EM Normandie > Parcours étudiant(e)s > Tom Guillaume - Échange à l’international : Plekhanov University

EMN PE réduite 2.jpg

Université : Plekhanov University, Moscou, Russie

Durée de l’échange : 5 mois (Janvier à Mai)

MEDC N°1 - 3.png

I - Université Plekhanov

1) Pourquoi as-tu choisi ce pays / cette université pour ton échange à l’international ?

 

Raison n°1 : Vivre une expérience immersive de plusieurs mois en Russie, pays peu convoité pour des voyages de courte durée.

 

Raison n°2 : Choisir une destination où le coût de la vie n’est pas trop élevé (coût du logement, dépenses de la vie quotidienne, déplacements hors de Moscou).

 

Raison n°3 : Profiter de la géolocalisation de l’université pour vivre pleinement mon échange : un subtil équilibre entre des découvertes culturelles dans Moscou et une immersion dans la vie étudiante sur le campus.

2) Quel a été le processus d’admission pour réaliser cet échange ? (moyenne de notes, entretiens, etc.).

La sélection des étudiants se fait sur dossier. En termes de notes, il faut avoir une moyenne générale supérieure à 10/20 et au moins 780 points sur 990 au TOEIC.

Ces notes sont complétées par une lettre de motivation adressée au responsable des échanges de l’université partenaire. 

 

3) Quels sont les 3 principaux cours que tu as suivis au cours de cet échange ? Combien d’heures de cours as-tu eues par semaine ? Quel a été ton cours préféré et pourquoi ?

Cours n°1 : Business communication

Cours n°2 : International business

Cours n°3 : Delivering customer value

Il faut compter une dizaine de cours par semestre dans chaque matière. Les cours se déroulent sur des sessions de trois heures. Une partie des étudiants russes travaillent en journée et suivent des cours complémentaires le soir. Ce qui explique l’emploi du temps structuré autour des fins de journée. Les cours sont donc de 18h à 21h en général.

Il nous est demandé de fournir un travail personnel régulier, sans que celui-ci ne soit trop chronophage. Il s’agit principalement de présentations orales et de travaux en groupe. Le cours International Business m’a particulièrement plu. J’y ai appris également une manière de penser le business à laquelle je n’étais pas habitué en France.

 

4) As-tu rencontré beaucoup d’étudiants internationaux ? De quelles nationalités ?

Je logeais dans une résidence de l’université Plekhanov pour étudiants étrangers. Cela m’a permis de rencontrer de nombreux étudiants européens (italiens, espagnols, allemands, hollandais). Je noterais simplement un bémol sur l’absence d’étudiants russes. Ils logent dans d’autres résidences étudiantes.

 

5) As-tu dû régler les frais de scolarité de l’université en échange ? Si oui, quel est le montant ?

Non, l’université a un partenariat avec l’EM Normandie, je n’ai donc rien eu à régler.

 

II - La vie à Moscou

6) Le coût de la vie (logement, nourriture, transports, etc.) est-il élevé dans cette ville / ce pays ?

Les logements classiques sont assez onéreux (environ 500-600 € par mois) dans le centre de Moscou. La majorité des étudiants se logent dans la résidence étudiante sur le campus. Le prix de 65 euros par mois défie toute concurrence ! Ce n’est pas le grand luxe mais cela permet de vivre pleinement l’ambiance des résidences étudiantes. Les transports et la nourriture ont des prix moins élevés qu’en France, sauf pour les produits importés comme le vin par exemple. Il est possible de déjeuner dans de bons restaurants pour moins de 10 €. Les courses en supermarché sont environ 50 % moins chères qu’en France mais la qualité des aliments est également inférieure.

Le forfait internet est de 10 € par mois environ et les résidences étudiantes sont pourvues de la wifi. Le coût de la carte Troika (abonnement mensuel pour l’utilisation des transports moscovites) avoisine les 25 €.

 

7) La vie au quotidien est-elle facile/pratique (trouver un logement, se déplacer, sortir, internet, etc.) ?

Le réseau de transport est aussi développé que dans des villes comme Paris ou Londres avec un métro magnifique et extrêmement efficace. Le réseau est moins dense qu’à Paris mais la fréquence de passage est impressionnante (toutes les minutes sur certaines lignes aux heures de pointe). C’est le moyen de transport à privilégier tant la circulation routière peut s’avérer anarchique. 

En ce qui concerne le logement, je conseille bien évidemment les résidences de l’université. Ce sont des chambres à partager pour 2 personnes. L’inscription se fait par mail dès l’affectation à l’université partenaire. Les résidences étudiantes se situent dans le centre de Moscou, ce qui est très appréciable pour limiter les temps de transport à la fois pour aller en cours et pour découvrir la ville.

Moscou est une ville globalement sûre pour les touristes ou étudiants internationaux.

 


8) Quelle est ton expérience (académique, personnelle, associative, etc.) la plus marquante durant cet échange ? As-tu eu beaucoup de temps libre pour profiter du pays ?

Globalement, cet échange laisse beaucoup de temps libre pour découvrir Moscou et la Russie. C’est idéal pour explorer cette ville trépidante qui n’a rien à envier aux grandes métropoles européennes tant les activités sportives, culturelles et festives sont nombreuses. J’ai été marqué par le style de vie des Russes ainsi que par mon voyage à Mourmansk pour observer les aurores boréales. Mourmansk se situe sur le pôle arctique et y aller en hiver, c’est aussi faire l’expérience de la quasi-absence de jour ou encore la possibilité d’aller skier dans le pôle arctique.

 

9) As-tu voyagé dans d’autres pays/villes ? Si oui, lesquels ?

Comme mentionné, j’ai pu voyager à Mourmansk, ville de Russie sur le pôle arctique que je conseille aux aventuriers. Je conseille aussi des villes proches de Moscou comme Serguei Possad ou Souzdal et je regrette de ne pas avoir eu le temps de faire le voyage du Transsibérien, notamment pour le mythique lac Baïkal et pour l’expérience du train couchette « à la russe ».

 

III - Conclusion

10) Quels conseils donnerais-tu à des étudiant(e)s qui souhaitent réaliser cet échange à l’international (voyages, vie quotidienne, logement, transports, etc.) ?

Conseil n°1 : Choisir une résidence étudiante pour le logement. Elles sont bien moins chères que la location d’un appartement et la majorité des étudiants de l’université s’y trouvent. Cela facilite ton intégration et les échanges avec les étudiants internationaux de l’université.

 

Conseil n°2 : Apprendre la langue. Même si dans les grandes villes comme à Moscou, une part importante de la population se débrouille en anglais, il est bien plus facile de communiquer en russe et cela permet de créer un réel contact. De manière générale, maîtriser les bases de la langue facilite les échanges quotidiens avec les locaux et permet d’être plus à l’aise lors de voyages dans les régions reculées de Russie.

 

Conseil n°3 : Se garder un peu de temps après la fin des cours pour découvrir ce formidable pays (Transsibérien) ou les pays voisins qui regorgent d’intérêts touristiques et culturels (Ouzbékistan, Arménie, Géorgie, etc).