ESSEC > Parcours candidat(e)s > Abel Hugues - AST2 FR

Prénom : Abel

Nom : Hugues

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Bac Scientifique (15/20).

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : Pharmacie (2A : 10,5/20 ; 3A : 11,5/20 ; 4A : 13,2/20)

 

Score TAGE MAGE ? TOEIC ? TAGE MAGE : 430/600 et TOEIC : 980/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? ESSEC

ADMIS dans quelles écoles ? ESSEC

Choix définitif ? ESSEC

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Je me suis dirigé vers la PACES (médecine) après un bac S sans vraiment être sûr de ce que je voulais faire et où je voulais aller. J'étais pour ainsi dire assez perdu et j'ai fait le choix du médical par élimination plus que par réel choix. Après 2 ans de concours assez éprouvants, je suis entré à l'Université de Paris en pharmacie. Au départ sans grande conviction et assez désintéressé, ce n'est qu'après avoir parlé à certains professionnels, participé à tel ou tel forum et constitué mon projet professionnel, que je me suis dit : l'ESSEC, pourquoi pas moi ?

J'ai donc décidé de tenter les AST pour l'ESSEC, seule école à laquelle j'ai candidaté car seule école qui m'intéressait vraiment de par, entre autres, son réseau d'almuni pharmaciens très conséquent.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?


Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

CDD d'étudiant en pharmacie dans plusieurs officines à Paris et en banlieue.

 

Expériences associatives :

- VP d'un collectif de danse

- Membre d'une association humanitaire.

 

Expériences culturelles :

Voyage à Amsterdam dont j'ai parlé à l'oral. Ville très moderne avec des installations futuristes et axée écologie.

 

Expériences sportives :

Boxe, Échecs, Danse.

 

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Mes scores aux tests (TAGE MAGE : 430/600 et TOEIC : 980/990)

- Mon projet professionnel que je pense avoir plutôt bien ficelé.

 

 

Points FAIBLES :

- Mon manque d'expérience professionnelle. En partie dû à la crise COVID, l'autre partie étant surtout liée à mon manque de jugeote à mon entrée en faculté. Je ne pensais qu'à décompresser et rattraper le temps perdu après la PACES quitte à délaisser mon avenir professionnel.

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J'ai insisté sur le peu d'expériences professionnelles que j'avais quitte à, disons le, enjoliver par moments.

J'ai aussi beaucoup mis en avant mes expériences associatives, pour le coup plutôt nombreuses.

Et pour l'oral d'admission, j'ai parlé dans ma présentation initiale d'un stage au Liban qui m'a glissé entre les doigts au dernier moment à cause du COVID pour démontrer ma bonne volonté à rechercher des expériences professionnalisantes.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

N'ayant passé que les AST de l'ESSEC, j'ai dû passer le TAGE MAGE, le TOEIC et produire 2 essais (surtout utilisés pour l'oral si admissibilité il y a).

 

J'ai préparé le TAGE MAGE durant un peu plus de 2 mois assez assidûment pour obtenir un bon score du premier coup.

 

Quant au TOEIC, j'étais plutôt bon en anglais de base ce qui m'a permis d'avoir un bon score sans trop d'effort (bien que j'aie quand même acheté un livre en support que j'ai fini en entier en ayant fait tous les tests blancs, être bon dans un domaine ne dispense pas de travailler pour être encore meilleur !).

 

Pour les essais, ça m'a pris beaucoup plus de temps que je ne l'aurais cru. Alors à tous ceux qui préparent l'ESSEC, prenez-vous y en avance pour ça. Ça paraît simple sur le papier mais face à l'enjeu, on a tendance à se remettre constamment en question et à avancer très lentement, alors en garde.

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

J’ai préparé le TAGE MAGE et le TOEIC sur des livres. Classique donc. En revanche, je les ai tous deux finis en entier, j'ai même dû presque refaire 2 fois chaque test blanc de mon livre pour le TAGE MAGE, certains tests 3 fois.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

L'imprévisibilité. Ne pas savoir à quelle sauce on va être mangé, par quel type de jury, avec quelles questions ? Toutes des questions hautement anxiogènes lorsque l'on sait que l'on joue « son avenir » sur un échange de seulement 45 minutes. Ça fait peur et il faut veiller à ce que le stress ne soit pas un frein. D'où l'intérêt de faire autant d'oraux blancs que possible.

 

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

À l'aide du Manuel des Entretiens de Motivation de Joachim Pinto & Arnaud Sévigné.

J'ai dû ficher une cinquantaine de réponses pour une cinquantaine de questions potentielles que le livre propose, le tout sur une appli nommée Anki, très pratique pour se créer des fiches numériques quand, comme moi, on est trop flemmard ou désorganisé pour n'utiliser que du papier.

 

J'ai aussi passé environ 6 entretiens blancs avec des étudiants de l'ESSEC et des amis.

C'est primordial pour minimiser son stress le jour du vrai oral, surtout pour ceux qui n'ont pas l'habitude des entretiens d'embauche.

 

 

9) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

Un projet qui ne parlera sûrement pas trop à un non-pharma mais pour rester compréhensible : conseil en stratégie axé santé, en particulier sur les problématiques d'accès au marché du médicament et à son pricing (Market Access pour les curieux).

 

 

10) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Sûrement ma témérité (bêtise même ?) de n'avoir candidaté qu'à une seule école.

J'ai eu de la chance cette fois-ci mais rétrospectivement, je me rends compte à quel point c'était dangereux.

 

 

11) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Soyez réguliers : La régularité fait tout : pour performer, il faut s'y prendre à l'avance en se maintenant à un rythme régulier. Je préconise au moins deux mois de travail à l'avance pour passer le Tage Mage pour quiconque. Idem pour le TOEIC.

 

Conseil n°2 : Croyez-y : Ne vous fermez pas la porte du Top 5 ou du Top 3 sous prétexte que vous ne vous pensez pas assez bon. On a tous entendu des histoires d'admissibles improbables dans des écoles qu'ils ne pensaient pas avoir, encore faut-il réussir l'oral...

 

Conseil n°3 : Blindez les oraux : Tout se joue aux oraux : phrase un peu cliché, certes, mais néanmoins vraie. La plupart des candidats AST ne jurent que par le TAGE MAGE ou la note de dossier, et c'est compréhensible lorsque l'on sait le temps qu'ils ont passé à préparer tout ça.

Mais l'oral est tout aussi important, voire plus lorsque l'on se rend compte de la facilité qu'a un jury à attribuer un 2/20 ou un 18/20. L'exercice peut sembler « superficiel » et on est vite tenté d'y aller au feeling alors que l'oral se travaille et se « stratégise ». Vraiment.

 

12) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagné ?

 

Solo pour le TAGE MAGE et le TOEIC, pareil pour les oraux à part évidemment les oraux blancs.

 

Je me suis cependant beaucoup renseigné sur les AST par des connaissances, par LinkedIn, j'ai aussi rejoint un Discord dédié aux écoles de commerce qui m'a été extrêmement utile pour mieux me familiariser avec les concours, les astuces et le monde des ESC de façon plus générale. Pour ce genre de concours, les infos valent de l'or alors n'hésitez pas à fouiner et à solliciter de parfaits inconnus sur Linkedin pour obtenir un témoignage.