INSEEC > Le Programme Grande Ecole (PGE) > La spécialisation entrepreneuriat, management & leadership

INSEEC PGE entrepre réduite.png

L’insertion professionnelle choisie est au cœur des différents programmes de l’INSEEC. Pour la favoriser, l’école a mis en place des spécialisations ou Parcours Métiers en dernière année de son Programme Grande École (PGE - grade Master, bac +5). En Master 2, les étudiants sont amenés à choisir parmi différents parcours métiers pendant le premier semestre, afin de faciliter leur transition vers le monde du travail. Penchons-nous sur la spécialisation « Entrepreneuriat, management & leadership ».

 

 

Intégrer cette spécialisation : comment et pourquoi ?

 

Les Parcours Métiers ou spécialisations à l’INSEEC ont lieu en dernière année du cursus du Programme Grande École. Les étudiants souhaitant intégrer la spécialisation « Entrepreneuriat, management & leadership » doivent avoir intégré l’INSEEC soit en Licence 3, soit en Master 1, en admission classique ou parallèle (concours international ou Évolution 1 et 2 – voir l’article sur l’admission parallèle) et avoir validé leur Master 1 à l’INSEEC Grande École.

 

L’entrepreneuriat a aujourd’hui un immense succès auprès des étudiants et jeunes diplômés. Une profonde mutation du monde du travail a mis sur le devant de la scène ceux qui sont leur “propre patron”. Le salariat qui était autrefois synonyme de sécurité n’est plus autant recherché par les jeunes diplômés, qui sont nombreux à vouloir entreprendre, innover, manager un projet en lequel ils ont foi. Entreprendre c’est aussi prendre les décisions qui comptent et manager des équipes qui se rejoignent avec passion autour d’une vision et d’un projet qui font sens. Le résultat : un succès croissant du statut d’auto-entrepreneur et des start-up qui émergent dans tous les secteurs.

 

Dans la continuité naturelle des parcours “Entrepreneurs” proposés en Licence 3 et Master 1, l’INSEEC a souhaité approfondir l’expertise de ses étudiants sur les sujets liés à l’entrepreneuriat, grâce à cette spécialisation en Master 2. Disponible avec des cours à 100% en anglais à Paris, il est également enseigné sur les campus de Bordeaux et Lyon en français.

 

 

Les compétences développées au sein de cette spécialisation

 

Cette spécialisation s’adresse aux étudiants qui sont intéressés par l’entrepreneuriat, l’innovation et le management des hommes et des projets dans un cadre entrepreneurial. En cela, cette spécialisation, comme beaucoup d’autres à l’INSEEC Grande École, a pour ambition de développer chez ses étudiants un ensemble de compétences regroupées en soft et hard skills. Les soft skills sont les compétences humaines et comportementales liées aux pratiques de management de projet et d’hommes et à la posture entrepreneuriale. Un ensemble de compétences techniques (hard skills) y sont également développées.

 

Les étudiants de cette spécialité apprendront les fondamentaux pour mener à bien des projets d'intrapreneuriat (l’entrepreneuriat au sein d’une entreprise existante et souhaitant innover), pour créer sa start-up ou reprendre une entreprise familiale. Un accent particulier est mis sur le management de l’innovation : comment innover et piloter un processus d’innovation, de la conception jusqu’à la mise sur le marché. Les étudiants acquièrent dans cette spécialisation une connaissance globale dans tous les pans de l’entrepreneuriat : la création d’entreprise, le développement d’activités, la prise de décision, le pilotage de l’innovation, l’analyse financière...

MEDC N°1 - 3.png

Les enseignements et métiers de cette spécialisation

 

Pour la rentrée 2021, un ensemble de huit cours constitue cette spécialisation. Ces cours sont dispensés par une équipe pédagogique pluridisciplinaire composée d’enseignants-chercheurs de l’école, et de professeurs-experts.

 

Les enseignements sensibilisent à l’écosystème entrepreneurial et s’inscrivent dans les tendances actuelles et à venir : l’intelligence artificielle, la digitalisation, le Big Data et le développement durable grâce à des cours sur le pilotage de projets responsables et durables, et l’intégration efficiente de technologies. L’étudiant y trouvera également des cours d’entrepreneuriat, des cours sur les nouvelles méthodes de management et les nouvelles organisations, grâce aux concepts d’agilité, les techniques de recrutement et de team building pour former une équipe performante et motivée, ou encore des cours sur la logistique, la supply chain et l’achat. Un temps fort de cette spécialisation est un serious game interactif pour se mettre dans la peau d’un entrepreneur.

 

Cette spécialisation est pluridisciplinaire et n’enferme pas dans un secteur unique. Un étudiant sortant de cette spécialisation détient, en revanche, les clés pour saisir toutes les opportunités et créer des conditions de réussite pour ses projets entrepreneuriaux tout en sachant s’adapter à toutes les évolutions, que les projets entrepreneuriaux tentent d’exploiter à leur avantage. Nombreux sont les secteurs où l’entrepreneuriat et l’intrapreneuriat se développent : les services, le digital, le conseil et l’accompagnement entrepreneurial, le e-commerce, la transformation digitale, les secteurs de l’énergie et de l'environnement.

 

À la fin du parcours métier du premier semestre, les étudiants sont amenés à réaliser un stage de fin d’études de 6 mois, leur permettant de mettre immédiatement en pratique leurs apprentissages du parcours métier et d’opérer une rapide transition vers le monde du travail.

 

 

Présentation du parcours par l’INSEEC : ici