Fiche métiers : CONSEIL

Fiche métier consultant

Entreprises phares :

  • Grands cabinets : Big 4 (Mc Kinsey, BCG, Bain&Company, Roland Berger), Accenture, Capgemini, etc.

  • Boutiques : CVA, Kea Partners, Oliver Wyman, etc. 

Qualités et compétences requises :​ À l'écoute (du client / du marché / des collaborateurs), force de travail, esprit de synthèse, travail en équipe, aptitudes analytiques, flexibilité.

Questions potentielles en entretien de motivation :

  • Les questions potentielles en entretien de motivation pour le métier ACHATS sont listées dans le Manuel des entretiens de motivation - N°1 des ventes (3 niveaux : Admissions parallèles / Prépa HEC / Post-Bac) ! Disponible sur Amazon, à la FNAC et dans toutes les librairies.

COURT TERME : Consultant junior

  • Définition : Contrairement au consultant interne qui est employé par l’entreprise qu’il conseille, le consultant externe est employé d'un cabinet de conseil et intervient ponctuellement auprès d'entreprises clientes, pour des missions variées : croissance du chiffre d’affaires, réduction des coûts, implantation sur un nouveau marché, fusions & acquisitions, etc.

  • Missions :

    • Comprendre la problématique à laquelle l’entreprise est confrontée.

    • Élaborer, avec ses managers, un plan d’action pour délivrer une réponse claire et efficace au client, dans les délais impartis.

    • Rédiger une synthèse et dresser un diagnostic puis le remettre à l’entreprise cliente pour l’aider à solutionner les problèmes pour lesquels elle avait mandaté le cabinet.

  • Salaire moyen : 35 000 – 60 000 € bruts annuels selon le prestige du cabinet et le profil.

  • Perspectives d'évolutions :​ Consultant senior / associé, direction stratégique.

Voir les fiches écoles / métiers / secteurs d'activité

LONG TERME (possibilité n°1) : Associé d'un cabinet de conseil (cabinet)

  • Définition : L’associé d’un cabinet de conseil est souvent un consultant qui a gravi les échelons. Il devient à terme associé du cabinet, c’est-à-dire intéressé au résultat de celui-ci. De plus, l’associé a pour mission de continuer à développer le chiffre d’affaires du cabinet. Enfin, il a un rôle de manager, chargé de contrôler la qualité du travail fourni par ses équipes.​

  • Missions :

    • Manager l'équipe qu’il a constituée pour assurer une mission de conseil : qualité du rendu, gestion des délais, propositions stratégiques, meetings avec le client, etc. 

    • Démarcher des clients pour apporter du chiffre d’affaires au cabinet.

  • Salaire moyen à 10 ans : 100 000 – 200 000 € bruts annuels + bonus selon le prestige du cabinet et le profil.

  • Perspectives d'évolutions :​ Direction générale, création d'entreprise.

Réussissez vos oraux avec le Manuel des entretiens de motivation - N°1 des ventes (3 niveaux : Admissions parallèles / Prépa HEC / Post-Bac) ! Disponible sur Amazon, à la FNAC et dans toutes les librairies.

LONG TERME (possibilité n°2) : Directeur de la stratégie (entreprise)

  • Définition : Le directeur stratégie est responsable de la définition de la stratégie de l'entreprise et de la fixation des orientations stratégiques de son périmètre d'activité en garantissant l'adéquation des modes de gestion, des moyens et des ressources.

  • Missions :

    • Élaborer et mettre en œuvre les objectifs stratégiques de son périmètre d'activité dans le respect de la stratégie de l'entreprise.

    • Piloter les activités de son périmètre en garantissant l'adéquation des modes de gestion, des moyens et des ressources.

    • Piloter ou coordonner des projets ou des missions stratégiques.

    • Effectuer une veille prospective sectorielle.

    • Construire des partenariats internes et externes.

  • Salaire moyen à 10 ans : 100 000 – 200 000 € bruts annuels + bonus selon la taille de l’entreprise et le profil.

  • Perspectives d'évolutions :​ Direction générale, création d'entreprise.

Voir les autres fiches métiers