Emlyon > Parcours candidat(e)s > Emma Brahim - AST2 FR

Prénom : Emma

Nom : Brahim

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Littéraire, 16,24/20

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : Licence LEA, L1 et L2 à l’Université Catholique de Lyon (UCLI) puis L3 parcours Commerce International à l’Université Jean Moulin Lyon 3 (14,5/20 sur la licence)

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 287/600 ; TOEIC ? 970/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? emlyon, GEM, IMTBS, MBS, ICN, EM Normandie, SCBS, BSB, Excelia, ESC Clermont

ADMISE dans quelles écoles ? emlyon, GEM, IMTBS, MBS, ICN, EM Normandie (je n’ai pas passé les oraux de SCBS, BSB, Excelia et ESC Clermont).

 

Choix définitif ? emlyon

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Après un baccalauréat Littéraire spécialité mathématiques, je me suis dirigée vers l’ESTRI, une école de traduction et de relations internationales, qui m’a permis d’effectuer un stage à l’étranger.

Après une L1 et une L2 LEA à l’ESTRI, je suis allée à l’Université Lyon 3 pour terminer ma licence avec une L3 LEA option Commerce International.

 

J’ai décidé de passer les concours pour les écoles de commerce assez tard, en décembre, et je me suis inscrite au Concours Passerelle puis au concours emlyon.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

 

- Cours particuliers : depuis mes 15 ans, je donne des cours d’anglais, de français et de mathématiques.

- Serveuse dans une crêperie pendant 8 mois.

- Ambassadrice pour mon école, j’ai eu l’occasion de participer à une opération phoning. Je devais appeler les élèves de Terminale qui avaient demandé mon école sur Parcoursup, pour leur présenter l’école, répondre à leurs questions et les aider concernant les démarches administratives.

- Actuellement en CDI étudiant chez Carrefour, je suis hôtesse de caisse et employée de rayon.


Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

 

J’ai effectué un stage de 3 mois à Londres, en tant qu’assistante de production pour une compagnie de théâtre. J’étais en charge de la gestion du budget, des costumes, des accessoires, du planning des répétitions. J’ai aussi pu voir d’autres facettes des métiers du théâtre comme la diffusion ou la mise en scène.

Expériences associatives :

- Bénévole pour l’association Saint Vincent de Paul pendant 1 an.

- Cours de soutien scolaire à une élève de CE1 à raison d’une heure par semaine.

- Bénévole pour le théâtre de ma ville.

Expériences culturelles :

- Je suis passionnée par le théâtre, j’ai pris des cours pendant 8 ans.

- Je joue également du violoncelle depuis 4 ans.

 

Expériences sportives :

Je fais du karaté en compétition depuis 4 ans, notamment des compétitions nationales.

 

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Mon niveau d’anglais (970 /990 au TOEIC)

- Un CV assez complet avec une expérience à l’étranger, une expérience associative, du sport en compétition et des expériences professionnelles

Points FAIBLES :

- Mon score de TAGE MAGE (287/600) faible pour une école du TOP 5

- Mon choix de licence : plusieurs jurés m’ont demandé pourquoi je n’avais pas choisi une licence orientée culture ou théâtre.

 


4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J’ai énormément travaillé les oraux pour pouvoir compenser ma note de TAGE MAGE, et je me suis préparée à répondre à la majorité des questions pièges. J’ai réfléchi aux questions qu’on pourrait me poser pour me piéger en ce qui concerne mon projet professionnel et mon parcours assez atypique, et je suis contente de l’avoir fait car plusieurs jurés ont en effet posé des questions sur la pertinence de ma candidature, par exemple.


 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Pour moi, la première difficulté de la préparation aux écrits a été de travailler mes cours en parallèle, j’ai dû planifier mes semaines pour pouvoir en même temps travailler mes cours et le TAGE MAGE. Venant d’une licence LEA, le TOEIC n’a pas été un problème pour moi, mais la préparation au TAGE MAGE a été difficile, car j’ai dû revoir des bases qui dataient du lycée pour moi.

 

 

6) Comment t’es-tu préparée aux ÉCRITS ?

 

Je me suis préparée aux écrits à l’aide du Grand Manuel du TAGE MAGE, j’ai suivi un planning de révision établi dans le livre, et cela m’a permis de ne pas me perdre dans mes révisions.

 

Pour le concours Passerelle, au moment de mes concours, il y avait une épreuve de Français, une épreuve d’anglais et une épreuve au choix.

