HEC Paris > International > Comment partir en échange ?

HEc international réduite 2.jpg

Les échanges universitaires font partie des moments forts du cursus en école de commerce. À HEC Paris, il existe deux programmes d’échange pour les étudiants du Programme Grande École. Ils permettent à ceux qui le souhaitent de partir en échange une ou deux fois au cours de leur cursus. En plus de l’ouverture sur l’international que ces échanges offrent, ils permettent de valider l’obligation académique de mobilité internationale, au même titre que les stages à l’étranger.

 

 

I - En début de cursus, « la GEP » (Global Exchange Program)

 

Pour qui ? Cette possibilité est envisageable pour les étudiants qui entrent à HEC Paris via le concours d’admission post-classe préparatoire et intègrent donc en Licence 3. HEC Paris se distingue des autres écoles (avec l’EDHEC notamment) en permettant à ses élèves de partir à l’étranger dès les premiers mois d’école.

 

Pourquoi ? L’objectif de cet échange est l’ouverture : les étudiants sont libres de choisir les cours que nous voulons suivre dans l’université d’accueil. Si nous pouvons étudier des matières similaires à celles de HEC Paris comme le management, l’économie ou le droit, il est aussi possible d’étudier les humanités, les sciences politiques, la sociologie, la psychologie, l’art, les langues, etc.

Quand ? Il s’agit d’un échange au second semestre de Licence 3 pour la GEP L3 et au premier semestre de M1 pour la GEP M1. Les cours et le déroulement du cursus à HEC Paris sont ensuite aménagés en fonction du choix effectué.

 

Comment postuler ? Dès les premiers jours à HEC Paris, vous ferez un choix de parcours qui déterminera l’organisation de votre cursus pour la Licence 3 et le Master 1. Vous aurez le choix entre une double-licence en France ou le programme GEP (Global Exchange Program). La double-licence se déroule dans une université partenaire française, tandis que les programmes de GEP L3 et M1 sont réalisés dans des universités partenaires étrangères. Il importe de mûrir son choix pendant l’été suivant le concours post-classe préparatoire car il faut donner ses vœux début septembre avec un CV ainsi qu’une lettre de motivation détaillant les raisons justifiant vos vœux et leur ordre de préférence. Ceux-ci serviront à départager les candidats en cas de forte demande pour une même université ou destination. Les notes n’entrent pas en compte : nous n’avons, en effet, pas encore eu de cours à HEC Paris au moment du choix, et les classements au concours ne sont jamais utilisés pendant la scolarité à HEC Paris.

MEDC N°1 - 3.png

II - En fin de cursus : « la MEP » (Master Exchange Program)

 

Pour qui ? La MEP s’inscrit dans le cadre de ce que l’on appelle à HEC Paris une Majeure, c’est-à-dire une spécialisation en dernière année, M2. Elle est ouverte à tous les étudiants du Programme Grande École.

 

Qu’est-ce que la MEP ? Comme pour la GEP, il s’agit d’un échange universitaire d’un semestre dans une prestigieuse business school du réseau de HEC Paris. Les étudiants qui choisissent de partir en MEP durant leur M2 peuvent soit partir au premier semestre, soit au second

- L’étudiant partant au premier semestre fera, au deuxième semestre, soit un certificat sur le campus de HEC Paris, soit un stage d’au moins 3 mois dans le pays de l’échange, afin de prolonger son expérience internationale !

- L’étudiant choisissant de partir à l’étranger au second semestre passera son premier semestre au sein de la Majeure « International Business ».

 

Comment postuler ? Comme pour toutes les Majeures à HEC Paris, il faut postuler sur le portail dédié l’année précédant le Master 2. Une lettre de motivation est demandée et les notes obtenues tout au long de la scolarité à HEC Paris sont étudiées afin de décider de l’admission dans ce programme. La MEP est réputée pour être assez facile d’accès.

 

 

III - Conclusion

 

En définitive, il y a de nombreuses façons de profiter de l’expérience internationale à HEC Paris. Au-delà des échanges GEP et MEP, il y existe différents parcours diplômants comme les nombreux doubles diplômes ou encore le programme CEMS‐MIM, qui permet à ses étudiants de faire un semestre à HEC Paris et un semestre dans une des écoles partenaires CEMS. Il existe aussi la possibilité de partir à l’international dans le cadre de stages, en année de césure notamment.

 

Noémie Sahuc - HEC Paris