HEC Paris > Parcours candidat(e)s > Karl-Alexandre Franc - AST International

Prénom :  Karl-Alexandre

Nom : Franc

Nationalités : Française/Allemande  

Série de baccalauréat : S spécialité Sciences de l’ingénieure (SI)

Études supérieures : ​Bachelor ès sciences in economics à HEC Lausanne avec la note moyenne de 5/6 (équivalent de 14-16/20 en France)

Score TAGE MAGE : 320/600

Score TOEIC : 945/900

 

Écoles présentées ? HEC Paris, ESSEC, ESCP, emlyon, Audencia, SKEMA.

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? HEC Paris, ESCP, emlyon, Audencia, SKEMA.

ADMIS dans quelles écoles ? HEC Paris, ESCP, emlyon, Audencia, SKEMA.

 

Choix définitif ? HEC Paris

 

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Au lycée, je n’étais pas vraiment un élève scolaire et j’ai obtenu un bac Scientifique sans mention. Toutefois, je savais que je pouvais avoir de bien meilleures notes en travaillant et j’entre à HEC Lausanne où la sélection se fait durant les deux premières années. J’adore l’ambiance et les cours enseignés, j’ai passé toutes les années avec de très bonnes notes, puis je suis sélectionné pour un très bon échange avec l’université de Durham. Pendant cet échange je décide de passer le TAGE MAGE, mais les résultats que j’obtiens ne me satisfont pas : je souhaite intégrer une école de Top 3. J’enchaîne donc après mon échange avec le Master en finance d’HEC Lausanne, mais l’enseignement grandement quantitatif et le manque « d’humanité » dans la finance ne me conviennent pas autant que je l’espérais. Je décide donc de retenter le TAGE MAGE, je suis admissible puis admis dans toutes les écoles présentées, et je choisis d’intégrer HEC Paris.

 

2) Quelles étaient tes expériences au moment de passer les concours ?

​ 

Expériences professionnelles : Job d’été dans une fromagerie.

 

Expériences internationales

- Échange à Durham (Angleterre),

- Séjour linguistique à Hong Kong pendant 2 mois,

- Je suis né et j’ai vécu à Londres jusqu’à mes 4 ans.

Je parle couramment l'anglais, le français et l'allemand.

 

Expériences culturelles

Scoutisme pendant 12 ans. C’est une expérience très appréciée par le jury.

 

Expériences sportives

7 ans de tennis et 1 an d’aviron à Durham.

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS : 

- Multiculturalisme avec mes deux nationalités et mes trois langues parlées,

- Parcours académique à HEC Lausanne et l’échange à Durham, deux universités reconnues et très valorisées par le jury.

Points FAIBLES :

- Mon manque d’expériences professionnelles (seulement un job d’été au moment des concours).


 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

La différence s’est surtout jouée pendant les oraux où j’ai beaucoup mis en avant mes expériences internationales et sportives, c’est probablement ce qui a fait la différence.

MEDC N°1 - 3.png

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Le TAGE MAGE était un vrai challenge pour moi avec les parties d’expression écrite, argumentation, et de compréhension de textes. Je ne suis pas très à l’aise avec les parties littéraires du test en général.

 

6) Comment as-tu préparé les ÉCRITS ?

 

​J’ai passé le TAGE MAGE trois fois au total dont deux fois la deuxième année, c’est très important de se familiariser avec le test pour maîtriser les fondamentaux.

Je me suis procuré Le Grand Manuel du TAGE MAGE que j’ai complètement vu et revu plusieurs fois. Je me suis entraîné au TAGE MAGE pendant 2/3 heures chaque jour pendant 2/3 mois de manière intensive (le soir, l’après-midi, le week-end). Le dernier mois est crucial et j’ai travaillé de manière très intensive. Je le travaillais pendant tous mes temps libres. Même si certains le déconseillent, j’ai refait des TAGE la veille et j’ai fait en sorte d’avoir le plus confiance en moi la veille du test.

 

J’ai également obtenu de très bonnes lettres de recommandation de professeurs de Durham.

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Pour moi les difficultés étaient la question d’actualité à laquelle je n’ai pas su répondre et de savoir gérer son stress.

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

Je me suis beaucoup préparé avec des amis qui ont déjà passé les oraux des écoles de commerce. Entre les résultats d’admissibilité et l’entretien avec SAI, j’avais une semaine ! J’ai donc fait 2/3 entretiens par jour pendant cette période. Je me suis entraîné aux questions classiques comme les qualités et les défauts et aussi sur le fait que l’interview est personnalisée, le jury va rebondir sur ce que vous dites pour donner l’impression d’une discussion.

Un point très important c’est de ne pas avoir peur d’être authentique, voire atypique, il faut savoir se démarquer. Le dossier est très important, mais malgré mon TAGE MAGE, j’ai essayé d’exceller dans tous les autres domaines. Il faut vraiment savoir embellir toutes ses expériences pour montrer qu’on en a tiré le meilleur. Il faut aussi savoir sortir des anecdotes originales à l’oral. Lors de ma présentation, j’ai par exemple raconté comment je construisais des igloos avec les scouts !

9) Pourquoi avoir choisi une école française plutôt qu’étrangère et pourquoi HEC ?

 

J’ai choisi une école française parce que je voulais faire une école en management qui soit généraliste malgré tout. Par exemple à HEC, beaucoup d’étudiants veulent travailler dans la finance, mais on peut aller dans plein d’autres industries. Par ailleurs les écoles françaises sont pleines d’opportunités, prestigieuses, et le Carreer Center est très compétent pour vous aider.


 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ? 

 

Je souhaitais travailler dans la stratégie d’un grand groupe automobile, comme je suis passionné par cet univers. À HEC Paris, j’ai intégré l’association des sports automobiles.

 
 

11) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?


Conseil n°1 :​ S’informer sur la procédure d’admission choisie ! (ça peut faire une GRANDE différence).

Conseil n°2 :​ Être rigoureux dans sa préparation.

Conseil n°3 :​ Se faire confiance pour le TAGE MAGE parce que c’est un examen accessible.

 

12) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagnée ?

 

Pour les oraux j’ai travaillé avec des ami(e)s préparationnaires (dont une qui avait intégré l’EDHEC)  et pour l’écrit j’ai pris conseil des amis qui avaient déjà passé le TAGE MAGE. Je me suis entièrement préparé avec Le Grand Manuel du TAGE MAGE, que je recommande.