Pour l’épreuve de français : j’ai fait les tests blancs, j’ai révisé les bases.

Pour l’anglais : j’ai donné mon score de TOEIC (970/990).

Pour l’épreuve au choix : j’ai choisi Calcul et Raisonnement. J’ai obtenu une bonne note à l’épreuve de Calcul et Raisonnement sans vraiment réviser car cette épreuve reprend les épreuves de logique et de calcul du Tage Mage, en plus simple. Je conseille de choisir Calcul et Raisonnement aux candidats qui ont passé le Tage Mage, car cette épreuve permet de ne pas avoir à réviser une autre matière pour le Concours Passerelle.


 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Pour moi, la difficulté principale est de se conformer à chaque entretien, car chaque entretien est spécifique à l’école. Par exemple, à GEM, l’épreuve est composée d’un exposé et d’un entretien inversé, à ICN il y a un jeu de cartes, à l’emlyon il y a 4 cartes à piocher, etc.

 

J’ai aussi eu quelques jurés qui n’avaient pas l’air très convaincus et ça m’a un peu déstabilisée. Je trouve que c’est assez compliqué de rester motivé en face d’un jury qui n’est lui-même pas très motivé et qui n’est pas très dynamique, mais c’est une habitude à prendre et je pense qu’il faut faire abstraction du ressenti que l’on a.


 

8) Comment t’es-tu préparée aux ORAUX ?

 

Je me suis préparée aux oraux à l’aide du Manuel des Entretiens de Motivation.

J’ai tout d’abord suivi les conseils pour organiser mes oraux, très important car il ne faut par exemple pas commencer par l’entretien de l’école qu’on vise en plan A.

 

Ensuite, j’ai fait des fiches avec les caractéristiques de mon projet professionnel et du secteur au sein duquel je veux travailler, et j’ai aussi bien révisé les fiches spécifiques à chaque école. Il est important de connaître un minimum l’école pour chaque entretien, car de nombreux jurés demandent par exemple quelle association on souhaiterait rejoindre.

 

J’ai réalisé ma présentation avec la méthode IDEA, et je pense que c’est une méthode qui fonctionne très bien, on m’a même félicitée pendant un entretien grâce à cette présentation.

 

Pour finir, il faut bien travailler le format de chaque entretien, le Manuel des Entretiens de Motivation explique chaque format et m’a beaucoup aidée à préparer l’oral d’emlyon avec les annales des questions d’entretien.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’as le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

Je dirais IMT-BS, j’ai beaucoup aimé l’ambiance et les admisseurs étaient très présents. A aucun moment de la journée je ne me suis retrouvée seule, et les admisseurs m’ont donné de très bons conseils avant de passer mes oraux.

J’ai également beaucoup apprécié l’ambiance d’emlyon, les admisseurs étaient très rassurants et ils ont passé beaucoup de temps à présenter l’école aux admissibles.

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

J’ai présenté un projet de Directrice/administratrice de structure culturelle. Ce projet assez atypique m’a valu des questions comme « pourquoi choisir une école de commerce et pas une école spécialisée dans la culture ? », mais je pense qu’il a également été apprécié car assez précis.

 


11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Je commencerais à travailler le TAGE MAGE plus tôt pour obtenir un meilleur score et être plus sereine au moment des oraux. J’étais persuadée d’être assez mal classée au moment de l’admissibilité et cela m’a un peu déstabilisée.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Choisir un planning, et bien le suivre ! Je pense qu’il est essentiel de bien suivre un planning de révisions pour pouvoir en même temps travailler ses cours et travailler les concours.

 

Conseil n°2 : Bien se renseigner sur les écoles : Beaucoup de jurés vont poser des questions sur les associations, la vie de l’école, ses partenariats, alors je conseille de vraiment bien connaître l’école, et d’avoir en tête les principaux partenariats de l’école et 2-3 associations.

 

Conseil n°3 : Pour les oraux, rester motivé coûte que coûte ! J’ai appris que le ressenti que l’on a face au jury n’est pas forcément représentatif de la note que l’on va avoir. Alors même si les jurés ont l’air de ne pas apprécier votre présentation, restez motivé car c’est peut-être simplement un moyen de vous tester.

 

 

13) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagnée ?

 

J’ai travaillé les concours seule, mais le groupe Facebook Monsieur TAGE MAGE m’a beaucoup aidée, j’ai bien aimé avoir toutes les informations sur les écoles en temps réel et pouvoir avoir des réponses à mes questions.