ESCP > Parcours candidat(e)s > Andy Benhamou AST2 FR

Prénom : Andy

Nom : BENHAMOU

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Série Scientifique, 15/20 (mention Bien)

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : Licence de Gestion parcours Techniques Quantitatives et Management à l’IAE LYON ; 15,3/20 de moyenne générale ; Top 5 promotion

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 300/600 et TOEIC : 925/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? ESCP, emlyon

ADMIS dans quelles écoles ? ESCP, emlyon

Choix définitif ? ESCP

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Après mon baccalauréat scientifique j’ai fait le choix de m’orienter vers une licence gestion plutôt qu’une classe préparatoire car je souhaitais continuer mon activité entrepreneuriale d’achat-revente de sneakers à l’international.

Pour moi, l’Université était le juste équilibre entre vie étudiante, associative et professionnelle. Par ailleurs, sortant d’un baccalauréat scientifique j’avais une appétence pour les mathématiques et de nombreux cours proposés à l’IAE Lyon étaient liés à ce domaine.

Dès mon entrée en licence j’avais pour objectif d’intégrer une école de commerce à la fin de ma licence et je m’étais déjà renseigné sur les concours pour y accéder.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

 

- J’ai d’abord, l’été suivant mon bac, travaillé pour la société CDUBO en tant que stagiaire. Mon rôle était de démarcher les particuliers dans le but de présenter nos offres de rénovations de façades et toitures des maisons. J’ai participé à l’élaboration des catalogues et au lancement de campagnes publicitaires sur Facebook.

 

- Dès la fin de ma première année de licence,  j’ai saisi l’opportunité de travailler pour la société Stella Green, en qualité de commercial terrain et assistant marketing dans la distribution d’accessoires de mode et de produits souvenirs. L’entreprise m’a offert la possibilité de partir travailler dans de multiples endroits (dans les DOM-TOM notamment). Partir seul pour réaliser mes missions commerciales m’a aidé à être autonome et à développer mon sens des responsabilités. J’y ai appris à analyser le comportement des consommateurs et à identifier leurs besoins.

 

- Depuis plus de cinq ans, je m’investis dans un projet entrepreneurial lié au marché de la sneakers. La valeur d’une paire de sneakers est fluctuante, son prix varie en fonction du nombre de paires mises en vente sur le marché et corrélativement de l’intérêt qui est porté pour la paire. Aussi, les annonces extérieures communiquées sur les réseaux sociaux peuvent avoir une influence positive comme négative sur le prix. Au cours de cette experience, j’ai appris à prendre des decisions quand il le fallait, à ne pas obligatoirement vendre de façon optimale mais savoir prendre ses gains au moment opportun. Au total j’ai vendu plus de 400 paires et réalisé un bénéfice de 52 000 €.

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

Dans le cadre de mes missions commerciales chez Stella Green j’ai l’opportunité de partir travailler 3 mois dans les DOM-TOM (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy)

 

Expériences associatives :

Depuis mars 2019, je suis bénévole au sein de l’association Hessed Haim à Lyon. Mon rôle est de livrer des repas et colis alimentaires aux personnes nécessiteuses et isolées de la région lyonnaise.

 

Expériences culturelles :

Dans le cadre de ma licence au sein de l’IAE Lyon, j’ai réalisé un Diplôme Universitaire Langue et Culture Hébraïque. Cela m’a permis d’améliorer ma maîtrise de l’Hébreu mais aussi d’en apprendre plus sur la société israélienne qui est la Start-Up Nation du Moyen-Orient.

 

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Mes notes académiques

- Mes expériences professionnelles atypiques.

 

Points FAIBLES :

- Mon score au TAGE MAGE (300/600) comparé à la moyenne des admis à l’ESCP les années précédentes qui avoisinait les 400/600. J’avais peu d’espoir, mais j’ai tenté ma chance !

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J’ai présenté un projet entrepreneurial atypique et mûrement réfléchi. Ce dernier était cohérent avec ma personnalité et mon parcours. J’ai pu justifier l’intégration d’une école de commerce pour mener au mieux ce projet notamment en parlant, entre autres, de l’incubateur.

