ESCP > Parcours de candidat(e)s > Victoire De Carné - Concours AST International

Prénom : Victoire

Nom : De Carné

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : ES (Spécialité Maths, LV1 Anglais, LV2 Allemand), obtenu avec 17,7/20 de moyenne

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : BSc Philosophy, Politics and Economics, University College London (UCL), obtenu avec un high 2.1 (65-70%, TBC)

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 347/600 ; exemptée de test d’anglais car venant du système universitaire britannique

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? ESCP, emlyon, SKEMA, Audencia (via la procedure Join A School in France)

ADMISE dans quelles écoles ? ESCP, emlyon, SKEMA, Audencia

 

Choix définitif ? ESCP BS

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Bonjour, j’ai passé un Baccalauréat Économique et Social à Paris.

Ayant toujours souhaité travailler dans des organismes internationaux, j’ai décidé d’étudier en Angleterre, à University College London (UCL), au sein du BSc Philosophy, Politics, and Economics. Je m’y suis spécialisée en Sciences Politiques, Économie, et Data Science pour les sciences sociales. J’ai ensuite passé les concours des écoles de commerce en admissions internationales.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) : J’avais deux expériences professionnelles marquantes :

- Dans une banque à Londres (2 mois),

- Dans un think tank international spécialisé en finance durable à Londres (3 mois)

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

J’avais une large expérience internationale, permettant de compenser le fait d’être dans la procédure internationale mais de nationalité française : une licence et deux stages effectués en Angleterre.

 

Expériences associatives :

- Tutrice au lycée puis à UCL

- Membre d’une association de maraudes auprès des sans-abris

-  Capitaine puis Présidente de mon club de Gymnastique à Londres

 

Expériences culturelles :

Je créée et couds des vêtements, ce qui permettait potentiellement de soutenir mon projet professionnel en RSE dans le domaine de la mode et du textile.

 

Expériences sportives :

Je suis gymnaste depuis 14 ans.

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- La réputation de mon université d’origine (UCL) et de ma licence

- Mes expériences professionnelles et associatives diverses et cohérentes vis-à-vis de mon projet professionnel

- Mon profil peu classique pour un candidat aux écoles de commerce (plus sciences politiques que business) (mais c’était également un point à justifier et contrecarrer aux oraux, dans mon projet professionnel)

 

Points FAIBLES :

- Être française au sein de la procédure d’admission internationale : le fait d’avoir choisi d’étudier dans une université étrangère et non en prépa en se présentant aux concours peut être fortement « challengé » par le jury des oraux, et doit pouvoir être justifié de manière cohérente.

. Un projet professionnel qui était en construction et pas assez précis, et que j’ai donc dû étoffer pour les oraux.

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

Pour contrecarrer ces points faibles, j’ai développé au maximum mon projet professionnel et sa cohérence avec mes expériences passées (études dans un contexte international, expériences professionnelles et associatives), ainsi que ma connaissance du métier, du domaine, et de son actualité.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

La plus grosse difficulté est le timing : il faut commencer à se préparer tôt aux écrits (TAGE MAGE uniquement dans mon cas) pour se donner la possibilité de les passer deux fois si besoin, et travailler régulièrement pour ne pas perdre les progrès en cours. Concilier la préparation des écrits avec son travail universitaire peut être un vrai challenge.

 

 

6) Comment t’es-tu préparée aux ÉCRITS ?


Étant dans la procédure internationale, j’ai longuement hésité entre le TAGE MAGE et le GMAT, mais ai finalement choisi le TAGE MAGE car je me sentais plus à l’aise avec son format (le GMAT se fait sur ordinateur et est un test adaptatif, contrairement au TAGE MAGE).

Je me suis donc préparée avec le Grand Manuel du TAGE MAGE, et ai surtout enchainé les tests blancs pour progresser dans ma gestion du temps, identifier mes points faibles, et réviser les points de cours correspondant.

Venant d’un système éducatif anglophone, j’étais exemptée de test d’anglais.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

Le concours d’admission par la voie internationale via Join A School in France est très particulier car le candidat ne prépare qu’un dossier pour les 5 écoles du concours, et ne passe qu’un oral pour toutes les écoles auxquelles il est admissible. Cela peut-être une vraie difficulté de s’adresser à toutes les écoles durant l’oral, tout en spécifiant subtilement laquelle on souhaite vraiment avoir.

La deuxième difficulté pour moi était de développer mon projet professionnel pour qu’il soit le plus précis possible.

 

 

8) Comment t’es-tu préparée aux ORAUX ?

 

Pour me préparer, j’ai fait plusieurs oraux blancs devant des amis et avec un coach, qui a pu me donner de précieux retours et m’a guidée dans ma préparation. J’ai également travaillé sur Le Manuel des Entretiens de Motivation de Joachim Pinto et Arnaud Sévigné.

J’ai bien préparé ma présentation initiale de quelques minutes, afin d’introduire tous les éléments que je souhaitais aborder, et de « tendre des perches » au jury. J’ai également fait la liste des éléments et messages les plus importants que je voulais faire passer durant l’oral, dans l’objectif d’y rattacher mes réponses.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’a le plus marquée le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

Je n’ai passé qu’un oral, commun aux écoles auxquelles j’étais admissible (ESCP BS, EM-Lyon, Skema et Audencia), et qui s’est déroulé en ligne. Je savais en revanche que je visais l’ESCP pour son envergure internationale et ses nombreuses spécialisations en « Sustainability ».

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

Aux oraux, j’ai présenté un projet professionnel en deux temps :

Court terme : chef de projet en RSE dans une grande entreprise internationale du domaine de la mode

Long terme : Directrice RSE dans le même secteur

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

Rien.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

Conseil n°1 : S’y prendre à l’avance

Conseil n°2 : Peaufiner son dossier et son projet professionnel

Conseil n°3 : Être soi-même, et assumer son profil à fond, même si (et surtout si) on n’est pas le « candidat classique » aux écoles de commerce

 

 

13) Si tu devais décrire ton école en 3 mots, que dirais-tu ? Et pourquoi ?

En un mot : Internationale.

 

 

Question BONUS : As-tu travaillé les concours en solo ou accompagné ?

J’ai travaillé les écrits en solo, mais ai été accompagnée dans ma préparations aux oraux : notamment en passant des oraux blancs, et en contactant des professionnels pour discuter de leur métier.