Audencia > Point fort n°6 : La finance responsable

Plan de l’article :

  1. Qu’est-ce que la « finance responsable » ?

  2. Les cours et spécialisations de « finance responsable » proposés par Audencia.

  3. Audencia : Plusieurs chaires RSE et un important financement pour l'innovation.

  4. Les débouchés dans la « finance responsable ».

 

 

Introduction

 

L’un des principaux objectifs d’Audencia est de former des managers responsables, « citoyens du monde », partageant des valeurs humanistes et résolument convaincus d’appartenir à une même communauté de destin, à l’échelle planétaire. La finance représente le premier débouché pour les diplômés de l’école (près de 40 % d’entre eux choisissent ce secteur). C’est donc naturellement qu’Audencia, forte de son engagement RSE depuis de nombreuses années, a intégré la dimension responsable au sein de ses programmes en Finance.

  1. Qu’est-ce que la « finance responsable » ?

 

La finance responsable désigne un ensemble de pratiques qui visent une rentabilité financière mais aussi un impact positif au niveau environnemental, social ou sociétal. Elle évolue en suivant les évolutions des enjeux actuels (migrations, climat, etc.) et en fonction des évolutions technologiques disponibles comme le digital et les réseaux sociaux. Ces derniers outils permettent par exemple de réaliser des financements participatifs, qui ont souvent un objectif environnemental, social ou sociétal.

 

La finance responsable est liée à plusieurs autres notions, comme le financement participatif, mais aussi l’ISR (Investissement Socialement Responsable) qui désigne un placement visant à concilier performances économiques et impact social et environnemental, en finançant les organisations qui contribuent au développement durable. La finance solidaire relie quant à elle des individus donnant de l’argent à des entreprises et associations à forte utilité sociale et environnementale.

 

 

2. Les cours et spécialisations de « finance responsable » proposés par Audencia

 

A Audencia, l’année de Master 2 est dédiée à la spécialisation. Le parcours classique est composé d’un semestre de spécialisation à Nantes et d’un semestre d’études dans un établissement partenaire à l’international. À Nantes, les étudiants peuvent choisir leur majeure de spécialisation parmi 3 pôles regroupant chacun plusieurs spécialisations. L’un de ces 3 pôles est entièrement dédié à la Finance. Il propose de nombreuses spécialisations dans ce domaine :

  • Finance d’entreprise

  • Corporate Finance

  • Financial Market

  • Financial Strategy

  • Risk management and compliance

  • Contrôle de gestion

  • Financial Analysis and Investments Management

  • Mastère Spécialisé® Stratégies Financières et Investissements Responsables (MS SFIR).

Audencia continue d’innover dans le secteur de la finance : 3 des 4 nouvelles spécialisations créées par l’école en 2021 y sont liées : « Data management for finance » (dont 1 semestre possible en finance de marché à Shenzhen, en Chine), « Financial Analysis and Investments Management » (en partenariat avec le CFA Institute) et « Stratégie financière et investissements responsables ». Cette dernière spécialisation est spécifiquement dédiée à la finance responsable. Un Track Finance a aussi été récemment créé sur le campus de Nantes, mais aussi celui de Shenzhen, en Chine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le campus d’Audencia à la Shenzhen University

 

 

Audencia est plus largement engagée pour la RSE et dès la 1ère année du PGE, l’un des thèmes du parcours d’ouverture culturelle est intitulé « responsabilité globale ». En 2ème année du PGE (M1), un cours optionnel de la majeure finance / contrôle, intitulé « Evaluation de l’impact sociétal en entreprise », réalise une introduction aux différentes comptabilités du développement durable. La faculté de recherche d’Audencia est par ailleurs organisée en 5 départements, l’un d’eux étant centré sur la finance et l’une des 8 chaires de l’école est intitulée « Finance pour l’innovation ».

 

Enfin, cet engagement d’Audencia pour la finance responsable n’est pas seulement présent dans les cours et la recherche de l’école : il l’est aussi dans les associations de l’école. L’association Audencia financial club a pour objectif de promouvoir la finance. L’association « Axésud » est l’une des associations de l’école spécifiquement axée sur la RSE et promeut la microfinance, dont l’objectif est de fournir des produits financiers aux personnes exclues du système financier classique (généralement les habitants pauvres des pays en développement).

