Grenoble EM > Parcours étudiant(e)sPaul Leroy - Stage Assistant Category Manager - Mondelez France

Nom de l’entreprise : Mondelez France

Secteur d’activité : Grande Distribution

Chiffres d’affaires de l’entreprise/Nombre de salariés : environ 180 millions d’euros (en France)/3000 (en France)

Nom du poste : Assistant Category Manager Marché

Département du poste : Sales — Planning Stratégique

Durée du stage : 6 mois

Lieu de travail (pays, ville) : France, Paris

 

1) Pourquoi as-tu postulé à cette entreprise ?

Raison n° 1 : Je pense que le monde de la grande distribution constitue une bonne première expérience pour développer de solides compétences techniques utiles dans toute entreprise, mais aussi pour développer une certaine connaissance du business et découvrir le fonctionnement d’une multinationale.

Raison n° 2 : Le monde de la grande distribution est très varié, on peut voir de nombreuses fonctions de la finance, en passant par le sales, le marketing etc. C’était donc l’opportunité de voir et d’interagir avec de nombreux secteurs et métiers pendant 6 mois.

Raison n° 3 : C’était un stage et une entreprise qui offraient tout de suite un aspect très responsabilisant.

 

2) Pourquoi as-tu postulé à ce stage/ce poste ?

Raison n° 1 : Chez Mondelez, category Manager est un poste en sales donc présentant 2 dimensions intéressantes : une partie analytique (analyse de performance, business, retour sales et commercial) où l’on peut faire des analyses et donner des conseils pour améliorer les ventes ; et une partie de relations terrain, plus opérationnelle et qui s’articule autour de la promotion des produits, et des actions à mettre en place chez les distributeurs.

Raison n° 2 : J’ambitionne plus tard de travailler dans le monde du sales, cela constituait donc une première approche tout à fait complète et intéressante.

Raison n° 3 : Un poste de category manager chez Mondelez s’avère être relativement différent du métier de « catman » classique, de par cette double casquette qui me plaisait beaucoup (analytique et opérationnelle), car, à mon sens, elle permettait d’avoir un travail varié avec une réelle expérience du terrain que je considère indispensable.

3) Quel a été le processus de recrutement ? (Nombre d’entretiens, types d’entretien, au téléphone/en présentiel, types de questions, personnes [+ poste] rencontrées, etc.)

Entretien n° 1 : Le premier contact est un entretien RH téléphonique (attention il peut se dérouler en anglais !), le contenu de cet entretien est classique : « pourquoi cette entreprise t ce milieu ? », « quel est votre parcours ? », etc. L’objectif ici étant principalement la vérification du profil ainsi que l’évaluation de la motivation du candidat.

Entretien n° 2 : Le second entretien se déroule en présentiel au siège avec 2 managers. Il s’agit d’évaluer les capacités de réflexion du candidat et ses connaissances. J’ai passé 2 entretiens pour Mondelez et, quel que soit le poste, j’ai eu une étude de cas à réaliser. La première a duré 1 h, il s’agissait de répondre à une problématique et de faire une présentation Excel et/ou Poxerpoint chiffrée avec de la restitution de données. La 2ème étude de cas (pour le poste de category manager) était plus courte. J’ai dû toutefois analyser un produit, et retranscrire des données chiffrées en dégageant une tendance.

Entretien n° 3 : Le dernier entretien est un appel avec la N+2 pour confirmer. Cela s’apparente en effet plus à une formalité.

 

4) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaitent postuler à un stage dans cette entreprise ? Comment se préparer aux entretiens ?

Conseil n° 1 : Travailler les basiques des KPI en distribution (distribution numérique, distribution en valeur, vente moyenne hebdomadaire, etc.). Il est bien sûr des plus avantageux si vous avez déjà des connaissances du milieu.

Conseil n° 2 : Il faut essayer d’avoir une expérience en grande distribution ou en commercial auparavant, et donc essayer de tourner son CV et ses expériences vers ce domaine. Cela permet de créer de la cohérence dans son profil et d’avoir des qualités et compétences à faire valoir. L’enjeu ici est de capitaliser sur son (ses) expérience(s) passée(s) pour se tracer un chemin logique qui permet d’arriver à ce poste-là.

