NEOMA > Parcours d'étudiant(e)s > Parcours associatif de Constance Barot - Rouentatouille

NEOMA va rouen.png

Nom de l’association : Rouentatouille

Secteur d’activité : La culture culinaire

Nombre d’étudiants : Une trentaine

Nom du poste : Responsable de la communication

Département du poste : Communication

Durée du poste : Une année normalement mais 6 mois pour moi

Lieu dans lequel tu travailles avec ton association (pays, ville) : France, Rouen

MEDC N°1 - 3.png

1) Pourquoi as-tu postulé à cette association ? 

Raison n°1 : J’ai toujours aimé cuisinier : le rapport aux produits, les instruments de cuisine, etc. Évidemment l’association Rouentatouille était la plus appropriée à cet intérêt.

Raison n°2 : J’avais envie de partager des moments conviviaux avec d’autres personnes autour de bons plats maisons. J’ai également quelques recettes personnelles que je voulais partager et faire connaître aux membres de l’association.

Raison n°3 : Je souhaitais apporter ma pierre à l’édifice pour faire grandir et connaître l’association au sein de l’école. En effet, la cuisine est souvent connotée comme étant un hobby ennuyeux alors que pas du tout. Je voulais, à mon échelle, faire changer les idées reçues.

 

2) Pourquoi as-tu postulé ce poste ?

Raison n°1 : La communication sur le compte Instagram n’était pas uniforme, je souhaitais le relancer avec une esthétique plus uniforme et des publications plus fréquentes.

Raison n°2 : Pour me perfectionner en communication. Grâce à l’association, j’ai pu apprendre des anciens sur différentes plateformes (Photoshop, adobe …), mais aussi sur les meilleurs moments de la journée pour publier, etc.

Raison n°3 : Pour élargir mes expériences professionnelles. En effet, travailler pour une association est très professionnalisant. Il ne faut pas faire de fautes dans les publications, atteindre des objectifs (nombre de likes, de followers …).

3) Quel a été le processus de recrutement (Nombre d’entretiens, types d’entretien, au téléphone / en présentiel, types de questions) ?

Il y a un seul entretien. Il est soit en présentiel soit sur zoom, en fonction de l’heure de l’entretien et des possibilités des membres de l’association. L’objectif est d’apporter un plat (fait maison idéalement) pour faire découvrir une spécialité de sa région, ou simplement cuisiner un plat que l’on aime. Au cours de l’entretien, les membres de l’asso se présentent. Le nombre de personnes n’est pas fixe. À mon entretien il y en avait deux, mais le nombre peut monter jusqu’à dix au maximum. La spécificité de ces entretiens est l’ambiance très conviviale puisqu’on mange, on discute et on peut être plusieurs à postuler en même temps. Ce sont des entretiens collectifs. Les questions posées peuvent être les suivantes :

  • Pourquoi Rouentatouille ?

  • Ton plat préféré ?

  • As-tu des idées de projets pour l’association ?

 

4) Quels conseils donnerais-tu aux étudiant(e)s qui souhaitent postuler dans ton association ?

Conseil n°1 : Il ne faut pas forcément savoir cuisiner, le principal c’est d’être motivé. Donc, n’hésitez pas à postuler à l’association si vous en avez l’envie.

 

Conseil n°2 : Rien de mieux que de rester soi-même pour apporter sa pierre à l’édifice. Les 2A (les étudiants qui sont déjà dans l’association) recherchent des personnalités, donc il ne faut pas chercher à plaire.

 

 

5) Quelles sont tes 3 principales missions au cours ton mandat ?

Mission n°1 : Création et publication de visuels de communication. C’est ce qui constitue la plus grande partie de mon travail.

Mission n°2 : Motivation du pôle en coordonnant les membres. Cette « mission » m’a justement été confiée, car ma personnalité y correspond bien.

Mission n°3 : Recherche des associations avec lesquelles des partenariats seraient possibles. Une fois cette étape passée, je dois prendre contact avec eux.

 


6) Quelle est l’ambiance au sein de l’équipe / du département / de l’association ? As-tu des anecdotes à nous partager ?

L’ambiance au sein de l’association et dans mon pôle est très conviviale et chaleureuse. On y apprend énormément de choses, car on est tous passionnés par la cuisine. Chacun partage ses anecdotes, ses meilleures recettes, ses bons plans, etc.

 

7) Quels sont les 3 enseignements que tu peux tirer de cette expérience ?

Enseignement n°1 : Il faut être rigoureux dans l’organisation de son emploi du temps, car on peut rapidement oublier un travail, une publication à publier, etc.

Enseignement n°2 : La personnalité des membres est à cultiver, car c’est ce qui fait la richesse de l’association. De plus, la différence entre les membres permet de diviser le travail efficacement.

 

 

8) Ce poste/cette association a-t-il modifié / confirmé ton projet professionnel ?

Il ne l’a pas modifié, mais il m’a permis d’acquérir des compétences professionnelles. Elles sont très souvent valorisées sur mon CV et dans mes candidatures.