Emlyon > Parcours candidat(e)s > Marine Schermesser - MSc in Supply Chain and Purchasing Management

Prénom : Marine

Nom : Schermesser

Nationalité(es) : Française

Série de baccalauréat ou diplôme du secondaire : Baccalauréat Scientifique

Études supérieures : ​Bachelor à l’IDRAC ; 14,5/20

Score TAGE MAGE : 300/600

 

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? emlyon et HEC Montréal

ADMISE dans quelles écoles ? emlyon MSc in Supply Chain and Purchasing Management et HEC Montréal

 

Choix définitif ? emlyon

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

Après mon Baccalauréat Scientifique, je me suis orientée vers des études de droit à la Faculté Jean Moulin Lyon 3. Lors de ma deuxième année de droit, j’ai pensé à une réorientation, car je ne m'épanouissais pas particulièrement dans cette filière, trop littéraire pour moi.

 

Après réflexion, j’ai décidé d’intégrer l’IDRAC, une école de commerce, car elle m’offrait la possibilité de l’intégrer en rentrée décalée au mois de janvier. Cette rentrée m’a permis de ne pas perdre l’année en cours puisqu’avec des cours intensifs, j’ai pu rattraper le retard accumulé du début d’année et j’ai donc réalisé ma première année de Bachelor sereinement. Au sein du Bachelor de l’IDRAC, j’ai vécu de nombreuses expériences enrichissantes qui m’ont énormément servi pour la suite de mon cursus. Pour n’en citer qu’une, celle de Dublin au sein de l’ISB Business School m’a marqué.

 

Ensuite, grâce à une moyenne de 14,5/20 au sein du bachelor que j’ai validé, j’ai réussi à intégrer l’emlyon. Une école prestigieuse qui m’a toujours fascinée de par son prestige et son excellence. J’ai également réalisé une candidature à HEC Montréal, mais l’emlyon était à tout point de vue mon premier choix, car l’école est l’une des plus appréciées en France et en Europe par les recruteurs.

 

J’ai donc décidé de passer le concours de ce Master en mai et j’ai eu la joie d’être acceptée au sein de cette superbe Grande École dont le prestige et la renommée ne sont plus à faire.

 

Au sein de l’emlyon, j’ai porté de l’intérêt à deux différents Masters avant de faire mon choix. Le Master Global Innovation pour son approche basée sur l'entrepreneuriat ; approche fortement marquée à l’emlyon. Et également le Master Supply Chain and Purchasing Management qui venait d’être introduit dans les programmes proposés au sein de l’école. C’est le deuxième qui m’a convaincue, car il était innovant et unique et qu’il était en lien avec mes aspirations futures. En effet, l’idée d’être au cœur du processus de vente d’un produit de la création jusqu’au transport, me plaît énormément.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences (professionnelles / internationales / associatives / culturelles / humanitaires / sportives, etc.) au moment de passer les concours ? Quelles sont les expériences que tu as pu avoir grâce à ton école ?

 

Expériences professionnelles

- Stage au sein de l’entreprise L’Oréal à Lyon dans le département retail, conseil clientèle (1 mois).

- Stage dans le cabinet de courtage CyberPrêt à Lyon en tant que conseillère financière (1 mois)

- Stage à Bourg-en-Bresse en tant que consultante junior au sein de l’entreprise Piscine de Bresse. J’ai été en charge de la gestion globale de l’entreprise (1 mois).

 

Expériences internationales

- Échange d’un semestre à Dublin à l’ISB Business School. J’ai pu commencer à perfectionner mon anglais tout en profitant de visites régulières enrichissantes au sein de sièges d’entreprises. De plus, cette première expérience a été incroyable du point de vue humain, car j’ai vécu des moments de partage enrichissants avec mes camarades dans la capitale irlandaise.

- Échange d’un semestre à l’EAE Business School de Barcelone. J’ai découvert un mode de vie propre à ce pays ainsi qu’une culture enrichissante.

 

Expériences associativesAmbassadrice pour l’IDRAC lors de mon Bachelor. J’ai eu la chance de participer au développement de l’école via ses réseaux sociaux et les nombreux salons étudiants ainsi que de travailler en étroite collaboration avec l’équipe administrative.

 

Expériences culturelles : Visite de la fondation Louis Vuitton et de la collection privée d'œuvres d’art de Bernard Arnault.

 

Expériences sportives

- Pratique de l’équitation en compétition (saut d’obstacles). J’ai eu la chance de bénéficier d’expériences incroyables en tant que cavalière et de travailler aux côtés de champions internationaux.

