NEOMA > Parcours d'étudiant(e)s > Parcours étudiant - Parcours Entrepreneuriat Associatif

Témoignage étudiant de Martin Joulin : PGE NEOMA – Parcours Entrepreneuriat Associatif

Association / Nom du poste : Bureau des Élèves / Responsable évènement

1) Pourquoi as-tu choisi le parcours Entrepreneuriat Associatif du PGE de NEOMA ?

J’ai choisi ce parcours car j’ai très vite compris dès mon arrivée à NEOMA que je souhaitais m’impliquer le plus possible dans la vie associative. En listant BDE, j’étais assez proche des étudiants de la promotion précédente qui étaient en parcours entrepreneuriat associatif, ce qui m’a permis de me projeter et m’a donné envie de tenter la même expérience. De plus, je ne me voyais pas abandonner mes projets au sein du BDE pour commencer un stage en entreprise, alors que j’avais la possibilité d’acquérir la même expérience au sein du bureau.

 

2) Pourquoi le poste de responsable évènement ?

L’évènementiel est un milieu qui m’a toujours attiré. J’ai toujours été dans mon groupe d’amis celui qui organisait les soirées, les vacances, etc. C’est quelque chose d’assez instinctif chez moi. Cependant, il me manquait l’aspect professionnel du métier, comme les relations avec les prestataires ou la négociation, qui sont des éléments clés de mon poste au sein du bureau. Ce rôle m’a donc permis de me professionnaliser dans le secteur de l’évènementiel, mais aussi d’acquérir beaucoup d’autonomie et un bon sens des responsabilités.

 

3) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui hésitent entre un Parcours classique et un Parcours Entrepreneuriat Associatif (PEA) ?

Je pense que le meilleur moyen pour faire son choix est d’essayer de se projeter au maximum. Personnellement, je ne me voyais pas du tout abandonner tous mes projets au sein du BDE pour travailler sur d’autres projets d’entreprises que je n’aurai même pas choisis. Je pense que le PEA c’est aussi un état d’esprit. Beaucoup d’anciens élèves de PEA sont ensuite autoentrepreneurs et je pense que c’est très lié. Il ne faut pas oublier que ce parcours demande beaucoup d’autonomie et de discipline personnelle.

MEDC N°1 - 3.png

4) Quelle est ta journée type en PEA ?

Je me rends le matin sur le campus où je suis 3 à 4 heures de cours. Bien sûr les préoccupations du BDE ne sont jamais très loin et je profite des pauses entre deux cours pour répondre aux mails en attente ou consulter mon planning. Ensuite, je rejoins le reste du bureau au self. C’est l’occasion de discuter entre amis, de manière informelle. C’est important de cultiver ce genre de moment, car il est parfois compliqué de mélanger travail et amitié. Enfin, nous passons l’après-midi dans notre local, pour avancer sur nos projets tout en nous rendant disponibles pour les élèves.

 

5) Quelle était l’ambiance au sein de l’équipe ?

Il y avait une super ambiance, que ce soit au sein du bureau, ou même entre tous les étudiants du Parcours Entrepreneuriat Associatif. On redoutait tous un petit peu le départ en stage des étudiants de notre promotion qui étaient en parcours classique, car nous allions nous retrouver seuls sur le campus avec les élèves de 1ère année que nous ne connaissions pas. Mais finalement c’est la partie de l’année que j’ai préférée, car j’ai appris à connaître de nouvelles personnes et c’était très enrichissant.

 

6) Quels sont les 3 enseignements que tu peux tirer de cette expérience ?

Les 3 enseignements appris sont :

- Résoudre des problèmes, ce qui constitue une grande partie de mes semaines.

- Rien ne sert de courir il faut partir à point !

- Savoir s’adapter est essentiel.

 

7) Cette expérience a-t-elle modifié / confirmé ton projet professionnel ?

Cette expérience n’a pas réellement modifié mon projet professionnel puisque j’envisageais déjà de me tourner vers l’évènementiel. En revanche, elle m’a montré qu’il était important pour moi d’être maître de mes projets, et aujourd’hui j’envisage de créer ma propre entreprise d’évènementiel, car je tiens à ma liberté et à mon indépendance, chose que je n’avais jamais envisagée auparavant.