BSB > Parcours étudiant(e)s > Marianne Bertolo - Massey University 

Nom + localisation de l’université de l’échange / campus à l’étranger : Massey University, campus d’ Auckland, Nouvelle-Zélande

Durée de l’échange : 4 mois ( de mi-février à mi-juin)

MEDC N°1 - 3.png

I – Massey University, campus d’Auckland

1) Pourquoi as-tu choisi ce pays / cette université pour ton échange à l’international ?

Raison n°1 : Un semestre est une très bonne occasion pour voyager dans un pays aussi loin que la Nouvelle-Zélande.

 

Raison n°2 : Les spécificités culturelles et les paysages uniques m'attiraient beaucoup.

 

Raison n°3 : La localisation de l’université me semblait adéquate et les cours proposés m’intéressaient.

 

2) Quel a été le processus d’admission pour réaliser cet échange ? (moyenne de notes, entretiens, etc.).

Pour postuler à un échange, les étudiants sont invités à classer les universités partenaires par ordre de préférence. La sélection se fait exclusivement sur dossier. L’affectation dépend de la moyenne. Il faut avoir un minimum de 13/20 pour être éligible. Il faut également obtenir un minimum de 6/9 à l’examen de l’IELTS. Les échanges dans cette université sont seulement accessibles aux étudiants suivant leur troisième et quatrième semestres.

 

3) Quels sont les 3 principaux cours que tu as suivis au cours de cet échange ? Combien d’heures de cours as-tu eues par semaine ? Quel a été ton cours préféré et pourquoi ?

Cours n°1 : Equity and diversity in the workplace (équité et diversité sur le lieu de travail),

Cours n°2 : Branding (image de marque), 

Cours n°3 : New Zealand Cinéma (Cinéma en Nouvelle Zélande), qui était un cours d’ouverture.

J’ai préféré Equity and diversity in the workplace car j’ai beaucoup appris sur la Nouvelle Zélande et sa législation, ainsi que sur l’ouverture d’esprit des habitants.

J’avais 7 heures de cours par semaine. Les plages horaires de chaque cours sont communiquées en même temps que le syllabus. Il est donc possible de choisir les cours en fonction de leur contenu et de leur emplacement dans la semaine. Nous sommes en mesure d’organiser notre semaine en regroupant les cours sur quelques jours. Cela laisse une grande flexibilité pour voyager ou découvrir les alentours.

4) As-tu rencontré beaucoup d’étudiants internationaux ? De quelles nationalités ?

Beaucoup d’étudiants internationaux viennent en échange à Massey University. J’ai eu la chance de rejoindre une colocation sur le campus avec des profils internationaux. Cela m’a permis de pratiquer l’anglais au quotidien et de vivre pleinement une expérience Erasmus. Parmi les étudiants étrangers, j’ai croisé des Macédoniens, des Chinois, des Canadiens, des Américains, des Allemands, etc. Une pluralité de profils très enrichissante !

 


5) As-tu dû régler les frais de scolarité de l’université en échange ? Si oui, quel est le montant ?

J’ai seulement dû payer le prix du semestre de mon école de commerce en France. L’échange ne suppose aucun frais de scolarité supplémentaire.

 


6) Quelle est ton expérience académique/universitaire la plus marquante durant cet échange ?

Grâce au cours de Cinéma, j’ai eu l’opportunité de comprendre et d’expérimenter les techniques d’analyse de films ! Cela m’a beaucoup plu !

 


7) Cet échange a-t-il modifié / confirmé ton projet professionnel ?

Les cours que j’ai suivis au cours de mon échange et les visites que j’ai eu l’occasion de faire ont confirmé mon envie de travailler dans le secteur culturel.

 

II - La vie dans le pays - Nouvelle Zélande

8) Le coût de la vie (logement, nourriture, transports, etc.) est-il élevé dans cette ville / ce pays ?

En termes de logement, il faut compter l’équivalent de 800 € pour une chambre en colocation dans une résidence du campus. La connexion à internet est incluse dans le prix du logement.

Les courses hebdomadaires coûtent l’équivalent de 60 € en moyenne.

Pour se rendre à Wellington en train, il est possible de trouver un billet à partir de 30 €.

 

L'Île du Nord est reliée à celle du Sud par une ligne de ferry. Un trajet simple avoisine les 40 € par personne.

9) La vie au quotidien est-elle facile/pratique (trouver un logement, se déplacer, sortir, internet, etc.) ?

Il est très facile de trouver un logement sur le campus de l’université. Dès notre inscription dans l’école partenaire, il suffit de s’inscrire à la section dédiée sur le site. Chaque étudiant renseigne ses préférences en termes de configuration (appartement mixte ou non, pension complète ou repas séparés). Si l’option obtenue ne vous convient pas, l’équipe de l’administration se fera un plaisir de vous trouver une solution plus arrangeante. De manière générale, le corps professoral est très impliqué dans la bonne intégration des étudiants étrangers.

Les déplacements se font facilement en empruntant les transports en commun. Des bus assurent la connexion entre le campus et la ville à fréquence régulière. Il vous suffit d’acheter une carte de bus AT Hop Card, rechargeable sur internet. Cette carte peut également être le support des tickets de ferry ou de train. A noter : il faut valider son titre de transport à l’entrée et à la sortie, pour enregistrer la distance parcourue. Si vous oubliez de le faire en sortant, vous paierez le prix du trajet le plus long !

Il faut compter environ une heure pour rejoindre le centre d’Auckland, la plus grande ville de Nouvelle-Zélande. Si vous ne souhaitez pas dépendre des horaires de passage des bus, des Uber sont également disponibles pour assurer le trajet.

 

10) As-tu eu beaucoup de temps libre ? Que faisais-tu durant ton temps libre ?

L’emploi du temps relativement léger permet de planifier de belles escapades hors de la ville. Il était très courant de partir en long week-end pour visiter la campagne ou les villes alentour.

 

11) Quelle est ton expérience personnelle/associative la plus marquante durant cet échange ?

J’ai été particulièrement touchée par les échanges interculturels avec mes colocataires et les gens rencontrés au fil de mes voyages. Les Néo-Zélandais sont très gentils, accueillants et aidants. La culture Māori est très inspirante et pleine de spiritualité.

 

III - Conclusion

12) Quels conseils donnerais-tu à des étudiant(e)s qui souhaitent réaliser cet échange à l’international (voyages, vie quotidienne, logement, transports, etc.) ?

Conseil n°1 : Si vous voulez voyager dans le pays, il vaut mieux avoir son permis de conduire, pour voir les plus beaux paysages. Les endroits reculés ne sont pas accessibles en transports en commun !

 

Conseil n°2 : Prévoyez un budget qui se rapproche de celui dont on a besoin pour vivre à Paris. Cela vous permettra de profiter pleinement de la vie sur place, sans vous restreindre outre mesure sur vos voyages.

 

Conseil n°3 : Prenez un cours d’ouverture si vous pouvez, pour en apprendre plus sur ce magnifique pays et sa culture si spécifique.