EDHEC > Parcours candidat(e)s > Vincent Djongue - AST FR

Prénom : Vincent

Nom : Djongue

 

Série de baccalauréat + moyenne obtenue : BAC ES Mention Bien (14,5 de moyenne)

Études supérieures + moyenne générale du (ou des) diplôme(s) : DUT Gestion des entreprises et des administrations (2 ans) IUT Paris Descartes note : 12,5/20

L3 Économie Gestion : Université Paris Descartes : 13,5/20

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC ? TAGE MAGE : 420/600 et TOEIC : 970/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? EDHEC et l’emlyon

ADMIS dans quelles écoles ? EDHEC et l’emlyon

 

Choix définitif ? EDHEC

 

 

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Bonjour, je m’appelle Vincent et j’ai 21 ans. Après le baccalauréat, j’ai choisi de faire un DUT GEA parce que c’était une filière assez générale comme à l’université, mais dans un environnement un peu plus professionnalisant et avec plus d’encadrement. C’était une filière courte en 2 ans, mais qui laissait quand même la possibilité de poursuivre ses études facilement. D’ailleurs après ça, j’ai fait une année de licence en éco-gestion, car cela me paraissait être la passerelle la plus efficace pour préparer mes concours pour les écoles.

Finalement j’ai passé mes concours en 2 ans parce que je n’étais pas satisfait des écoles obtenues la première année et que le concours avait été pas mal impacté à cause de la Covid donc je sentais pouvoir faire mieux. J’ai donc décidé après de faire une année de césure pour avoir un peu plus d’expérience.

 

 

2) Quelles étaient tes expériences marquantes au moment de passer les concours ?

 

Expériences professionnelles (CDI, CDD, stages, intérim, etc.) :

- Stage complet en comptabilité dans le cadre de mon DUT (3 mois)

- Stage dans une start-up l’année des concours.

- Plusieurs expériences en tant que serveur en restauration l’été et à côté des cours.

 

Expériences associatives :

Responsable de la compétition au sein du BDS de mon IUT (1 an)

 

Expériences sportives :

Pratique régulière du sport et notamment du basketball en club puis en universitaire.

Participation à la coupe de France des IUT de Basket-ball, en tant que joueur et en tant qu’organisateur

du voyage de nos équipes avec le reste du bureau.

 

3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS :

Très bons scores au TAGE MAGE (420/600) et au TOEIC (970/990)

 

Points FAIBLES :

- Dossier plutôt moyen où il manquait 1 expérience internationale et 1-2 expériences professionnelles.

- Issu d’une formation très prestigieuse ce qui me limitait pour viser le top 3.

 

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J’ai plutôt misé sur le fait de booster mes points forts et notamment le TAGE MAGE et le TOEIC où j’avais de la marge de progression. Ensuite lors de mon année de césure, j’ai essayé d’accumuler encore plus d’expérience professionnelle. Enfin, une fois avoir atteint mes scores cibles, j’ai aussi travaillé sur la forme du CV et sur les façons de l’améliorer par exemple avec des formations en ligne, etc.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

La difficulté selon moi, c’est surtout de trouver des phases de travail assez intensives et régulières tout en ayant les cours ou le travail à gérer en même temps, surtout quand y’a d’autres examens à gérer à côté, on peut être tenté de mettre les écrits de côté. Également, il faut faire bien attention aux dates choisies pour les concours, il ne faut pas hésiter à choisir une date antérieure pour éviter par exemple que ça tombe en même temps que les partiels.

 

6) Comment t’es-tu préparé aux ÉCRITS ?

 

J’ai eu du mal à travailler vraiment régulièrement sur plusieurs mois avec les partiels, etc. Donc je partais plutôt sur de grosses phases de travail intensives de quelques semaines avant les épreuves.

Après la qualité de travail est aussi importante que la quantité selon moi, donc je passais beaucoup de temps sur les corrigés et j’essayais d’être au plus proche des conditions réelles quand je m’entraînais.
Au niveau des supports, Le Grand Manuel du TAGE MAGE m’a été très utile.

MEDC N°1 - 3.png

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

 

C’est sûrement l’éventail de questions, dont certaines pas du tout « anticipables » qui peut faire un peu peur. La préparation aux oraux permet de se préparer à 90% des questions qui tombent le jour J, et donc d’être parfaitement prêt !

 

 

8) Comment t’es-tu préparé aux ORAUX ?

 

J’ai d’abord essayé de faire un certain travail sur moi-même et mes qualités, mes défauts, etc. Puis j’ai travaillé sur mon projet professionnel et derrière j’ai préparé pas mal de questions « probables ». Une fois le premier travail effectué, on voit que pas mal de questions peuvent nous ramener à nos certitudes et c’est assez rassurant.

9) Quelle est l’école qui t’a le plus marqué le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

C’est l’EDHEC qui m’a le plus marqué grâce à son campus et ses infrastructures et notamment le bâtiment sportif. En plus, l’ambiance était aussi très bien donc ça m’a rassuré dans mon choix.

 

 

10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ?

 

J’ai présenté un projet en finance d’entreprise avec à court terme du conseil en M&A ou recherche d’investissement et à moyen/long terme directeur financier dans une start-up/entreprise innovante.

 

 

11) Si tu devais changer quelque chose dans ta préparation aux concours, que changerais-tu ?

 

Vu que j’ai fait les concours en 2 ans, j’ai pu, lors de la deuxième année, éviter les erreurs de la première, dont le fait de ne pas bien s’organiser pour les écrits. Je dirais aussi qu’il ne faut pas se relâcher trop longtemps quand les écrits sont terminés.

 

 

12) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?

 

Conseil n°1 : Bien identifier ses points forts et ses points faibles dès le début pour avoir une stratégie en fonction de ses objectifs

 

Conseil n°2 : Bien choisir les dates de ses épreuves, le plu tard n’est pas forcément le mieux

 

Conseil n°3 : Croire en ses chances pour chaque école.