Emlyon > Parcours candidat(e)s > Jarod Kopff - AST2 FR

Prénom : Jarod                

Nom : Kopff

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : Économique et Social – Mention Très Bien

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : DUT Techniques de Commercialisation – 15,1/20 ; Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles ATS – 16/20

 

Score TAGE MAGE ? TOEIC ? TAGE MAGE : 380/600 et TOEIC : 880/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? emlyon, SKEMA, NEOMA, EM Strasbourg

ADMIS dans quelles écoles ? emlyon, SKEMA, NEOMA, EM Strasbourg

 


Choix définitif ? emlyon

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Bonjour ! Pour ma part, c’est très simple : je souhaite rentrer dans une grande école depuis le lycée. Cependant, j’ai privilégié un parcours tourné vers la professionnalisation et la multitude d’expériences professionnelles plutôt qu’un parcours plus classique en CPGE. Ainsi, j’ai effectué un DUT Technique de Commercialisation suivi d’une double licence ATS.

Attiré par l’entrepreneuriat et le choix « à la carte » des matières enseignées, mon vœu numéro un a logiquement été d’entrer à l’emlyon. Malheureusement, j’ai été directement lors de ma première candidature. J’ai donc décidé de prendre une année de césure pour effectuer un service civique de 8 mois en tant que responsable commercial et logistique dans la zone de Strasbourg pour une association qui lutte contre le décrochage scolaire des élèves.

 

Concernant les concours, je me suis entrainé avec Le Grand Manuel du TAGE MAGE qui m’a permis d’obtenir 333/600 l’année dernière et 380/600 cette année. À l’aise avec les maths et la logique, j’ai surtout dû travailler la partie « Expression » en apprenant par cœur certaines fiches et en revoyant mes règles grammaticales. Toutes ces expériences et cette préparation m’ont permis d’être admis à toutes les écoles auxquelles j’ai postulé, et de choisir l’emlyon lors de ma deuxième candidature.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- Intérimaire en restauration, Gezim (2 ans)

- Stage assistant chef de projet (3 mois)

- Statut d’étudiant entrepreneur, PEPITE ETENA

- Serveur en intérim, restaurant bistronomique (2 ans)

- Stage de 3 mois en tant que business déveloper, Les Talents M à Montréal, Canada

- Ouvrier en 3 x 8 (1 an)

 

Expériences internationales (échange, séjours linguistiques, etc.) :

Expérience de stage à Montréal (citée plus haut)

 

Expériences associatives :

8 mois de volontariat en service civique, Energie Jeunes lors de mon année de césure

 

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

Mes résultats académiques (16/20 en L3)

Mes expériences professionnelles

Mon score au TAGE MAGE (380/600)

 

Point FAIBLE :

- Mon niveau d’anglais et logiquement mon score au TOEIC (880/990)

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

Je me suis entraîné pour avoir un score au TOEIC passable et j’ai fait énormément d’oraux blancs avec une amie de Science Po Paris qui m’a permis de bien réussir cette épreuve. J’ai par exemple eu la note de 14/20 à l’oral d’anglais de l’emlyon et 17/20 à SKEMA.

 

Je me suis aussi concentré sur les points où j’avais des facilités : les mathématiques, la logique, les entretiens oraux afin de contrebalancer ma note de TOEIC.

 


5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Je pense que la principale difficulté est d’être autonome. Nous passons souvent des diplômes à côté de nos concours et nous devons donc consacrer du temps à ces derniers. Il faut s’organiser un minimum pour bien les réussir. Parfois, un mois ou deux de bonne préparation peuvent nous être suffisants pour atteindre nos objectifs.

 

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

1 à 2 mois avant l’épreuve j’ai commencé par bien lire les fiches du Grand Manuel du TAGE MAGE, puis j’ai directement attaqué les concours blancs du livre qui m’ont permis d’être rapide et efficace sans faire d’erreur. L’entraînement à l’aide des sujets blancs est selon moi la meilleure des préparations.

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Je pense que ces épreuves sont compliquées pour les personnes trop timides, trop stressées ou pour ceux qui ne sont pas sincères. Je pense qu’il suffit de bien les préparer pour être confiant et honnête. Personnellement, tous mes oraux se sont très bien passés et j’ai toujours trouvé les jurys extrêmement bienveillants.

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

Premièrement, je me suis servi du Manuel des Entretiens de Motivation pour bien connaître les écoles, les programmes, les questions récurrentes, la manière dont il faut se présente, etc.

De plus, j’ai aussi fait des oraux blancs avec des membres de ma famille ou des amis pour me tester en situation réelle.

Enfin, je me suis filmé pour pouvoir analyser l’utilisation de mes mots et mon non verbal.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’a le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

En toute honnêteté c’est NEOMA. Leur présentation était très drôle et extrêmement bien préparée. Il régnait réellement une ambiance détendue et bienveillante, même entre les candidats.

Cependant, aucune école ne m’a déçu et j’ai passé un super moment partout où je suis allé !

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

Je souhaite mener à bien des projets entrepreneuriaux dans le domaine des nouvelles technologies. J’ai donc choisi d’être honnête avec mes jurys et ne pas trouver un projet plus facile à justifier. J’ai d’ailleurs beaucoup mis en avant le fait que mon premier projet entrepreneurial a échoué. J’ai pu rapidement leur expliquer pourquoi, mais surtout quelles erreurs je ne referai plus et tout ce que j’ai pu apprendre de cet échec.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

J’essayerais de m’y prendre à l’avance. J’ai toujours commencé à travailler le TAGE MAGE un à deux mois avant le concours. Je pense que se donner trois à quatre mois de préparation avec une intensité similaire serait parfait pour exceller.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Préparez-vous au plus tôt et planifiez votre travail. C’est bien de faire 5 à 6 heures d’entrainement en un jour, mais il vaut mieux tenir sur le long terme.


Conseil n°2 : Ne baissez jamais les bras. Croyez en vous, jusqu’à la fin. Tout peut se jouer en une année donc autant tout donner et y croire pour arriver à ses fins.

 

Conseil n°3 : Travaillez à plusieurs si c’est possible. Parfois, l’explication d’un ami nous est plus compréhensible que celle d’un professeur ou d’une autre personne. Cela permet aussi de vous motiver et de vous tester entre vous.

 

13) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagné ?

 

Accompagné lorsque je l’ai passé la première fois. Ça m’a bien boosté et ça a un peu réveillé mon esprit compétitif pour avoir un meilleur score que mes amis.

Seul la deuxième fois, mais je n’ai pas trop eu de mal à la repréparer parce que je connaissais déjà bien l’épreuve et je maîtrisais encore une bonne partie des fiches du Grand Manuel du TAGE MAGE.