Bachelor en 3 ou 4 ans : les différences

Bachelor 3 ou 4 ans

Le Bachelor est un programme / diplôme proposé par les écoles de commerce accessible directement après le bac, d’une durée de 3 ou 4 ans. Le programme en 4 ans est une adaptation du Bachelor issu du système anglo-saxon. C’est le format le plus présent dans les écoles de commerce françaises. Toutefois, certaines écoles proposent les deux formats de Bachelors (3 ans et 4 ans).

1. Les admissions

 

Les Bachelors en 4 ans, appelés BBA (Bachelor in Business Administration) sont accessibles via le concours Sésame (Post-Bac), dont l’inscription se fait sur Parcoursup.

Le concours SESAME se compose de 3 épreuves écrites (Langues, Raisonnement & Compétences, analyse documentaire & Enjeux Contemporains) puis d’épreuves orales pour les candidats sélectionnés suite aux épreuves écrites. Le concours Sésame permet d’accéder entre autres aux Bachelors en 4 ans de l’ESSEC, de l’emlyon, de NEOMA, de SKEMA, de KEDGE, etc.

L’international BBA de l’EDHEC est lui différent. Il est accessible sur dossier via Parcoursup (avec un test de langue requis pour le parcours en anglais) + un entretien de motivation pour les candidats sélectionnés.

Les Bachelors en 3 ans ont quant à eux des modalités d’admission bien différentes. Audencia propose ses propres épreuves écrites et orales sur la même journée. Le Bachelor en 3 ans de KEDGE, différent de son IBBA en 4 ans, est lui aussi accessible via des épreuves écrites et orales indépendantes des autres écoles.

 

 

2. Le programme

 

Les programmes en 3 ou 4 ans différent fortement sur leur contenu. Les Bachelors en 4 ans ont pour vocation la dimension internationale, avec la possibilité de réaliser la totalité du cursus en anglais (100% des cours en anglais possible).

Les expériences à l’international sont aussi partie intégrante, avec comme requis la réalisation d’un un ou plusieurs semestres en université partenaire à l’international. Il est justement possible d’obtenir un double diplôme avec certaines universités partenaires. Certaines écoles, telles que l’ESCP ou SKEMA, offrent par ailleurs la possibilité de réaliser des semestres d’études sur leurs campus étrangers (SKEMA : aux Etats-Unis, en Chine, au Brésil et en Afrique du Sud. ESCP : Madrid, Turin, Varsovie, Berlin et Londres).

 

Cette dimension internationale est moins présente sur les Bachelors en 3 ans. Par exemple, KEDGE ne propose pas dans son Bachelor en 3 ans la possibilité de partir en université partenaire comme c’est le cas dans son IBBA en 4 ans. Néanmoins, les expériences internationales sont toujours présentes sous la forme de stages.

 

3. Les poursuites d’études

 

L’option la plus envisagée pour les Bachelors en 3 ans est la poursuite d’études, sur un Master en PGE (via les concours AST / en admissions parallèles) ou un MSc en Long Track (après concours).

Les Bachelors en 4 ans sont quant à eux enclins à intégrer un MSc (admission à bac+4) , qui lorsque réalisé en Short Track ne nécessite qu’une année supplémentaire. D’autant plus que l’accès aux MSc est dans certaines écoles facilité pour les étudiants provenant du Bachelor de l’école. Toutefois, une partie des diplômés d’un Bachelor en 4 ans fait aussi le choix de tenter les concours AST 2 (à bac+3) pour réaliser un Master Grande Ecole (2 ans + 1 an de césure avec des stages à réaliser) en école de commerce. Dans ce cas, ils « referont » une 4ème année d’études (le M1 du Master).

 

Le CV formé par les différentes expériences professionnelles et/ou semestres en universités partenaires permet alors aux étudiants diplômés de Bachelors de se présenter à ces différents concours avec un dossier solide, qui peut faire la différence.

 

 

4. Insertion sur le marché du travail

 

L’insertion sur le marché du travail dès la diplomation est plus importante pour les Bachelors en 4 ans. A titre d’exemple, 20% seulement des diplômés du Bachelor de KEDGE (3 ans) rentrent sur le marché du travail, contre 55% pour les diplômés de l’IBBA (4 ans). Cela s’explique par le fait qu’une plus grande partie des étudiants des Bachelors en 3 ans continuent leurs études (paragraphe ci-dessus).

Enfin, les Bachelors en 4 ans voient une majorité de leurs étudiants diplômés occuper un poste à vocation internationale. En effet, 60% des diplômés du BBA de l’ESSEC (4 ans) occupent un poste orienté vers l’international, 67% pour le BBA de l’ESCP et 67% pour le BBA de NEOMA.

 

 

En définitive, les Bachelors en 3 ou 4 ans, bien que possédant le même nom de diplôme, n’ont pas la même vocation, ni pendant le cursus, ni après la diplomation. La professionnalisation est omniprésente dans les 2 programmes mais le côté international et multiculturel est davantage présent dans les Bachelors en 4 ans.

Nous vous recommandons également de lire :

Les épreuves écrites des concours Post-Bac

Les épreuves orales des concours Post-Bac

Les écoles de commerce Post-Bac

Article rédigé par Calvin Chiappori - SKEMA