HEC Paris > Parcours candidat(e)s > Rony Secnazi - ASTI

Prénom : Rony

Nom : Secnazi

 

Etudes supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : École Hôtelière de Lausanne (moyenne : 5/6)

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 460/600 ; pas de test d’anglais (admission internationale)

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? HEC Paris, ESSEC

ADMIS dans quelles écoles ? HEC Paris, ESSEC

 

Choix définitif ? HEC Paris

 

 

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Je m'appelle Rony, je suis Suisse et Français. J'ai été diplômé de l'École Hôtelière de Lausanne et ai intégré le Master Grande École d'HEC Paris par la voie des admissions internationales.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- Gestion de fortune à l’UBS à Zurich (6 mois) : J’assistais les gestionnaires de fortune dans leurs tâches quotidiennes. Je m’occupais principalement d’optimisation et de formatage Excel des portefeuilles privés, ainsi que de la préparation des présentations power point des produits financiers pour la clientèle du groupe. Je devais être très méthodique dans mon travail, rigoureux, et savoir gérer plusieurs projets en même temps.

 

- Assistant du Directeur Financier dans une société de promotion immobilière à Lausanne : Ce stage m’a donné une forte exposition comptable et stratégique sur 3 projets d’une valeur totale de 30 millions de francs suisses. Durant ce stage, j’ai particulièrement apprécié l’exposition que j’avais avec la clientèle et les relations que j’ai pu bâtir avec eux. Le CFO me faisait confiance, et cela m’a permis d’utiliser le savoir-faire hospitalier acquis durant mon Bachelor à l’EHL.

 

- Serveur dans un restaurant étoilé au guide Michelin (6 mois) : C’était une expérience était très intense, avec de longues journées et des horaires difficiles, mais ce stage (dans le cadre de l’EHL) m’a apporté énormément et m’a permis d’être performant dans toutes les expériences qui ont suivi. Je travaillais sous pression, dans des délais très courts, tout en respectant des standards de qualité très élevés. J’ai appris à travailler en équipe, à prendre soin de mes collègues pour avancer ensemble à travers un objectif commun.

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, ect.) :

Depuis mes 13 ans, je suis parti tous les étés en séjours linguistiques. Ces séjours m’ont permis non seulement de maîtriser une langue, mais de rencontrer de nouvelles personnes, issues de cultures différentes, ce qui m’a apporté une grande ouverture d’esprit.

 

Je suis notamment parti 2 mois à Yale University, dans le cadre d’un programme d’anglais intensif. J’ai également vécu 3 mois à Londres où je suivais des cours à l’institut Kaplan. Je suis également parti 2 mois à Berlin pour maîtriser l’allemand. Finalement, l’été avant d’intégrer HEC, j’ai suivi un cours de 6 semaines en politique économique à la LSE.

 

Expériences associatives :

J’ai toujours été très actif à la fois dans l’équipe de football de mon université, mais également dans différents clubs en lien avec la finance. Dès la fin de mes études à l’EHL, je me suis fortement intéressé au métier d’investisseur, et notamment au Private Equity.

 

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Score élevé au TAGE MAGE (460/600)

- 3 stages de 6 mois

- Parcours international (nationalité suisse).

 

Points FAIBLES :

- Parcours atypique (École hôtelière)

- Notes bonnes mais pas excellentes (moyenne : 5/6)

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

Je savais qu’un score élevé au TAGE MAGE boosterait ma candidature. Alors je me suis mis à travailler tout seul le concours, en utilisant Le Grand Manuel du TAGE MAGE - N°1 des VENTES. J’aimais beaucoup le format, les explications étaient claires, précises, et les vidéos me permettaient d’approfondir les points les plus compliqués. Le GMTM m’a permis de m’exercer tout seul, et de m’entraîner avec des centaines d’exercices et de vidéos explicatives. Je le recommande sans hésiter.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Je pense qu’en plus de la difficulté des épreuves, il faut savoir gérer son stress, et surtout bien dormir la veille. Durant l’épreuve, le temps est crucial et il faut rester calme et concentré. Je pense que le TAGE MAGE teste non seulement nos compétences techniques et notre rapidité, mais également notre résistance au stress et notre capacité à gérer l’imprévu.

MEDC N°1 - 3.png

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

J’ai utilisé Le Grand Manuel du TAGE MAGE - N°1 des VENTES et je travaillais seul. J’essayais d’être régulier dans mon travail, et de ne pas aller trop vite. Je pense qu’un élément principal du TAGE MAGE (comme du GMAT) est le fait d’acquérir des réflexes, et cela prend du temps. C’est à travail de long terme. Les vidéos explicatives, les plannings de travail proposés et le déroulement des différentes méthodes m’ont beaucoup aidé à performer le jour du test. Résoudre un problème n’est pas le plus compliqué, il faut utiliser la bonne méthode, le plus vite possible et Le Grand Manuel du TAGE MAGE - N°1 des VENTES est la référence pour cela.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Je pense que la principale difficulté est de bien se préparer et d’anticiper le plus de questions possibles. Cela permet d’arriver serein le jour des épreuves, d’être plus calme et moins stressé. Bien connaître son parcours, son projet professionnel, et surtout pourquoi on a candidaté dans cette école. Le fait d’arriver préparé permet aussi de laisser plus de place à une réelle discussion, et ainsi créer un lien plus amical avec les examinateurs.

 

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

Avant l’épreuve, je m’étais exercé avec un ami. J’essayais de créer les conditions exactes du jour J. Mon ami me posait toutes sortes de questions, parfois vindicatives, et cela m’a énormément aidé non seulement à mieux connaître mon dossier, à améliorer certaines formules de langages, mais surtout à voir et mieux analyser ce qui n’allait pas dans ma préparation. Je pense que la phase de test en conditions réelles est indispensable au bout déroulement de l’épreuve orale.

 

 

9) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

J’ai défendu un projet assez classique. L’idée était d’utiliser à la fois l’aspect hospitalier acquis à l’EHL et l’aspect plus financier d’HEC Paris pour travailler en Banque d’investissement, et plus précisément en Private Equity.

 

 

10) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Utiliser Le Grand Manuel du TAGE MAGE - N°1 des VENTES pour se préparer au TAGE MAGE.

Le GMTM n’était pas le premier manuel que j’ai acheté. Avant de l’utiliser, il me manquait de vraies explications, de vraies méthodes et des conseils à suivre pour le jour J. Le GMTM a su combler ce manque. En plus des dizaines de tests blancs qui ont exactement le même format que le TAGE MAGE de la FNEGE, la clarté du GMTM fait gagner beaucoup de temps durant la phase de préparation.

 

Conseil n°2 : Ne pas se limiter et postuler dans toutes les écoles possibles, même si on pense que c’est impossible.

 

Conseil n°3 : Ne pas négliger la préparation aux oraux, s’exercer avec un ami ou un proche, et se rapprocher le plus possible des conditions réelles du test.

 

 

11) Si tu devais décrire ton école en 3 mots, que dirais-tu ? Et pourquoi ?

1) Rencontres : HEC c’est d’abord des rencontres, surtout à travers le programme Grande École.

2) Travail : HEC c’est aussi beaucoup de travail, de compétition et parfois de stress.

3) Réseau : Mais HEC c’est finalement un réseau international et unique, qui peut être d’une grande aide.