Grenoble EM > Parcours d'étudiant(e)s > Témoignage d’un entrepreneur - Hubert Ménard

Diplômé de Grenoble EM, Hubert a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat écoresponsable avec une idée qui allie développement durable et technologie, accompagné de son ami Vincent. Il raconte aujourd’hui sur Monsieur École de Commerce son parcours et son aventure, et partage ses conseils.

Grenoble EM Ficha

1)  Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Je suis originaire de Rouen. Là-bas, j’ai décidé de faire un DUT Technique de Commercialisation. Après cela, je voulais intégrer l’IAE de Rouen. À l'époque, l'idée de l’école de commerce me faisait un peu douter, notamment à cause du prix. N’ayant pas été accepté à l’IAE, je suis parti en licence AES (licence d’administration économique et sociale), puis en Master en économie appliquée spécialité développement durable. J’ai bien aimé la théorie, et j’ai appris les préceptes du développement durable, c’était vraiment intéressant. Ensuite, après réflexion, je voulais un diplôme avec de la plus-value, donc j’ai passé les concours AST et j’ai intégré GEM. Aujourd’hui, je suis diplômé et je me focalise à fond sur mon entreprise, FICHA.

 

 

2) Quand l’idée de créer ton entreprise t’est-elle venue ?

 

Au week-end d’intégration de GEM, j’ai rencontré quelqu’un qui deviendra mon ami et mon futur associé, Vincent Hipault. Dès le départ, il m’a parlé de son idée d’entreprise, qui était de récupérer les affiches de stations de tram et de bus pour les proposer à la vente. On l’a fait pendant un temps et ça marchait plutôt bien. Mais dans le même temps, et dans cette idée de réutilisation, nous avons pivoté pour nous intéresser aux déchets ménagers.

 

3) Quelle est l’activité de ton entreprise ? Qu’est-ce qu’elle propose ?

 

Aujourd’hui, avec Ficha nous avons créé un conteneur connecté capable d’optimiser et inciter la population au tri. Appelé le COCON, c’est une poubelle qui grâce à un système d’IA, identifie si la personne jette du verre, du plastique… etc., et est récompensée pour avoir trié. Plus la personne trie, et plus elle obtient des points qui lui donneront accès à différents cadeaux, par exemple des bons de réductions, voire des produits gratuits chez nos partenaires. Notre mission : user du tri pour rediriger vers un mode de vie plus écoresponsable.

Les conteneurs sont proposés aux promoteurs immobiliers et bailleurs sociaux pour améliorer le cadre de vie des résidents. Pour les habitants de l’immeuble, cela leur permet de gagner des cadeaux tout en jetant des déchets et les incite à être plus écoresponsables.

4) Comment l’as-tu créée ?

 

L’idée est née il y a 4 ans mais elle a bien eu le temps de mûrir. On a créé avec Vincent une association pour ne pas sauter la tête la première dans l’entrepreneuriat. L’association nous permettait de commencer le projet sans se préoccuper de la question du capital. On pouvait aussi trouver des subventions grâce à ce statut juridique. C’est quand on a été bien établi qu’on a fondé l’entreprise, en 2020.

 

5) Comment as-tu financé le projet ?

Selon moi, une des forces de FICHA est d’avoir fait beaucoup avec rien. Dans un premier temps, on a gagné de l’argent grâce aux affiches vendues et différents concours. La métropole de Grenoble nous a financés à hauteur de 15 000 € pour nous développer. Depuis cette année, on a fait un crédit à la banque, et on va bientôt entamer une levée de fonds !

 

6) Qu’est-ce que GEM t’a appris pour la gestion de ton entreprise ?

 

J’ai vraiment appris ce qu’était l’entrepreneuriat avec le Msc Entrepreneurship de GEM. J’ai vu toutes les facettes de l’entrepreneuriat et c’est ce que j’ai trouvé très intéressant dedans. Plus exactement, j’ai travaillé pendant 3 semaines sur différentes missions dans plusieurs entreprises avec des porteurs de projets variés.

Pendant ce Master j’avais cette double casquette : consultant dans ma formation, mais aussi consultant pour FICHA. Cela m’a permis de prendre du recul et de parler de manière totalement objective de mon idée avec des gens qui s’y connaissent.

Aussi, GEM m’a permis de développer tout ce qui concerne les soft skills : motiver les troupes et mener une équipe notamment grâce à ma participation dans les « assos » qui m’ont appris le sens de la hiérarchie. Finalement, l’école de commerce en général m’a montré que j’étais capable de monter des projets.

 

 

7) Quels sont tes conseils pour celui ou celle qui aimerait créer son entreprise ?

 

Je conseille de parler un maximum de l’idée autour de soi. Cela va créer une dynamique, l’envie d’aller plus loin dans les détails, de penser à plusieurs facettes du projet. Ensuite, cela permet de prendre du recul sur l’idée et déjà commencer à ouvrir votre réseau. 

 

Noémie Sulim - GEM

 

Pour plus détails sur l’entreprise d’Hubert et Vincent : https://ficha.biz/