Conseil n° 3 : Enfin, mon dernier conseil est classique, mais il est important d’arriver à son entretien avec une connaissance du marché en général, des marchés sur lesquels l’entreprise est implantée, de connaître les marques de l’entreprise et leurs valeurs (ainsi que celles des marques). Cela est essentiel non seulement pour justifier votre légitimité à prétendre à ce stage, mais aussi pour attester de votre motivation.

5) Quelles étaient tes 3 principales missions au cours de ce stage ?

Mission n° 1 : Analyse de période : chaque mois, l’objectif était d’étudier la performance du mois précédent. Ce travail se faisait grâce à l’entreprise Nielsen (entreprise qui offre des prestations marketing permettant d’obtenir des données propres à nos besoins) : chaque code-barre scanné en caisse est répertorié par Nielsen qui nous fournit un compte rendu des ventes par la suite. Je réalisais donc cette analyse sur ma catégorie, la catégorie biscuits de Mondelez.

Mission n° 2 : Ma 2ème principale mission s’axait autour de la partie terrain, opérationnelle : j’étais en contact direct avec les agences de création et les imprimeurs afin de créer de la Promotion sur le lieu de vent (PLV) et mettre en place de l’extra-visibilité en magasins sur nos produits, tout ceci dans le but de soutenir et de promouvoir nos marques.

Mission n° 3 : La dernière principale mission relevait également du domaine analytique, mais cette fois-ci centré sur les innovations. En effet, chaque année, les grands groupes de la distribution de façon générale développent et sortent des « innovations ». Dans cette phase d’initiation et de lancement de ces nouveaux produits, l’intérêt est de voir comment ces derniers performent afin de les élever au rang de produits de références.

 

6) Quelle était l’ambiance au sein de l’équipe/du département/de l’entreprise ? As-tu des anecdotes à nous partager ?

L’ambiance était très bonne ! C’est un très bon groupe ou j’ai beaucoup appris. Cette expérience m’a permis de progresser très vite en termes d’organisation et de rigueur, mes deux points faibles au commencement du stage. Aujourd’hui, je vois que les qualités que j’ai développées chez Mondelez me sont plus qu’utiles, car je suis très efficace et méthodique dans mon nouveau stage. Ceci a été permis par l’ambiance bienveillante et conviviale de l’entreprise.

Il y a effectivement une anecdote qui m’a marqué lors de mon stage. Un incendie s’est déclenché dans une usine de production et en a ravagé une partie, pendant que j’étais à Mondelez. J’ai été très agréablement surpris par le soutien dont on fait preuve les collaborateurs de Mondelez avec le personnel de l’usine, il y a eu un grand élan de solidarité qui m’a beaucoup touché.  

 

7) Quels sont les 3 enseignements que tu peux tirer de cette expérience professionnelle ?

Enseignement n° 1 : Personnellement c’était ma première expérience longue. Je retire donc comme enseignement ce qu’est le travail dans un grand groupe, dans une grosse équipe, comment essayer de s’adapter et se faire sa place dans une équipe où des gens travaillent ensemble depuis longtemps. C’est une expérience très intéressante et formatrice en termes d’adaptabilité.

 

Enseignement n° 2 : J’ai pu acquérir une certaine connaissance de la grande distribution et de ses caractéristiques. J’ai appris que la grande distribution est un monde qui va très vite ! Il faut être très réactif et très disponible. On a une quantité phénoménale de tâches à accomplir et paradoxalement, très peu de temps pour les faire. C’est donc un milieu et un stage qui permettent d’apprendre à travailler efficacement en allant à l’essentiel. Il faut être précis, qualitatif et rapide !

 

Enseignement n° 3 : Ce stage et cet environnement m’ont permis de progresser réellement sur les softs skills. On acquiert énormément de connaissances et de compétences techniques tout en devenant un professionnel rigoureux et organisé.

 

8) Ce stage a-t-il modifié/confirmé ton projet professionnel ?

J’ai sans aucun doute aimé le domaine dans lequel je travaillais et le poste en lui-même, mais je n’envisage pas plus tard de travailler dans la grande distribution. Je n’ai pas le sentiment que ce secteur d’activité soit en adéquation avec ce que je recherche. Cependant l’une des grandes vertus de cette expérience est qu’elle m’a permis de découvrir le genre de missions que je souhaiterais faire plus tard. Je peux donc dire que ce stage a en même temps modifié (secteur d’activité) et confirmé (missions) mon projet professionnel. En tout cas elle m’a été très bénéfique et je suis heureux et fier d’avoir pu le réaliser.