HEC ParisParcours candidat(e)s > Vous êtes juriste ? L’école de commerce est faite pour vous !

Adhémar Autrand a intégré HEC Paris en admissions parallèles après un parcours en droit. Il a poursuivi ses études de droit en parallèle d’HEC et est aujourd’hui avocat au barreau de Paris. Voici ses conseils. 

Faire du droit mène à tout, à condition d'en sortir

Dans les écoles de commerce, on ne compte plus les anciens étudiants en droit qui souhaitent aller vers une carrière plus opérationnelle que les métie du droit. Avant de se lancer dans cette voie, on se demande parfois si le droit sera un atout ou un défaut. C’est un réel atout sur lequel il ne faut pas avoir peur de capitaliser ! Écoles et recruteurs apprécient les juristes pour leurs qualités, surtout lorsqu’ils les utilisent ailleurs qu’en droit !

Avoir fait du droit est toujours une bonne chose

Vous vous disiez que les heures (voire les nuits !) passées à la bibliothèque à apprendre par cœur code civil, code de commerce, syllogisme et exceptions seraient à jeter aux orties une fois le droit terminé… Rien n’est plus faux ! Tout le travail accompli pendant vos trois, quatre ou cinq années de droit prouve une chose : vous avez de nombreuses qualités. En effet, les juristes sont connus pour être rigoureux, méthodiques et travailleurs, autant de bons points valorisés par toutes les entreprises du monde.

MEDC N°1 - 3.png

Vous pouvez ingurgiter de larges volumes d’information en peu de temps, être capables de trier vos idées, raisonner de manière logique, etc. Vous aurez en plus développé ces qualités dans la pratique d’une matière qui est fondamentale à la vie des affaires. Vous connaissez maintenant les différences entre une SAS et une société par commandite, les problématiques de validité d’un contrat et les risques liés à la responsabilité d’une entreprise. Vous deviendrez vite indispensable !

L’école de commerce vous ouvre de nouvelles portes

Bon, il ne faut pas se mentir, si vous n’êtes que juriste, vous n’allez pas aller bosser en Opérations chez Uber ou en Marketing chez L’Oréal. C’est là que l’école de commerce vient vous apporter ce que vous n’aviez pas. Vous allez pouvoir apprendre en école de commerce toutes les compétences pour travailler dans le domaine de votre choix et dans le secteur qui vous intéresse ! Grâce aux choix de filière, de cours, de majeures et j’en passe, vous pourrez apporter à votre réorientation toute la mesure que vous méritez et aller chercher le job de vos rêves.

Mais l’école de commerce n’est pas la fac, c’est un lieu où l’on agit en plus d’apprendre. Finie l'université où tout était limité aux amphis, aux salles de TD et à la "bibli". En école, vous allez découvrir le monde merveilleux des associations étudiantes dans lesquelles on s’engage et on agit ! Ces associations sont la meilleure façon de montrer à votre futur recruteur que vous savez prendre en mains un projet et que vous voulez vous battre pour ce qui compte pour vous !

Une double formation : le meilleur moyen de faire carrière en droit des affaires !

Votre rêve est de porter la robe et de défendre les intérêts des entreprises ? Vous souhaitez devenir directeur juridique d’une entreprise du CAC40 ou juriste dans des pays exotiques ? La double-formation droit et école de commerce est sûrement la meilleure combinaison pour y arriver !

Devenir un juriste à l’aise avec les chiffres et l’entreprise

La réputation des juristes sur les marchés d’affaires est parfois entachée d’un gros défaut : ils ne comprennent pas les chiffres. Avec une double formation droit et commerce vous permettra de faire mentir cette réputation et de prouver que vous pouvez aussi bien comprendre les chiffres que tout banquier d’affaires. Si vous parvenez en même temps à être bon techniquement sur le plan juridique et en même temps à montrer une compréhension avancée de la vie d’une entreprise, alors vous serez le conseil juridique idéal pour tout chef d’entreprise.

Profitez bien de votre formation en école pour apprendre à utiliser les notions utiles du marketing, de la finance, etc. Allez chercher la maîtrise des bons outils, devenez un expert en Excel ou en calcul d’EBITDA et sachez comprendre les besoins de vos futurs clients et vous deviendrez les meilleurs candidats des meilleurs cabinets. Et si en plus vous arrivez à vous faire un bon réseau en école, à vous les plus beaux postes !

Sachez anticiper les innovations de demain

Les juristes analysent généralement, à quelques exceptions près, les lois en vigueur mais ne sont que rarement formés à anticiper les évolutions d’un marché ou les innovations futures. Dans une école de commerce on vous apprendra à être perpétuellement à l’affût des blue oceans, ces marchés d’innovation pure sans concurrence, ou à réfléchir sans cesse à vous réinventer. Ces qualités personnelles que vous développerez conduiront votre carrière juridique à des endroits que vous ne soupçonnez pas aujourd’hui et vous pousseront à prendre des risques à même de vous démarquer des autres.

Ainsi, alors que cet enseignement est quelque peu délaissé dans les universités, vous allez pouvoir par exemple analyser l’essor des legal techs, ces start-ups qui veulent révolutionner le monde du droit. Si aucun cours ne va directement porter sur ces sujets, vous allez voir comment de nombreux marchés et domaines d’activité se sont peu à peu convertis à l’innovation digitale et votre pratique juridique plus tard s’en trouvera nécessairement améliorée.

Adhémar Autrand, HEC Paris et titulaire du CAPA

Nous vous recommandons également les articles suivants :

Lire : Les 3 mots qui caractérisent l'ESSEC sont... - Daphné Olivaux - ESSEC.

Lire : Mes 5 conseils pour être admis en école de commerce - Antoine Donnarumma - ESCP.

Lire : J'ai intégré l'ESCP avec un plan en 5 étapes - Antoine Donnarumma - ESCP.