Vous visez le TOP 5 ? Une prépa est fortement recommandée...

GEM > Vie associative > Zoom sur la JAÏ, la Junior Entreprise de GEM

GEM asso conseil.png

Présentation de l’association

 

Parmi les associations de Grenoble École de Management, il y a la JAÏ. Un nom quelque peu inhabituel donnée à une des associations les plus anciennes de l’école, mais aussi et sûrement la plus professionnelle de toutes. En effet, depuis 36 ans, la JAÏ est la Junior Entreprise de Grenoble Ecole de Management (GEM), constituée d’une cinquantaine de membres.

Mode de fonctionnement de l’association

La JAÏ a une double casquette. C’est d’abord une association régie par la Loi 1901, donc une asso d’étudiants avec une organisation « classique », c’est-à-dire avec un pôle communication, partenariats, logistique, etc. Ces pôles sont nécessaires au rayonnement de l’association au sein de l’école, voire à l’extérieur.

 

Mais c’est aussi (et surtout) un cabinet de conseil, avec ses consultants. Il y a le Petit Bureau, avec des postes comme la présidence, la vice-présidence, la trésorerie… et puis chaque membre est réparti dans un groupe de travail, aussi appelé « business unit » pour travailler en consulting.

 

Travailler en tant que consultant :

 

Tout d’abord, au début de l’année, les étudiants qui intègrent la JAÏ sont formés au métier de conseil. Puis, chaque membre devient consultant pour différentes entreprises. Ce peut être des clients à échelle locale, par exemple une agence immobilière à Grenoble, tout comme de plus grandes entreprises, comme l’Oréal. Les clients peuvent aussi provenir du secteur public.

 

En effet, la JAÏ collabore aujourd’hui avec des partenaires comme la mairie de Grenoble ou même l’Armée ! Ainsi, être à la JAÏ, c’est travailler avec de nombreuses d’entreprises différentes, riches, variées. Plus exactement, les étudiants membres de la JAÏ font des études de marché ou bien de satisfaction Ils travaillent aussi en marketing et webmarketing. Cela passe par créer des logos ou des chartes graphiques pour les entreprises clientes, à titre d’exemple. Ces différents projets ont des durées variables, pouvant aller d’un à 7 mois.

 

Les études sont récoltées par l’association de deux manières différentes :

Soit l’entreprise prend directement contact avec le (ou la) Responsable Commercial(e), qui demande à 2 ou 3 consultants de procéder à l’étude.

Soit chaque membre de l’association démarche les entreprises pour vendre leurs conseils

 

A la fin de leur mission, les consultants sont rémunérés.

 

 

Le processus de recrutement à la JAÏ

 

La JAÏ a un processus de recrutement un peu plus exigeant que les autres associations. De ce fait, l’étudiant qui veut intégrer la JAÏ doit remplir un formulaire et répondre à des questions notamment sur sa personnalité.

Puis, il y a un premier entretien, avec un exercice de découverte des besoins d’un potentiel client, avec un cas fictif. L’étudiant doit expliquer quelle prestation proposer à ce client.

Ensuite, il y a un entretien de synthèse d’études, avec par exemple l’analyse des données brutes d’une étude de marché.

Il y a aussi un entretien supplémentaire pour les étudiants qui voudraient un poste à responsabilité l’année suivante, comme responsable commercial.

 

Finalement, l’expérience à la JAÏ est très enrichissante. Elle permet de se former au métier de consultant, de gagner en aisance dans un cadre commercial, et d’apprendre à savoir travailler en équipe avec de réels enjeux à la fin. C’est une association parfaite pour l’étudiant qui voudrait se professionnaliser et être en contact permanent avec le monde du travail.