Introduction

 

La méthode pédagogique de Montpellier Business School permet aux étudiants de bénéficier d’une expérience d’apprentissage globale. Elle leur permet notamment de devenir des précurseurs de la transformation économique responsable et ainsi de faire la différence sur le marché de l’emploi.

 


1) L’étudiant au centre de la pédagogie

 

À Montpellier Business School, la méthode pédagogique employée favorise l’apprentissage, tout en s’appuyant sur les apports de la théorie et de la recherche académique la plus récente. Grâce à cela, l’étudiant devient ainsi l’acteur central de sa formation. Cette pédagogie vise la responsabilisation de l’apprenant, le développement de son autonomie, de sa maturité et aussi de son esprit d’initiative en maximisant l’efficacité du temps en présentiel et du temps de travail hors de la salle de classe.

L’ensemble du corps professoral de Montpellier Business School est formé à cette méthode qui est déployée dans tous les programmes de l’école et adaptée au public apprenant.

MEDC N°1 - 3.png

2) 5 étapes clés entre travail personnel et travail en salle de classe

1. La préparation du cours par l’étudiant 

Cette première étape a pour but de se familiariser avec le sujet du cours et ainsi de faciliter l’interactivité durant les séances de classe. Les étudiants utilisent des ressources pédagogiques qui sont mises à leur disposition, dont ils s’approprient les contenus par eux-mêmes en amont des séances qui se déroulent en face-à-face. Objectif : que les séances en face-à-face soient centrées sur la réflexion, l’esprit critique, la formulation et la résolution de problèmes, mais aussi sur la créativité et l’imagination.

 

2. La restitution par les étudiants 

Cette étape cruciale permet de vérifier les savoirs acquis par les étudiants au cours de la phase de préparation de la séance ainsi que des séances précédentes. Cette restitution peut prendre différentes formes selon le sujet, le public, l’architecture du cours (exposé, discussion, débat, etc.).

 

3. L’apport théorique par l’enseignant 

L’enseignant apporte sa « valeur ajoutée » en expliquant et en enrichissant les questionnements des étudiants. Cette phase permet d’enrichir et de lier les savoirs acquis aux concepts théoriques.

4. L’application des concepts 

En fonction des thématiques abordées au cours de la séance, l’enseignant organise des activités pédagogiques qui permettent la mise en application des savoirs (exercices, cas pratiques…). Elle conduit à s’interroger sur les possibles limites de la théorie, à identifier les problématiques qui demeurent parfois sans réponse définitive ou encore à comprendre les adaptations rendues nécessaires en pratique afin de rendre les savoirs théoriques optionnels.

5. La synthèse des éléments clés de la séance 

Cette dernière étape permet d’ancrer les acquis (connaissances, méthodes, compétences…) et de les inscrire dans la logique d’apprentissage. L’enseignant réalise une synthèse des points essentiels à retenir sur la thématique de la séance, réaffirme les principes / éléments clés et fait le lien avec le travail à réaliser pour les séances suivantes.

MBS PGE réduite 1.png

3) Une expérience globale d’apprentissage

 

Un ensemble d’expériences complémentaires viennent compléter l’expérience académique :

1. L’expérience professionnelle 

Celle-ci constitue un terrain d’exploration et d’application. Elle dialogue avec l’expérience pédagogique en générant des questionnements et en consolidant la responsabilisation et l’autonomisation.

2. L’expérience associative

L’engagement associatif permet de mettre en application ce qui a été appris et en ce sens, prolonge l’expérience académique test and learn. Elle stimule la créativité, autorise les erreurs et complète l’expérience professionnelle en favorisant l’acquisition de compétences et aptitudes additionnelles.

3. L’expérience multiculturelle et internationale

Elle permet de nourrir la connaissance de soi, l’ouverture aux autres et la réflexivité. Qu’il s’agisse d’un séjour à l’étranger ou d’une exposition à la diversité présente sur le campus, l’expérience multiculturelle permet de confronter des méthodes et des pratiques et d’élargir ses propres cadres de références et de travail.

MBS PGE réduite 2.png