- Membre du Tennis Club de Lyon (TCL).

 

 

3) Pourquoi t’es-tu tournée vers l’emlyon ?

 

Je me suis tournée vers l’emlyon, car elle propose des cursus à l’étranger exceptionnel avec des programmes innovants en anglais. L’attachement tout particulier lié à l'entrepreneuriat qu’elle cultive m’a aussi énormément attiré vers l’école. En effet, cette école correspondait à mon état d’esprit, mes ambitions et je pense qu’elle peut me donner toutes les clés pour réussir ma carrière professionnelle.

 

De plus, j’avais de très bons feedbacks d’actuels étudiants de l’école concernant la qualité des cours dispensés ainsi que de l’ambiance qui règne entre tous les étudiants. C'était aussi cette expérience complète que je recherchais comprenant un aspect académique d’excellence, mais également un parcours extrascolaire de qualité me permettant de développer des qualités qui me serviront dans mes projets futurs.

 

Enfin, la variété de Masters proposés tous plus innovants les uns les autres ont attiré mon attention et m’ont encore plus donné envie de rejoindre l’emlyon.

 

 

4) Peux-tu nous parler de ce programme Master Supply Chain and Purchasing Management ?

 

Ce programme est spécialisé dans la chaîne d’approvisionnement et l’achat. Cela correspond au cursus de la création du produit jusqu’à sa vente en passant par les fournisseurs, les transporteurs et les revendeurs. On apprend donc à élaborer des stratégies pour optimiser la rentabilité du produit de sa création jusqu’à sa vente. C’est un processus essentiel pour toutes les entreprises et surtout plébiscité par les recruteurs. C’est donc une vraie source de confiance pour moi de savoir que je m’engage dans une voie qui a de l’avenir.

 

5) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points forts : 

- Bonnes révisions effectuées en amont pour les épreuves de logique spécifiques à l’emlyon

- Bonne préparation et aisance à l’oral pour l’entretien grâce aux différents projets de groupe lors de mon Bachelor

- Forte connaissance du développement durable (point important pour ce Master)

Points faibles :

- Manque de connaissance et de vocabulaire dans le domaine de la chaîne d’approvisionnement (le Master est concentré sur ce domaine)

- Niveau d’anglais moyen (programme 100 % en anglais)

- Aucune expérience professionnelle dans le domaine du Master

 

6) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J’ai tâché de mettre en avant mes connaissances sur le développement durable pour montrer que c’était un programme qui me convenait et dans lequel je pourrai apporter une plus-value en aidant les élèves qui manqueraient de connaissances dans ce domaine. Dans cette logique, j’ai tâché d’expliquer que ce processus pourrait également s’appliquer pour moi dans le domaine de la chaîne d'approvisionnement, domaine que je ne maîtrisais pas parfaitement.

 

J’ai essayé de mettre en avant mes expériences internationales à Dublin puis Barcelone pour compenser mon niveau d’anglais. En effet, j’ai pu appuyer mes propos à l’aide de mes résultats lors de ces différents échanges.

 

J’ai également expliqué que malgré le manque d’expérience dans ce domaine, je cultivais une grande motivation et curiosité pour ce domaine.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Concernant le TAGE MAGE, c’est le timing imposé qui est difficile à bien gérer et il est nécessaire de bien s’entraîner.

 

Concernant la lettre de motivation, diversifier mon vocabulaire en anglais a été la chose la plus difficile à faire.

 

À l’emlyon, pour l’intégration des MSc, après l’étude du dossier, il faut passer des tests spécifiques à l’école. Ces tests comprennent des tests de management, de logique, de questions axées sur le domaine de spécialité et enfin sur notre motivation à intégrer le programme.

 

Pour le test de logique, je n’ai pas rencontré de difficultés particulières étant donné les révisions réalisées pour le TAGE MAGE.

Pour le test de management, le vocabulaire en anglais m’a posé quelques difficultés et j’ai donc dû faire preuve de discernement pour identifier les points clés.

Pour le test sur le domaine de spécialité, le manque de diversité de vocabulaire sur le domaine,  mon orthographe approximative en anglais et le temps ont été une difficulté pour moi.

Pour le test concernant ma motivation à intégrer le programme, j’ai simplement dû faire valoir mon envie d’apprendre sur la chaîne d’approvisionnement qui n’était pas un domaine que je maîtrisais sur le bout des doigts.

 

8) Comment t’es-tu préparée aux ÉCRITS ?

 

J’ai effectué 1 mois de préparation durant le mois de mai en parallèle de mes cours en Troisième année de Bachelor pour réviser au mieux les différents tests auxquels j’allais faire face.

