Emlyon > Parcours candidat(e)s > Benoit Gay - AST2 FR

Prénom : Benoît     Nom : Gay

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : ES Bien

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : Licence Economie Paris 1 Panthéon Sorbonne – 14/20

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 460/600 et TOEIC : 970/990

 

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? ESCP, emlyon, edhec, Audencia

ADMIS dans quelles écoles ? emlyon, edhec

 

Choix définitif ? emlyon

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

Suite à ma terminale, j’ai fait une Licence d’Economie à Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

J’avais hésité avec une prépa mais l’université offrait une liberté et une autonomie intéressantes. Au cours de ma L3, j’ai préparé puis passé les concours en admission parallèle d’HEC, ESCP, emlyon, edhec et Audencia.

J’ai intégré emlyon à la suite du processus. Aujourd’hui, je suis en 3ème année du Programme Grande École d’emlyon.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- CDD au sein d’une caisse de retraite (job d’été, 2 mois)

- Journaliste e-sport bénévole (1 an)

 

Expériences associatives :

Association des Nations Unies de Paris 1 (modèle de Nations Unies) (2 ans)

 

Expériences sportives :

Pratique régulière du football, hors club, totalement amateur


 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

- Mon point fort principal était académique, mes notes étaient bonnes (14/20 de moyenne en licence)

- Mon score de TAGE MAGE (460/600)

 

Points FAIBLES :

- Aucune expérience professionnelle sérieuse,

- Aucune expérience internationale notable

- Aucune expérience sportive notable

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?


Pour compenser mon manque d’expérience internationale, il était trop tard pour faire un Erasmus ou un stage. J’ai donc plutôt misé sur mes points forts que rattrapé mes points faibles. J’ai essayé de les compenser via le TAGE MAGE et le TOEIC.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

La difficulté des épreuves écrites (le TAGE MAGE en tout cas) réside dans la capacité à être lucide et à s’autodiagnostiquer, puisque l’épreuve va très vite et demande de prendre beaucoup de décisions.

Le TOEIC est un exercice un peu différent, qui demande surtout de la concentration en continu.

 

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

J’ai suivi une prépa au TAGE MAGE et au TOEIC, les cours présentiels essentiellement.

Purement seul, j’ai seulement fait quelques fiches Bristol pour aller vraiment à l’essentiel.

Il faut pouvoir suivre les cours à l’université en même temps !

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

Comme avec toutes les épreuves orales, l’aisance et la maîtrise de ce qu’on dit sont clés.

L’autre point qui complique particulièrement la préparation aux oraux est la diversité de ceux-ci, puisqu’il n’y a pas deux oraux similaires, entre l’entretien sans ligne directrice de l’ESCP, les questions tirées au sort à emlyon ou encore l’entretien groupé à l’EDHEC.

 

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

Je me suis préparé en m’entraînant et en digérant mes oraux blancs de la manière la plus objective possible. Mon premier oral blanc était absolument catastrophique. Il faut aussi savoir faire évoluer son projet professionnel si nécessaire.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’as le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

L’école qui m’a le plus marque en terme d’ambiance, de campus et d’accueil est certainement emlyon. On s’y voit déjà au sortir de ses oraux, le campus est superbe à vivre et les élèves très accueillants, j’ai adoré. Mauvaise impression de l’ESCP en revanche, l’accueil des AST laissait à désirer…

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

Aux oraux, mon projet professionnel était orienté vers la finance de marché, type front office. Mais honnêtement, je n’y connaissais rien du tout.

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

J’attendrais un an avant de les passer pour sécuriser une parisienne, avoir un Master 1 m’a manqué pour grimper la marche.

Aucun regret quant à emlyon en revanche, j’y suis pleinement épanoui et très serein pour la suite.

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : S’y prendre 1 an à l’avance avance. Cela permet de voir venir.

Conseil n°2 : se préparer au TAGE MAGE en essayant au maximum de comprendre l’épreuve, pour ne pas être surpris le jour J.

Conseil n°3 : Valoriser au maximum son dossier, le mettre en valeur et réfléchir à une manière de se présenter qui suggère à l’école que l’on peut lui apporter quelque chose.

 

 

13) Si tu devais décrire ton école en 3 mots, que dirais-tu ? Et pourquoi ?

 

Pour décrire l’emlyon, je dirais :

Excellente : parce qu’on y rencontre des élèves et des professionnels de haut niveau.

Diverse : parce qu’une promotion comprend des dizaines de nationalités et des parcours très variés, avec un véritable souci d’intégration qui permet d’offrir une expérience complète et indifférenciée d’école à chaque élève

Vivante : parce que la vie associative y est foisonnante grâce au travail des centaines d’élèves associatifs, dans un souci d’inclusivité perpétuel.

 

 

14) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagné ?

J’ai préparé les concours accompagné par la prépa Admissions Parallèles, ce qui m’a permis d’obtenir très tôt des scores très élevés au TAGE MAGE et au TOEIC.