GMAT : Dans quel cas conseille-t-on de passer le GMAT à un Français ?

Le GMAT, test de référence pour les admissions en universités anglo-saxonnes ou en MBA, est un test entièrement en anglais, ce qui pénalise les candidats francophones. Nous recommandons aux candidats francophones de ne passer le GMAT que lorsqu’ils n’en n’ont pas le choix.

Certaines formations (les plus prestigieuses) acceptent uniquement le GMAT pour une admission en MBA : Harvard, Stanford, Wharton, INSEAD, HEC Paris, etc., ainsi que certains masters tournés vers l’international comme par exemple les masters du LSE à Londres ou le master Hospitality Management de l’ESSEC.

Pour intégrer ces formations, vous n’aurez pas d’autre choix que d’obtenir un très bon score au GMAT. Certaines écoles demandent parfois aux élèves de passer le GMAT en cours de scolarité : c’est le cas à l’ESSEC (en 1ère année) et à l’EDHEC (en fin de 2ème année).

Si vous avez le choix, privilégiez le TAGE MAGE au GMAT.

La plupart des écoles françaises laisse le choix aux candidats entre le GMAT, le TAGE MAGE et le GRE.

Dans ce cas, nous recommandons aux étudiants de choisir le TAGE MAGE. Certaines écoles européennes acceptent indifféremment un GRE ou un GMAT, auquel cas nous conseillons le GRE.

Suite de l'article ci-dessous après la bande.

Le GMAT ou le GRE sont des tests en anglais, donc cela pénalise les étudiants francophones. Le test a été conçu pour être difficile pour un Américain diplômé. La difficulté du GMAT est :

- Directement : la partie verbale (1/2 de la note) nécessite une très bonne maîtrise de l’anglais.
- Indirectement : les parties logique et mathématiques nécessitent une maîtrise du vocabulaire logique et mathématique en anglais, ce qui tend à compliquer les exercices.

Le cas particulier des étudiants qui postulent à la fois à des formations françaises et étrangères.

Si vous postulez à la fois à une formation française qui accepte le TAGE MAGE et à une formation étrangère qui n’accepte que le GMAT, alors nous vous conseillons de passer les 2 tests et d’envoyer votre TAGE MAGE aux écoles françaises et votre GMAT aux écoles étrangères.

En effet, la solution de facilité qui consisterait à ne passer que le GMAT pour faire d’une pierre deux coups, est particulièrement risquée. Si vous ratez le GMAT (ce qui est assez fréquent), alors vous compromettez également vos chances pour l’école française. En passant 2 tests, certes vous cumulez 2 préparations, mais vous évitez de "mettre tous vos œufs dans le même panier".

Je vous recommande également les articles suivants :

Article 1

Article 2

Article 3

Articlé rédigé par Joachim Pinto : Voir son profil.

Article rédigé par Joachim Pinto

  • Parcours académique : Prépa ECE Ipesup + Master Grande École HEC Paris.

  • Fondateur des communautés d'entraide : "Monsieur Écoles de commerce : Post-Bac & Admissions Parallèles" : + de 13 000 membres.

  • Auteur de 30 ouvrages (dont 5 sont N°1 des VENTES) sur les concours aux écoles de commerce : Découvrez les ouvrages !

  • Passionné par le monde de l'enseignement, des concours et des écoles de commerce.

  • A effectué le plus haut saut à l'élastique du monde (Népal - 178 m).