 

J’ai également révisé en me servant du livre Le Grand Manuel du TAGE MAGE de Joachim Pinto et de Arnaud Sévigné pour réviser au mieux cette épreuve importante.

 

Je me suis appuyée sur des sites spécialisés sur la chaîne d'approvisionnement et des achats pour enrichir mes connaissances.

 

J’ai révisé avec un professeur de mon Bachelor qui avait des connaissances dans le domaine de la chaîne d’approvisionnement et des achats qui m’a permis d’avoir une vision d’ensemble sur le domaine. D’ailleurs, je conseille à tous ceux qui préparent un concours dans un domaine qu’ils ne maîtrisent pas de demander conseil à des professionnels du domaine en question. Certains conseils peuvent faire la différence.

 

J’ai préparé ce concours en pratiquant l’équitation régulièrement en compétition, car je pense qu’il est important de concilier sport et études. En effet, le sport aide à mieux se concentrer et mieux travailler. Pour moi, le sport est un vrai atout et me permet d’améliorer mes résultats académiques depuis de nombreuses années.

 

 

9) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

La principale difficulté était le fait que les questions de l’oral sont préenregistrées et dictées par un ordinateur. Le fait de ne pas avoir d’interlocuteur face à moi m’a fortement déstabilisée puisque j’avais la sensation de parler à un ordinateur. Il était donc plus difficile pour moi de me livrer pleinement.

10) Comment t’es-tu préparée aux ORAUX ?

 

J’ai réalisé des simulations d’entretiens en anglais avec certains professeurs du Bachelor de l'IDRAC pour me préparer en conditions réelles par le biais de simulations régulières. La répétition m’a permis de faire la différence !

 

11) Quelle est l’école qui t’a le plus marquée le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

Je n’ai pas pu aller visiter le campus de l’emlyon. Néanmoins, le site internet m’a donné un premier aperçu positif du site grâce aux différentes photos sur celui-ci.

 

Ensuite, concernant l’ambiance, des étudiants de l’emlyon que je connaissais m’ont rapporté leurs expériences positives au sein de l’école. Les témoignages étaient pour moi le point le plus important et cela m’a donc énormément rassuré. En effet, selon moi ce sont les étudiants qui sont le plus aptes à juger de la qualité de l’école.

 

Également, j’ai été en contact avec le Directeur des Admissions qui m’a parfaitement guidée durant tout le processus. De plus, il m’a parfaitement suivie lors de mon intégration et sentir cette proximité m’a aidée à m’intégrer au mieux.

 

Enfin, mon choix s’est orienté vers l’emlyon, école française, plutôt que HEC Montréal, école étrangère, car j’avais de meilleures relations au sein de cette école qui m’ont assurée de la qualité de l’école. De manière plus générale, j’ai plus tendance à m’orienter vers une école française, car je préfère pouvoir me renseigner précisément sur l’école grâce aux étudiants de l’école en question.

 

 

12) Quel était ton projet professionnel aux oraux ? 

 

Mon projet professionnel était très précis, car j’avais à cœur de travailler au sein d’une entreprise à notoriété internationale pour poursuivre un projet dans le domaine de l’achat. Certaines entreprises telles que Hermès m’attiraient tout particulièrement. À long terme, un poste de directeur des achats était un réel objectif.

 

 

13) Après quelques mois en école, ton projet a-t-il évolué ?

 

Je dirais « oui et non ».

Oui, car l’emlyon encourage à l'entrepreneuriat et j’ai d’ailleurs comme projet à court terme de créer mon entreprise avec l’aide de l’incubateur de l’emlyon.

Non, car je souhaite toujours pouvoir parvenir à occuper un poste dans le domaine des achats dans des entreprises du domaine du luxe comme je le souhaitais auparavant.

 

14) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?


Conseil n°1 :​ Travailler son anglais en amont pour étayer son vocabulaire

Conseil n°2 :​ Réfléchir à un projet professionnel sérieux en rapport avec le programme que l’on vise.

Conseil n°3 :​ Se préparer le plus tôt possible aux épreuves de logique et management.

 

Question BONUS : As-tu travaillé les concours en solo ou accompagnée ?

 

J’ai tout simplement fait les deux ! J’ai conjugué des révisions accompagnées pour le travail de l’anglais et des révisions en solitaire pour le travail des autres épreuves telles que celle du TAGE et des épreuves spécifiques de l’emlyon. Cela me permettait de rester plus concentré et de gagner en efficacité, car j’ai tendance à être distraite parfois.