Emlyon > Parcours candidat(e)s > Kaïs Chabour - AST2 FR

Prénom : Kaïs

Nom : CHABOUR

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Baccalauréat STMG spécialité mercatique : 17.65/20

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) :

  • DUT TC 1ère année : 13.4/20 (Rang 16/126)

  • DUT TC 2ème année : 14.3/20 (Rang 7/82)

  • Licence Management des Sciences et des Technologies (IAE Montpellier) : 15/20

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 293/600 et TOEIC : 940/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ?

Toutes les écoles du concours PASSERELLE, et du concours TREMPLIN, emlyon, SKEMA

Je n’ai passé les oraux que pour MBS, Grenoble EM, NEOMA, KEDGE et l’emlyon

ADMIS dans quelles écoles ? Grenoble EM ; emlyon ; NEOMA ; KEDGE

 

Choix définitif ? emlyon

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Bonjour ! Issu d’un Baccalauréat STMG spécialité Marketing j’ai effectué un DUT Techniques de commercialisation à l’IUT de Montpellier puis une Licence 3 Management des Sciences et Technologies à l’IAE de Montpellier, filière que j’ai choisie car j’étais très attiré par sa pluridisciplinarité et par la possibilité d’effectuer son année à l’international (au Mexique puis en Espagne pour ma part.).

 

 

2) Quels étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- 2 CDD saisonniers en restauration en tant que commis de cuisine/plongeur

- Un stage en tant que responsable marketing dans une start-up de prêt-à-porter éco-résponsable au Bahreïn.

- Une expérience en entreprenariat (site e-commerce de vente de composantes électriques)

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

- Un semestre en échange avec l’UDEM Monterrey (Mexique).

- Un semestre en échange avec le CES Cardenal Cisneros à Madrid (Espagne).

 

Expériences associatives :

Quelques maraudes dans la ville de Montpellier.

 

Expériences sportives :

J’ai effectué du judo pendant 5 ans environ.

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Mon niveau d’anglais (TOEIC : 940/990)

- L’axe international de mon dossier avec un stage à l’étranger et 2 échanges académiques

- Les bonnes notes que j’ai pu avoir lors de mon parcours scolaire m’ont bien aidé (15/20 en licence)

 

Point FAIBLE :

- Ma provenance d’une filière éco-gestion, sachant que les écoles cherchent de plus en plus de candidats disposant de double-compétences beaucoup de candidats se présentaient en AST2 avec un diplôme type ingénieur, droit ou pharmacie.

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J’ai principalement axé ma candidature sur mes points forts en essayant de relativiser mes points faibles, notamment lors des épreuves orales.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Personnellement j’ai eu énormément de mal avec le TAGE MAGE. J’ai obtenu un score de 293/600 en le passant 2 fois.

Je pense que la principale difficulté des épreuves écrites est l’organisation, je pense que performer aux épreuves écrites comme le TAGE MAGE demande une organisation parfaite avec un planning etc…, c’est justement ce qui m’a fait défaut.

 

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

TOEIC : Je ne me suis quasiment pas préparé au TOEIC, ayant un niveau d’anglais assez élevé, à part quelques sessions test sur internet les jours précédents afin de capter mes erreurs les plus fréquentes.

 

TAGE MAGE : je l’ai préparé en amont, cependant j’étais assez mal organisé dans mon travail à ce moment-là, ce qui ne m’a pas permis d’avoir une bonne note. De mémoire, il me semble que je travaillais à peu près 2-3 heures tous les 2 jours mais c’était assez irrégulier.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Le stress et la difficulté à s’adapter aux différents formats d’oraux : les questions à tirer pour l’emlyon, l’exposé pour GEM, les situations pour MBS, etc. Il est nécessaire de connaître le fonctionnement des différents types d’oraux sur le bout des doigts mais c’est faisable donc no stress.  

 

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

J’avais mes oraux à un jour d’intervalle à chaque fois, je préparais donc l’oral du lendemain lors de mon jour libre. J’ai grandement utilisé Le Manuel des entretiens de Motivation de Monsieur Écoles de Commerce (je ne suis pas payé pour faire du placement de produit, ce livre c’est vraiment une dinguerie), qui m’a grandement aidé à préparer ma présentation initiale, à gérer mon temps, et surtout à récolter des informations primordiales sur les écoles et sur leur format d’oraux.

Ensuite, j’ai fait un fichier Word pour chaque école, où j’ai écrit une présentation initiale (comme expliqué dans le livre), les réponses à quelques questions qui tombent très souvent (défauts, qualités, meilleur ami, etc.) et des infos sur l’école afin de pouvoir prouver mon intérêt vis-à-vis de celle-ci.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’as le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

Étant en ERASMUS, je passais les oraux en ligne et je n’ai donc pas pu visiter les campus.

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?


Travailler comme consultant junior dans le secteur de l’innovation technologique au sein de pays aux économies émergentes comme la Chine, l’Inde ou le Mexique, par exemple.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?


C’est bateau mais moins de stress. J’ai perdu mes moyens lors de certains oraux à cause de ça alors que j’étais super bien préparé.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Organisation béton

Conseil n°2 : Gestion du stress

Conseil n°3 : Projet professionnel pertinent et appliqué à chaque école

 

 

13) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagné ?

 

J’ai travaillé les concours avec ma copine et je trouve que c’est une super idée de travailler en équipe, ça permet une complémentarité des compétences qui fait que l’on arrive à comprendre des choses que l’on n’aurait jamais assimilées si tu étais seul.