Emlyon > Vie associative > Lister Bureau des Arts

BDA emlyon

Lister Bureau des Arts
 
Lister est un passage obligé dans la vie associative de l’emlyon business school. C’est ainsi que l’on se fait ses premiers et plus grands amis, que l’on découvre les valeurs et les associations de l’école et que l’on rencontre les promotions supérieures.


Comment lister ?
 
Pour lister, il faut faire partie d’une liste. À l’emlyon, une liste est un groupe de 25 à 35 personnes qui se réunissent pour participer aux campagnes associatives, et en l’occurrence dans cet article, du Bureau des Arts. Les différentes listes vont s’affronter à travers diverses épreuves, pendant plusieurs mois, et la liste gagnante obtiendra le mandat de l’année suivante du Bureau des Arts. Les listes doivent être formées et communiquées au Conseil de corporation à la fin du mois d’octobre.
 
 
Les différentes étapes
 
1. Octobre à Janvier : Les pré-présélections
 
Il s’agit de la période entre fin octobre et début janvier. 4 coachs ont été désignés par la promotion des 2ème années de l’école pour animer les campagnes. Ils donnent différents devoirs aux listes : des vidéos sur des thèmes, des musiques et des clips à réaliser, des devoirs écrits à rendre, tout pour tester l’organisation des listes et leur capacité à réagir vite.

MEDC N°1 - 3.png

2. Courant janvier : Les épreuves de pré-sélections

 

C’est une période très intense. Tout d’abord, il y a des défis associatifs presque tous les jours. En effet, toutes les associations de l’emlyon business school créent un défi en rapport avec le thème de leur association et les listeux s’affrontent. Par exemple, pour le défi Sup de Coteaux, l’association d’œnologie, il faut goûter des vins à l’aveugle et essayer de deviner leur nom.

 

En outre, les coachs continuent à donner des devoirs et organisent des rassemblements toutes les semaines pour voir ce que les listeux ont fait, pour commenter leurs rendus et leur donner d’autres choses à faire. Cela peut être des devoirs manuels (faire des fresques, des objets soi-même, etc.) ou des devoirs audiovisuels (vidéos, affiches, musiques, etc.).

 

Enfin, pendant les pré-sélections, se déroule la Hotline. C’est un weekend pendant lequel les étudiants de l’école peuvent appeler les listes pour leur demander de la nourriture et les listeux doivent ensuite leur apporter. Cela permet de passer un moment avec la promotion supérieure et d’apprendre à la connaître.

3. Fin janvier à mars : Entre les pré-sélections et la CRA (Campagne de Renouvellement des Associations)

 

C’est une période plus calme, pendant laquelle les listes se préparent à la finale des campagnes, la CRA.

 

 

4. La CRA (Campagne de Renouvellement des Associations)

 

Elle se déroule pendant 3 jours. Les listes BDA doivent organiser un KFT, c’est-à-dire un concert où différents étudiants de l’école peuvent venir se présenter. Mais aussi, un « Festival » avec cette fois un artiste professionnel qui vient se produire sur scène. À la fin du CRA, la promotion vote et le nouveau mandat BDA est élu.

 

 

5. Témoignage de Maxime Richou, listeux BDA

 

Qu’est-ce que tu as pensé des campagnes BDA ?

Les campagnes ont été assez longues et intenses. Au départ je ne savais pas à quoi m’attendre, mais, avec du recul, j’ai beaucoup aimé ! À travers les travaux donnés par nos coachs et les associations, nous avons pu nous surpasser.

Qu’est-ce que cela t’a apporté de lister BDA ?

Faire des créations très rapidement en étant propre dans mes travaux. Je me suis rendu compte que certains sont plus efficaces dans la quantité que dans la qualité dans des périodes intenses.

 

Quel a été ton moment préféré des campagnes BDA ?

La hotline : exténuante sur le moment, mais très drôle également.

 

 

Article écrit par Inès Lafon – emlyon business school