ESCP > Parcours candidat(e)s > Edgar Brexel AST2 FR

Prénom : Edgar     Nom : Brexel

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : BAC Littéraire ; 13,9/20

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : Double licence LEA – Philosophie (13,9/20 et 13,3/20).

 

Score TAGE MAGE ? TOEIC ? TAGE MAGE : 373/600 ; TOEIC : 975/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? ESCP, EDHEC, emlyon, Audencia, GEM

ADMIS dans quelles écoles ? ESCP, EDHEC, emlyon, Audencia, GEM

 

Choix définitif ? ESCP

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Après un BAC Littéraire mention Assez Bien, je me suis inscrit dans 2 licences en même temps (LEA et Philosophie) à Rennes dans l’optique déjà de rentrer ensuite en Master Grande Ecole en école de commerce par la voie AST. J’ai effectué plus précisément les 2 licences en simultané en L1 et en L2, puis j’ai effectué ma L3 de LEA en échange Erasmus en Angleterre pendant 1 an avant d’effectuer ensuite ma L3 de Philosophie de retour à Rennes.

 


2) Quels étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- 2 stages en Start-up (2 mois chacun)

- Job étudiant en Angleterre pendant mon Erasmus

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, ect.) :

 - 1 an d’Erasmus à la University of Southampton en Angleterre pour valider ma L3 de LEA

 

Expériences associatives :

- Rédacteur en chef pour une revue de philosophie en ligne, projet de start-up mené en Angleterre via l’association d’entrepreneuriat de l’Université.

 

Expériences sportives :

Tennis en compétition pendant 6 ans


 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Mon parcours à la fois très atypique avec ma licence de philosophie et tout de même liée au management grâce à ma licence de LEA dans laquelle j’ai suivi un parcours Commerce International

 

- Mes 2 expériences associatives atypiques (rédacteur en chef et projet de start-up en Angleterre)

 

- L’international, avec ma licence de LEA qui m’a donné un très bon niveau à la fois en anglais et en italien et mon échange à l’international qui m’a donné l’expérience d’une autre culture.

 

Point FAIBLE :

- Mes universités de provenance (Rennes 1 pour la philosophie et Rennes 2 pour LEA), qui peuvent être un désavantage face à des étudiants venant d’universités parisiennes.

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

Je me suis assuré d’obtenir de bons résultats académiques dans mes 2 cursus ainsi qu’un bon score TAGE MAGE afin de contrebalancer le fait que j’aie étudié en université de province.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Sans aucun doute le TAGE MAGE qui demande une préparation sérieuse si l’on souhaite obtenir un score supérieur à 350/600.

 

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

J’ai préparé le TAGE MAGE avec le Grand Manuel du TAGE MAGE.

Pour le TOEIC, j’ai fait 2 Toeic blancs sur la plateforme Global Exam.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Le fait de bien se connaître, de savoir faire des ponts pour ne pas s’enfermer dans un entretien mono-sujet, d’être au point sur les actualités de son projet professionnel et de savoir répondre aux questions déstabilisantes.

 

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

J’ai fait des fiches sur chacune de mes expériences en préparant des liens avec un maximum d’aspects des écoles présentées et de mon projet professionnel pour être sûr de faire preuve d’un maximum de cohérence le jour J.

Je me suis aussi préparé à de nombreuses questions déstabilisantes possibles.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’as le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

J’ai particulièrement aimé l’ambiance à l’EDHEC qui possède un magnifique campus. Je me suis senti tout de suite intégré par les admisseurs (bien que je sois ensuite tombé sur un jury très désagréable).

Cependant, je dois dire que l’ESCP m’a beaucoup impressionné par son immense campus en plein Paris et son format d’oral au milieu d’une pièce face à 3 jurés (contre 2 dans les autres écoles). J’y ai vraiment senti une atmosphère d’excellence qui m’a boosté pour donner le meilleur de moi-même le jour j.

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

Travailler en acquisition de contenu pour une plateforme de streaming SVOD.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Je me serais plus renseigné sur le TOEIC pour lequel le temps passe très vite le jour J, ce qui m’a empêché d’obtenir le score maximum.

Pour le reste, je pense avoir mis toutes les chances de mon côté.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Se préparer minutieusement et le plus tôt possible au TAGE MAGE, surtout si vous n’avez pas fait de mathématiques depuis un petit bout de temps comme c’était le cas pour moi.

Il faut le passer au moins deux fois pour être sûr de n’avoir aucun regret.

 

Conseil n°2 : Avoir une expérience à l’étranger. Pour ceux qui passent par l’Université, je conseille vivement de faire un Erasmus d’1 an en L2 afin d’avoir à la fois une forte expérience internationale et d’être présent en France en L3, ce qui facilite le passage des différents tests puis des oraux.

 

Conseil n°3 : Anticiper. Pour ceux en Terminale qui hésitent entre passer par la prépa ou la l’université, il faut bien avoir en tête qu’à moins de vouloir à tout prix une école du top 3 (voire du top 2), la voie AST peut vraiment être avantageuse car elle permet de prendre son temps en étudiant un domaine qui plaît, ainsi que d’avoir ensuite 1 an de moins à payer en école (intégration directe en M1).


 

13) Si tu devais décrire ton école en 3 mots, que dirais-tu ? Et pourquoi ?

Pour décrire l’ESCP, je dirais :

- International : 6 campus en Europe, nombreux partenaires académiques dans le monde entier, nombreux professeurs et étudiants internationaux, obligation d’étudier au moins 1 an ailleurs que sur le campus de Paris, etc.

- Liberté : choix de campus libre tout au long du master et possibilité de changer de lieu d’études à chaque semestre, possibilité de choisir jusqu’à 3 spécialisations différentes parmi un large catalogue, possibilité de construire son parcours à la carte avec le free track, possibilité d’effectuer un double-diplôme avec une institution totalement différente des domaines du management, etc.

- Excellence : partenaires académiques et professionnels prestigieux, nombreux professeurs très connus dans leurs domaines, alumni hauts placés.