € pour un déjeuner au restaurant, 1,15€ par litre d’essence, 2€ par kilomètre en taxi, 50€ par jour de location de voiture. Je dirais que le coût de la vie est environ 10 % moins élevé qu’en France sur les dépenses quotidiennes.

 

7) La vie au quotidien est-elle facile/pratique (trouver un logement, se déplacer, sortir, internet, etc.) ?

Le campus est situé dans la campagne, légèrement excentré par rapport à la ville d’Akita. Il est toutefois très facile de se rendre dans le centre-ville en empruntant le bus ou le train. L’aéroport se situant à 15 minutes en voiture du campus, la logistique est très fluide dès qu’il s’agit d’organiser un voyage ou excursion hors de la ville d’Akita. Il est possible de rejoindre Tokyo en une heure de vol.

En termes de pratique d’activités sportives, un complexe sportif se situe à proximité immédiate du campus. Les étudiants peuvent également accéder à des chemins de randonnée dans les alentours.

 

8) As-tu eu beaucoup de temps libre ? Que faisais-tu durant ton temps libre ?

Durant mon temps libre, je profitais du large choix d’activités proposées sur le campus. En tant qu’étudiant étranger, il est possible de rejoindre un des nombreux clubs de sports du campus. Je pratiquais chaque semaine le volley-ball. D’autres se tournent vers le Kendo, le Tennis ou encore le Basketball. Les profils plus artistiques rejoignent le club de photographie, suivent des cours de danse, ou découvrent les spécificités de la cérémonie du thé. D’autres encore s’investissent dans les clubs de débat ou assistent aux conférences. Une bibliothèque et un centre informatique sont également présents sur le campus. Il y en a pour tous les goûts !

 

III - Conclusion

9) Quels conseils donnerais-tu à des étudiant(e)s qui souhaitent réaliser cet échange à l’international (voyages, vie quotidienne, logement, transports, etc.) ?

Conseil n°1 : Si tu es attiré(e) par la culture japonaise, n’hésite pas à postuler ! Ce pays regorge d’endroits magnifiques à découvrir.

 

Conseil n°2 : Economise de l’argent avant de partir pour ne pas être trop restreint dans le choix de tes voyages sur place.

 

Conseil n°3 : Suis des cours de japonais une fois arrivé(e) sur place. Maîtriser les bases de la langue facilite grandement la vie au quotidien.