Grenoble EM > Parcours d'étudiant(e)s > Étudiant entrepreneur — Valentin Baudin

Valentin, étudiant de Grenoble École de Management et créateur d’entreprise, explique en détail son parcours, ses idées, et raconte sa passion pour l’entrepreneuriat, qu’il considère comme une expérience enrichissante. Après un DUT, cet étudiant isérois fait aujourd’hui partie de ceux qui innovent et nous raconte son histoire inspirante !

GEM étudiant entrepreneur

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Après avoir obtenu mon baccalauréat ES option maths, j’ai intégré un DUT GEA (Gestion des Entreprises et des Administrations), option Gestion Comptable et Finance. C’est un cursus que je recommande vivement ! En fait j’ai adoré être dans le concret, dans le vif du sujet avec des matières pratiques comme la gestion de projet. Mon objectif était de rentrer en école de commerce sans passer par la prépa, car je ne voulais pas de matières théoriques, mais vraiment des matières concrètes. Après ça, j’ai passé les différents concours Passerelle, Tremplin, SKEMA et TBS, qui ont demandé beaucoup de préparation. J’ai finalement intégré Grenoble EM.

 

 

2) Quand l’idée de créer ton entreprise t’est-elle venue  ?

 

J’y avais déjà pensé au lycée, mais je ne connaissais pas encore l’entrepreneuriat. J’avais cette envie de créer par moi-même, de rentrer dans le dur, de voir ce que je pouvais proposer. J’étais à la fois ambitieux et impatient d’inventer. Mon idée s’est faite en 2018, puis je l’ai montée entre 2018 et 2020, et l’entreprise a été créée juridiquement début 2020.

 

 

 

3) Quelle est l’activité de ton entreprise ? Que propose-t-elle ?  

 

Mon entreprise s’appelle Explore et Vous, c’est une agence de communication qui promeut le tissu économique et touristique à l’échelle régionale en France et en Suisse. Elle a une activité d’influence à travers les réseaux sociaux. Chaque région a sa propre page Explore. L’entreprise propose des services de publicité, de community management, de mise en place de stratégie de communication et même de formation aux réseaux sociaux dans les entreprises.

Aujourd’hui, j’ai 90 000 abonnés, et 500 000 vues en moyenne par semaine. Je travaille tout seul, mais j’ai 120 modérateurs répartis en équipes régionales qui s’occupent des réseaux.

 

 

4) Comment l’as-tu créée ?

 

Tout d’abord, il faut savoir que j’ai investi 0 € dans mon projet ! Au départ, je n’ai eu besoin que d’un ordinateur et d’un téléphone. Cela montre bien que la création d’entreprise est ouverte à tous. En fait, je n’avais rien à perdre, sinon mon temps, et j’avais surtout beaucoup de choses à apprendre.

Ensuite, pour créer une entreprise, il faut remplir des papiers administratifs, ce qui est un peu rébarbatif, mais le vif du sujet arrive avec le product market fit : en gros, tu dois mettre en lien le produit que tu proposes avec le marché. En fait, il faut faire une étude de marché, pour voir si ce que la vente des produits répond aux attentes des consommateurs. Les critiques des clients vont soulever plein de problématiques, donc l’idée de base va évoluer pour trouver des solutions, et au fil du temps ce qui est proposé sera plus « lisse » et le projet plus viable. Il est donc extrêmement important d’en discuter avec d’autres personnes.

5) Tu as des exemples de clients ?

 

Oui, j’ai pas mal travaillé avec Adobe. Je suis allé filmer et photographier avec eux pour créer du contenu. Sinon, je collabore souvent avec des offices de tourisme, ou des petits artisans. En fait, je mets en place une logique d’entreprise à mission : artisan, PME ou grand groupe… tout le monde est logé à la même enseigne, je veux mettre en avant tout type d’activité.

 

 

6) Qu’est-ce que GEM t’a appris pour la gestion de ton entreprise ?

 

Déjà, je fais partie de l’association étudiante, GEM Entreprendre, qui m’offre un large réseau. Je suis dans le pôle accompagnateur de projet en tant que tuteur de nouveaux projets. En quelque sorte, je rends la monnaie de la pièce en aidant d’autres étudiants à faire émerger leurs idées.

Sinon, un cours qui m’a beaucoup appris est le cours de comportement vendeur d’un point de vue commercial, pour le démarchage et la prospection client notamment. C’est grâce à ce cours que j’ai pu négocier un contrat d’ailleurs !

 

 

7) Comment t’organises-tu pour concilier les études et la gestion de ton entreprise ?

 

Déjà, en plus de cela, j’ai un travail étudiant. Donc les études, mon entreprise et ce travail me demandent d’être extrêmement organisé sur 2 à 3 semaines pour tout préparer. J’ai donc 4 à 5 plannings à gérer sur mon emploi du temps. Je dois m’y prendre vraiment à l’avance pour être sûr d’être disponible pour démarcher, et prendre des rendez-vous avec des clients.  

 

8) Quels sont tes conseils pour celui / celle qui aimerait créer son entreprise ?

 

Conseil n°1 : D’abord, félicitez-vous, c’est super d’avoir eu l’idée !

Conseil n°2 : Ensuite, foncez, foncez, foncez ! Vous n’avez rien à perdre, et tout à gagner. Vous aurez tellement de choses à apprendre de cette expérience. Alors, ne tournez pas autour du pot et lancez-vous.

Conseil n°3 : Et surtout, ne restez pas seul, trouvez des personnes pour vous accompagner et vous aider. La création d’entreprise peut être stressante et très fatigante, et peut vite démoraliser quand on ne voit pas de résultats.

 

 

9) Et la suite ?

 

Pour finir mes études, je vais faire une alternance, mais j’ai vraiment pris goût à l’entrepreneuriat. C’est comme les tatouages, quand tu en fais un pour la première fois, tu veux recommencer et te recouvrir le corps ! Eh bien pour moi, je veux continuer à entreprendre, en créant plein d’entreprises et en continuant à innover !

Pour avoir plus d’informations sur l’entreprise de Valentin : exploretvous.fr