 


5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Selon moi, la principale difficulté des épreuves écrites c’est la gestion du temps qui est primordiale. En effet, il ne faut surtout pas mettre de côté sa licence car son obtention est indispensable pour pouvoir intégrer une école. Par ailleurs l’obtention de bonne note en licence est un plus dans son dossier pour les candidatures.

Dès le départ, il faut savoir s’organiser et accorder à chaque chose le temps de travail nécessaire.

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

Pour les écrits j’ai fait le choix de me préparer tout seul, en travaillant parfois avec des camarades de ma promotion afin de se motiver.

J’ai travaillé le TAGE MAGE avec le Grand Manuel du TAGE MAGE et le TOIEC avec la Bible Officielle du TOIEC. Ce sont les 2 livres que je recommande pour votre préparation.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

- Tout d’abord la gestion du stress est essentielle : pour cela je recommande fortement de faire des oraux blancs et ainsi ne pas être déstabilisé le Jour-J. L’entraînement en conditions réelles est indispensable.

- Ensuite savoir raconter son histoire de façon à intéresser les jurés en ressortant l’ensemble des points que l’on souhaite aborder. Toujours bien garder en tête les points-clés (« Moi », « mon projet professionnel », « l’école »). Si vous n’avez pas pu aborder un point-clé au cours de l’entretien, je vous conseille d’en parler à la fin lorsqu’on vous pose la question « Avez-vous quelque chose à rajouter ? ».

 


8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

Pour me préparer aux oraux, j’ai fait appel à un professeur avec qui j’ai réalisé une première séance de présentation où on a parlé de moi, mon projet professionnel et mes expériences afin de mettre le tout en valeur.

Puis on a fait 3 oraux blancs dont 2 en présentiels (je recommande fortement). Après chaque oral, la difficulté augmentée afin d’être préparé à chaque type de jury et voir le plus de questions possibles.

Environ 90 % des questions que j’ai eues le Jour-J, je les avais déjà traitées avec le coach.

J’ai également travaillé avec le Manuel des Entretiens de Motivation.

 

Pour l’ESCP, il y avait une épreuve de LV2. Le mois précédant l’oral, je me suis remis à l’espagnol avec un professeur particulier afin de retrouver un niveau correct (je n’avais pas pratiqué l’espagnol depuis le baccalauréat). Dans un premier temps j’ai revu l’ensemble des bases en grammaire et orthographe puis on a traité en conditions réelles des articles issus de l’actualité du monde Hispanophone (El Mundo, El Pais, Actulatino, La Razon, etc.).

 


9) Quelle est l’école qui t’a le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

J’ai passé les oraux à l’ESCP puis à l’emlyon et j’ai retrouvé une ambiance similaire dans les deux écoles. Les élèves « admisseurs » étaient là pour répondre à nos questions et nous rassurer.

Dans les deux écoles dès notre arrivée, on nous a remis un sac avec des goodies (t-shirt, pochette, plaquette, briquet, etc.).

Concernant les jurés, ils étaient bienveillants dans l’ensemble et ils n’ont pas cherché à me poser des questions dites « pièges ».

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

J’ai présenté un projet entrepreneurial. Afin d’appuyer mon projet, j’ai évoqué de nombreux chiffres et pourcentages en rapport avec le projet (taille du marché, perspectives d’évolution, les entreprises déjà présentes, …). J’ai également insisté sur l’accompagnement que peut m’apporter l’incubateur dans mon projet.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Sur l’ensemble je suis satisfait de ma préparation, le seul point que j’aurais pu mieux préparer c’est mon TOEIC en le passant dès ma deuxième année de licence. Avec un entraînement régulier, c’est une épreuve où l’on peut voir notre score augmenter rapidement.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : S’entraider avec ses camarades qui passent également les concours.

Conseil n°2 : Ne pas s’autocensurer et présenter toutes les écoles qu’on souhaite intégrer (j’ai candidaté à l’ESCP 30 minutes avant la fin de la fenêtre de candidature).

Conseil n°3 : Commencer la préparation dès la licence 2.