ESCP > Professionnel > Que sont les recruiting days de l’ESCP et à quoi servent-ils ?

ESCP Pro réduite.jpg

En tant qu’étudiant ESCP, je dirais que ne pas trouver son stage à l’ESCP dans le domaine d’activité que vous souhaitez relève quasiment de la mission impossible tant les opportunités sont nombreuses : job fair, career week, conférences avec des professionnels, recruicting days, etc.

Dans cet article nous allons détailler l’opportunité qui est selon moi la meilleure pour décrocher le stage de vos rêves : les recruiting days.

MEDC N°1 - 3.png

Organisation

Trois fois dans l’année (automne / printemps / été) et pendant plusieurs jours consécutifs sont présentes des dizaines d’entreprises qui veulent vous rencontrer.

Le premier jour est celui des banques d’investissement avec des entreprises comme Mazars, Rothschild ou encore Bpifrance.

Le deuxième jour est celui du conseil et de l’audit avec des cabinets de conseil de toutes tailles dont McKinsey, BCG ou Capgemini. Tous les Big Four de l’audit sont également présents : Pwc, Deloitte, KPMG et EY.

Enfin, le dernier jour est l’occasion de rencontrer toutes les entreprises de moyennes et grandes tailles qui ne sont pas concernées par les deux jours d’avant. Parmi ces entreprises on retrouve P&G, Dassault, Chanel, TF1, LVMH et bien d’autres. Il suffit de vous inscrire pour participer (attention à ne pas le faire trop tard, car les places partent rapidement, surtout pour les deux premiers jours (banques d’investissement, audit et conseil)). Il est important de noter que la plupart des personnes que vous allez avoir en entretien sont des RH, et parfois des opérationnels.

 

 

Les entretiens

Postuler à un entretien ne voudra pas pour autant dire que vous allez l’avoir, les entreprises vont regarder votre CV (pas de lettre de motivation nécessaire) et valider votre profil s’il est en adéquation avec le poste proposé.

Il existe trois formats d’entretiens lors de ces recruiting days : 1 heure, 30 minutes et 15 minutes. Toutefois, vous ne pouvez pas choisir la durée que vous souhaitez passer à chaque entretien ; vous devrez choisir un entretien et celui-ci correspond à un poste et à une certaine durée. L’exigence n’est pas la même pour les trois durées, car l’objectif des recruteurs n’est pas le même.

Pour les entretiens d’1 heure, attendez-vous à un véritable entretien d’embauche, probablement avec un manager, voire un directeur de département dont la tâche est de finir sa journée en ayant choisi son ou ses stagiaires. Dans ce type de cas, vous ne passerez qu’un seul entretien pour pouvoir décrocher votre stage. Ces entretiens demandent plusieurs heures d’entraînement en fonction du type de poste et de l'entreprise concernée. Peu d’élèves peuvent obtenir ce type d’entretiens, car peu d’entreprises souhaitent aller aussi vite dans le processus de recrutement. La sélectivité pour obtenir ces entretiens, et a fortiori une offre de stage, est très grande : 20 % des étudiants environ seront invités à passer un entretien de ce type et 20 % de ces 20 % seront effectivement recrutés, soit une sélectivité de l’ordre de 4 %.

L’entretien de 30 minutes est préliminaire au processus de recrutement et permet une sélectivité accrue. L’idée pour l’entreprise est d’avoir un bon aperçu de votre profil et de votre motivation pour savoir si oui ou non elle devra vous recontacter. Des questions classiques seront utilisées par les recruteurs pour tester votre motivation et votre adéquation avec le poste.

L’entretien de 15 minutes est moins formel que les deux autres et l’objectif des entreprises n’est pas forcément de commencer un processus de recrutement. Une entreprise peut par exemple accepter votre entretien afin de répondre à toutes vos questions ou faire connaître le poste qu’elle propose. Il peut également s’agir d’une entreprise généralement très demandée par les étudiants, comme le BCG, qui souhaite désengorger les conférences qu’elle organise durant l’année et qui sont très demandées.

 

La semaine après les recruitings days

Vous serez contacté par la plupart des entreprises la semaine suivant les recruiting days, pour une réponse positive ou négative. Dans le cadre des entretiens de 15 minutes, les entreprises ne vous recontactent pas forcément et c’est à vous de faire la démarche pour retenir l’attention des recruteurs.

 

En conclusion

Les recruiting days sont faits pour vous aider à obtenir un stage ou des informations. Le mieux reste de postuler à un maximum d’entretiens, au mieux vous obtiendrez un stage, au pire vous vous serez préparé pour vos futurs entretiens d’embauche !