Vous visez le TOP 5 ? Une prépa est fortement recommandée...

EDHEC > International > TIPS pour un échange réussi à Hong Kong !

EDHEC interna HK réduite.png

Avant de parler de Hong Kong en particulier, situons un peu le contexte. Je suis parti en janvier de mon année de prémaster à l’EDHEC.

 

Hong Kong, que dois-je savoir ?

La première chose à savoir en partant à Hong Kong c’est que les délais de visa sont très longs. Toutes les universités liées à la Chine (Hong Kong, Mainland et Macao) auront cet inconvénient et vous devez donc anticiper pour votre passeport et votre visa.

Hong Kong est également loin de la France, les prix des billets d’avion peuvent donc très vite grimper si vous ne vous y prenez pas à l’avance. L’idéal est de le prendre 3-4 mois avant minimum et avec escales vous devriez pouvoir trouver autour de 400-500€ aller-retour en classe économie.

Le logement : Hong Kong a la particularité de présenter un coût de l’immobilier deux fois supérieur à Paris, oui vous avez bien lu ! Je vous laisse imaginer le prix de votre future chambre. Pour un appart dans Hong Kong d’une quinzaine de m2, il faut compter entre 1200 et 1500 € en moyenne. Cela dépendra aussi de votre quartier et de l’immeuble dans lequel vous serez.

Important : Si votre université est en dehors de Hong Kong, elle propose surement aux étudiants internationaux une chambre dans leurs immeubles sur le campus. Dans ce cas-là c’est beaucoup moins cher (1200€ pour 4 mois à HKUST – Hong Kong University of Science and Technology). C’est aussi beaucoup moins confortable, j’ai partagé une chambre de 8m2 avec un autre élève hongkongais ce qui, en fonction de votre roommate, peut être « challenging ».

MEDC N°1 - 3.png

Les voyages

Macao est joignable facilement par bus grâce à un pont construit sur la mer, il faudra quand même passer la douane des 2 côtés, mais vous pouvez vous y rendre pour 40-50€ aller-retour (attention, la majorité est à 21 ans).

La plupart des pays acceptent un passeport français sans besoin de visas. Ce n’est pas le cas de la Chine. Si vous voulez visiter Shenzhen, qui est frontalier avec Hong Kong, vous pourrez obtenir facilement un accès via certains postes de douanes habilités pour délivrer des autorisations de passages. Si vous visez Shanghaï ou Pékin, un visa spécial sera nécessaire et peut prendre plusieurs semaines à être délivré.

Petit point législation : Dans de nombreux pays d’Asie ainsi qu’à Hong Kong, la législation est beaucoup plus stricte qu’en France. Faites donc très attention à ce que vous faites. Tout vol est considéré comme un délit et passible de prison, ramasser un billet dans le métro même sans connaître son propriétaire est considéré comme un vol, donc soyez excessivement scrupuleux sur tout ce que vous faites là-bas.

 

Pour conclure, j’ai adoré mon échange à Hong Kong et je le recommande à tout le monde, ce n’est pas tous les jours que des opportunités comme celles-ci se présentent à vous, ne la manquez pas !