Grenoble EM > Parcours étudiant(e)s > Paul Leroy - Stage Assistant Business Performance - Ubisoft

Nom de l’entreprise : Ubisoft France

Secteur d’activité : Divertissement - jeux vidéos

Nom du poste : Assistant Business Performance  

Département du poste : Stage en studio de production, département business et marketing

Durée du stage : 6 mois

Lieu de travail (pays, ville) : France, Paris

 

1) Pourquoi as-tu postulé à cette entreprise ?

Raison n° 1 : Je voulais découvrir une entreprise centrée sur le divertissement et plus précisément sur le domaine des jeux vidéos.

Raison n° 2 : Je souhaitais découvrir une entreprise à la pointe de la technologie. Je pense que la complémentarité qui peut exister entre la technologie et le divertissement est très intéressante.

Raison n° 3 : Je souhaitais m’immiscer pleinement dans un studio de production pour découvrir comment s’organise l’ensemble de la production d’un jeu.  

 

2) Pourquoi as-tu postulé à ce stage/ce poste ?

Raison n° 1 : C’est premièrement un poste exclusivement centré sur le jeu « Just Dance » avec de nombreux aspects liés au « licensing » musical.

Raison n° 2 : Je pense que le poste correspondait très bien à mon profil assez analytique, je savais à quoi m’attendre et quelles capacités avoir pour le faire.  

 

Raison n° 3 : Les problématiques qui allaient être évoquées tout au long de mon stage m’attiraient beaucoup : la monétisation d’un jeu, l’analyse de performance d’un jeu, le « licensing » musical (deals et contacts avec les maisons de disque), etc. L’aspect négociation est aussi très captivant : comment être rentable pour les 2 parties : la maison de disque pour leurs artistes et Ubisoft pour leurs jeux, comment mettre en place du contenu additionnel. C’est aussi la dimension stratégique qui m’intéressait. En effet, aujourd’hui un jeu vidéo coûte extrêmement cher à concevoir et les prouesses technologiques croissantes poussent à une compétition féroce, il faut donc savoir comment créer le meilleur jeu possible pour être rentable et performant.

 

3) Quel a été le processus de recrutement ? (Nombre d’entretiens, types d’entretien, au téléphone/en présentiel, types de questions, personnes [+ poste] rencontrées, etc.)

Entretien n° 1 : Ubisoft est un partenaire de mon école, GEM. J’ai donc participé à un webinaire en ligne (en raison de la période COVID), à la suite duquel plusieurs offres étaient proposées, et j’ai donc candidaté.

 

Entretien n° 2 : Le deuxième entretien est un entretien RH téléphonique des plus classiques : motivations, parcours, les raisons de choisir Ubisoft, mes envies, ce que je recherche, etc.

 

Entretien n° 3 : C’est un entretien avec un manager classique semblable à l’entretien RH qui nous questionne aussi sur nos motivations, ce qui nous intéresse. Il m’a également interrogé sur le produit, sur mes capacités analytiques, ma proactivité pour me documenter sans cesse, sur les actualités et nouveautés en général dans le milieu du divertissement. Il m’a également demandé si j’avais des idées à mettre en place, par exemple dans le processus de monétisation.

 

4) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaitent postuler à un stage dans cette entreprise ? Comment se préparer aux entretiens ?

Conseil n° 1 : Il faut dans un premier temps bien connaître l’entreprise, les marques fortes d’Ubisoft et sa stratégie.

 

Conseil n° 2 : Il faut être intéressé par l’univers du divertissement en général et tout ce que cela importe autour, notamment au niveau technologique. J’ai eu beaucoup de questions sur ma façon de consommer de la musique, du cinéma et on m’a demandé mon avis sur les acteurs majeurs de ces types de marchés : Netflix, Spotify, etc. Il faut donc bien sûr s’intéresser au jeu vidéo, mais aussi à l’ensemble du domaine du divertissement et aux technologies qu’il implique aujourd’hui (streaming, blockchain, etc.).

 

Conseil n° 3 : Être passionné. C’est primordial lorsqu’on postule d’aimer ce domaine. Il ne faut pas hésiter à être enthousiaste, créatif et force de proposition pour apporter une réelle plus-value à l’entreprise, ce qui est plus facile lorsqu’on cultive un réel intérêt.

5) Quelles étaient tes 3 principales missions au cours de ce stage ?

Mission n° 1 : Analyse des ventes sur nos différents pass pour Just Dance (monétisation avec la vente de pass 24, 48h, etc.) dans différents pays et analyse des performances dans chacun (à partir des données récupérées par des data analyst grâce au tracking)

Mission n° 2 : Gestion de la metadata autour de la musique : gérer l’aspect juridique de l’ensemble des parties prenantes.

 

Mission n° 3 : Réalisation de benchmark sur l’environnement musical en général : applications et entreprises concurrentes, principalement en termes de pricing et business model.

6) Quelle était l’ambiance au sein de l’équipe/du département/de l’entreprise ? As-tu des anecdotes à nous partager ?

Je résumerais l’ambiance de l’équipe à l’ambiance générale d’Ubisoft : géniale. On travaille avec des passionnés donc chacun donne le meilleur de lui-même et s’implique pleinement dans la production.

Pour la petite anecdote, un audit a été mené au sein du studio (audit culture pour analyser la culture de l’entreprise) : 100 % des gens qui travaillent au studio se sentent fiers et privilégiés de travailler dans ce studio, de développer et produire des jeux vidéo. Ça en dit long sur l’ambiance qui y règne !

De plus, la diversification des profils avec lesquels on travaille est aussi très intéressante. Personnellement, bien que centré sur l’aspect commercial, je côtoie des designers, metteurs en scène et des gens qui travaillent dans la production pure. On a donc un écosystème riche dans lequel on peut pleinement s’enrichir !

 

7) Quels sont les 3 enseignements que tu peux tirer de cette expérience professionnelle ?

Enseignement n° 1 : Être investi dans un projet ou un domaine qui nous plaît et qui évolue perpétuellement, on travaille avec une vraie motivation et un réel enthousiasme sans contrainte.

 

Enseignement n° 2 : La curiosité est une qualité primordiale à entretenir que ça soit dans l’industrie en générale ou au sein d’un projet spécifique. C’est d’ailleurs très frustrant, car mon stage s’est déroulé en télétravail et je n’ai donc pas pu aller voir les différents collaborateurs pour échanger avec eux.

 

Enseignement n° 3 : il faut toujours faire preuve de rigueur.

 

8) Ce stage a-t-il modifié/confirmé ton projet professionnel ?

Ce stage a confirmé mon projet professionnel dans le sens où je souhaite travailler dans ce domaine d’activité là. J’ai vraiment envie de commencer ma carrière dans l’industrie de la tech ou du divertissement.

Cependant, ce qui m’a beaucoup manqué, ce sont les relations avec des clients et prestataires externes. J’étais cloisonné dans un studio, les seuls contacts avec l’extérieur se réalisaient uniquement en interne. Je pense donc que je dois encore travailler sur l’orientation des métiers que je souhaite exercer pour y trouver également cette dimension. Toutefois, c’est un poste que je recommande et qui m’a énormément plu.