BSB > Professionnel > L'incubateur

BSB pro réduite.png

L’entrepreneuriat fait partie des fondamentaux de l’expérience en école de commerce. La Burgundy Business School (BSB) n’est pas en reste sur ce sujet, avec ces différents programmes, et particulièrement, son incubateur INCUB’ BSB.

MEDC N°1 - 3.png

La place de l’entrepreneuriat à BSB

 

L’expérience entrepreneuriale est très recherchée auprès des étudiants et jeunes diplômés, qui sont nombreux à vouloir entreprendre, innover, manager un projet qui leur tient à cœur et qui fait sens pour eux. Pour accompagner ces ambitions croissantes auprès des étudiants de BSB, l’école a développé divers parcours, tels que le parcours d’excellence Entrepreneuriat et innovation ou le Deep Dive Entrepreneurship dans le Programme Grande Ecole. Elle encourage l’entrepreneuriat au sein de projets associatifs et convie des entrepreneurs à succès au sein des Meep-up inspiring Leaders avec par exemple l’invitation de Guillaume Gibault, Fondateur du Slip Français.

 

Pour soutenir ces ambitions croissantes auprès de ses étudiants et jeunes diplômés, l’école a développé un incubateur, INCUB’ BSB au sein du centre d’excellence The Entrepreneurial Garden (TEG), pour promouvoir et accompagner l’entrepreneuriat. Un incubateur est une structure d'accompagnement de projets de création d'entreprise ; il vise à soutenir les étudiants dans les premières phases de la vie de leur entreprise, au travers de formations, conseil, financement, hébergement, etc.  

 

Deux dispositifs au sein de l’incubateur

 

En particulier, l’incubateur de BSB propose deux dispositifs : la pré-incubation et l’incubation.

 

Ces deux phases visent à offrir à chaque étudiant entrepreneur un processus adapté à ses besoins, de sorte à coller avec l’ADN de l’école de fournir un accompagnement qualitatif et individualisé à chacun de ses étudiants.

 

Durant la phase de pré-incubation, l’étudiant-entrepreneur développe son idée et son esprit d’entrepreneur, il bénéficie des conseils des experts de l’incubateur, des enseignants-chercheurs et du réseau de partenaires externes pour construire son business model, et vérifier la cohérence de son projet.

 

La période d’incubation représente l’étape suivante de la phase de création d’entreprise. Le jeune entrepreneur teste son projet sur le terrain, se construit un réseau en rencontrant l’écosystème régional lié à l’innovation, se forme à la pratique du pitch, développe son business plan et lance la création de son entreprise. Les porteurs de projets sont aussi accompagnés sur les aspects juridiques et comptables et guidés lors de leur recherche de financement.

 

 

Un accompagnement solide au service de l’esprit entrepreneurial

 

L’incubateur est doté d’une équipe d’experts composée de 6 enseignants-chercheurs, 25 enseignants, coaches et accompagnateurs ainsi que des partenaires aptes à fournir aux jeunes entrepreneurs des conseils juridiques ou comptables. Cette équipe propose un coaching personnalisé pour les aider à développer leur projet et les mettre en relation avec les bonnes personnes (partenaires, mentors, financeurs).

 

Dans le centre d’excellence The Entrepreneurial Garden (TEG), tout est mis en œuvre pour stimuler la créativité et l’entraide. Les étudiants ont l’opportunité de se former au travers d’ateliers hebdomadaires sur les thématiques liées à l’innovation et l’entrepreneuriat : Management de la créativité, Business Model, Business Planning et Pitchs.

 

L’incubateur construit également un solide réseau d’entraide et de synergie en favorisant les rencontres autour de déjeuners entre les porteurs de projets, et avec les professionnels de l’entrepreneuriat. Les jeunes entrepreneurs peuvent se retrouver pour travailler au sein du TEG, car ils ont accès à un bureau avec équipement, une salle de réunion, un espace détente et une cuisine. Ces divers dispositifs permettent aux étudiants de développer un solide esprit entrepreneurial.

 

 

Les projets entrepreneuriaux

 

Grâce à cet accompagnement qualitatif, l’incubateur incube en moyenne 33 projets par an et accompagne environ 60 étudiants par an. Ces projets s’inscrivent dans une dizaine de secteurs d’activité (secteur bancaire, du vin, de la foodtech, de la fintech, ou encore de la culture) et donnent lieu à la création d’en moyenne 7 sociétés par an. Certains des projets sont lancés durant les études, d’autres sont développés au cours d’une année de césure, et d’autres encore sont lancés directement à la suite des études.

 

L’incubateur met en avant les entreprises créées par les alumni de l’école. Nous pouvons citer :

  • Neety, par Benjamin Caron (BSB’2008) qui vise les économies de stockage grâce au blocage ou à la suppression des mails inutiles ;

  • SESAMm, co-fondé par Pierre Rinaldi (BSB’16) qui est une start-up fintech spécialisée en big data ;

  • Au Juste, co-fondé par Gonzague Lablancherie (BSB’18), qui est une marque de vêtements recyclés et fabriqués en France ;

  • Moneway, co-fondé par Noémie Nicod (BSB’18), qui est une néo-banque gratuite et communautaire ;

  • Sailers, co-fondé par Morgane Pagliarulo (Promotion Bachelor 2016), qui est une communauté d’entraide pour les freelances du numérique.

  • etc.

 

Les exemples ne manquent donc pas pour inspirer et guider les aspirants entrepreneurs de BSB. L’école met tout en œuvre au travers de son incubateur pour soutenir les projets des étudiants et leur offrir une expérience entrepreneuriale enrichissante.

 

Pour en savoir plus, rendez-vous ici.