 

                     

 

 

3. Plusieurs chaires RSE et un important financement pour l'innovation

 

Audencia possède 8 Chaires de recherche et d’enseignement animées par des enseignants-chercheurs reconnus et proches des entreprises. Soit ces Chaires portent directement sur un aspect de la responsabilité sociétale des entreprises ou de l’innovation, soit elles intègrent ces enjeux dans leurs travaux.

La Chaire « Impact Positif » : Ses recherches ont pour but d’aider et de soutenir les entreprises à intégrer la RSE au cœur des business models et de la stratégie pour en faire un levier d’innovation et de performance, à manager et piloter une démarche RSE et à communiquer sur la RSE. Elle organise aussi de nombreux ateliers et événements, comme les ateliers NégoTraining qui visent à promouvoir l’égalité professionnelle en aidant les femmes à négocier des salaires à la hauteur de leurs compétences.

 

La chaire « Finance pour l’innovation » vise à permettre une meilleure compréhension des logiques, pratiques et spécificités du financement des entreprises et des projets innovants, dans des contextes très différents : start-ups, moyennes et grandes entreprises, innovations sociales ou technologiquement radicales. Pour analyser les particularités du financement pour l’innovation, la Chaire porte son action de recherche sur 5 thématiques différentes :

  • La valorisation des start-ups 

  • Les relations entre les investisseurs et les entrepreneurs 

  • Le financement par crowdfunding 

  • Le financement de l’innovation sociale 

  • Le financement des Deep Techs 

 

Enfin, la chaire « Performance globale Multi-Capitaux » a pour objectif de renforcer les systèmes de mesure et de contrôle multi-capitaux par l’innovation, de participer à la standardisation internationale dans le domaine et d’accompagner la transformation des équipes et des professions. Plus d’informations sur les missions de la chaire en cliquant ici.

 

 

4. Les débouchés dans la « finance responsable »

 

Les entreprises étant de plus en plus soucieuses des enjeux liés à leur responsabilité sociétale, il existe de nombreux débouchés liés à la RSE et donc à la finance responsable. Une étude qualitative du cabinet de recrutement Birdeo menée auprès de 637 sociétés de gestion financière montre que la croissance du secteur de la finance responsable était de 15 % par an depuis 2015.

 

Comme l’indique Caroline Renoux, présidente de Birdeo, les jeunes diplômés possédant des compétences en finance responsable sont donc de plus en plus recherchés : « Le vivier de talent est encore limité et les besoins des sociétés de gestion importants ». Les formations d’Audencia permettent à ses étudiants de développer de nombreuses compétences recherchées par les recruteurs dans le domaine de la finance (Ingénierie financière, évaluations d’entreprise, Modélisation des risques financiers, Création de valeur, Gestion de portefeuilles) et de la RSE, avec une forte compréhension de la finance responsable.

 

Les formations d’Audencia en finance et finance responsable permettent d’accéder à de nombreux métiers du secteur de la finance comme :

  • Gérant de fonds

  • Analyste financier

  • Sales

  • Quant

  • Business analyst

  • Analyst ISR

  • Conseiller en fusion-acquisition

  • Consultant, Audit

 

Ainsi de nombreux diplômés d’Audencia sont fortement intégrés au sein de grandes institutions dans le secteur de la finance. Voici quelques exemples de parcours :

  • Baptiste Bondon est Associé chez Rothschild & Co

  • Garance Allan des Beauvais est Consultante Restructuring chez KPMG

  • Alexis FLOREN est M&A Transaction Services Analyst chez Deloitte

  • Pol Frocrain est Auditeur financier – Financial services chez PWC France

  • Dan Jeannin est Chargé d’affaires Transactions services chez Next Financial Advisors

  • Paul Vienot est Equity derivatives Trader assistant chez HSBC

  • Benoit Costandi est Fixed Income & Responsible Investment specialist chez Axa

Article rédigé par Cédric Galois / Arnaud Sévigné / Joachim Pinto

Campus Shenzhen Audencia 2.jpg