Vous visez le TOP 5 ? Une prépa est fortement recommandée...

Audencia > Parcours candidat(e)s > Maëliss Nkongue Epeti AST2 FR

Prénom : Maëliss     Nom : Nkongue

Série de baccalauréat ou diplôme du secondaire : Baccalauréat Scientifique (en horaires aménagés avec le Conservatoire de Toulouse)

Études supérieures : ​Bachelor en Management à Toulouse Business School (filière Marketing Digital), 14,2/20

 

Scores TAGE MAGE et TOEIC : TAGE MAGE : 334/600 et TOEIC : 805/990

ADMISSIBLE dans quelles écoles ? Audencia, emlyon, SKEMA, TBS

ADMIS dans quelles écoles ? Audencia, TBS, SKEMA

 

Choix définitif ? Audencia

MEDC N°1 - 3.png

1) Bonjour, peux-tu nous décrire ton parcours ?

 

Bonjour ! Titulaire d’un Baccalauréat scientifique en horaires aménagés avec le Conservatoire de Toulouse, je me suis finalement dirigée vers un Bachelor en Management à TBS, où j’ai pu me familiariser avec différentes notions du management d’un point de vue général dans un premier temps (avec des cours d’analyse financière, de marketing, de négociation, de comptabilité ou encore de supply chain), avant de me diriger vers une filière de digital & websocial marketing (avec des cours plus spécialisés comme l’e-réputation, l’audit de site, les fondamentaux du digital, ou encore des projets de réalisation de sites wordpress/prestashop).

À l’issue de ces 3 années, j’ai décidé de poursuivre mes études en master Grande École afin d’approfondir et enrichir mes connaissances et dessiner encore mieux mon projet professionnel.

De cette manière, je suis à présent élève en Master 2 à Audencia Business School.

 

2) Quelles étaient tes expériences au moment de passer les concours ?

Expériences professionnelles : 

2 stages réalisés durant mon Bachelor en Management à TBS

- Assistante responsable boutique – Zadig & Voltaire (Toulouse, 2 mois)

- Assistante Manager de Franchise Internationale – Groupe Alsea (Madrid, 6 mois)

 

Expériences internationales : 

- 1 semestre d’échange universitaire à UCES (Universidad de Ciencias Empresariales y Sociales) (Buenos Aires, Argentine (6 mois))

- Stage à l’étranger (Assistante Manager de Franchise Internationale – Groupe Alsea (Madrid, 6 mois)

 

Expériences associatives : 

- Présidente du Bureau des Arts du Bachelor

- Membre du BDE Bachelor TBS

- Service civique

- Chargée de communication pour l’association APEDYS Midi-Pyrénées

Expériences culturelles : 

- Voyages : Cameroun, Argentine, Italie, Irlande, Espagne

- Élève et diplômée du Conservatoire de Toulouse en Piano, Solfège et Analyse Musicale

 

Expériences sportives : 

- Élève et diplômée du Conservatoire de Toulouse en Danse, spécialisée en Danse contemporaine


3) Quels étaient les points FORTS / FAIBLES de ta candidature aux concours ?

 

Points FORTS : 

- 2 expériences professionnelles

- 2 expériences internationales

- 2 expériences associatives, dont une à haute responsabilité

Point FAIBLE :

- Mon score de TOEIC (805/990)

 

4) Qu’as-tu fait pour contrecarrer tes points faibles ?

 

J’ai misé sur mes expériences personnelles : par exemple certaines écoles offrent la possibilité de mettre en avant nos expériences grâce à des dossiers à remettre au moment de la candidature.

 

 

5) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ÉCRITES aux concours selon toi ?

 

Lors de mon année de concours, je n’avais pas eu de dossier de motivation à rédiger.

Mais concernant le TAGE MAGE, je dirais que les principales difficultés sont :

  • Sa logique « différente » : le fait que parfois il faut réussir à réfléchir autrement, différemment, et se détacher de certaines réflexions « naturelles » ou instinctives.

  • Sa longueur : il faut rester concentré tout le long, car une simple inattention peut être pénalisante.

  • Sa vitesse : ma difficulté principale était la rapidité. Il s’agit là de trouver les bonnes méthodes qui permettent de gagner du temps (méthodes de calculs, de réflexion, etc.), et celles-ci s’acquièrent en s’entraînant.

 

6) Comment t’es-tu préparée aux ÉCRITS ?

 

​J’ai participé à quelques sessions de stages de préparation, 3 dans mes souvenirs, qui duraient entre 3 et 5 jours. Il y avait également des sessions d’examens blancs + corrections organisées par Monsieur Ecoles de Commerce / Monsieur TAGE MAGE qui m’ont permis de m’entraîner encore un peu plus.


Sinon il s’agissait de pur travail personnel, en essayant de rester régulier et organisé.

J’avais à ma disposition le Grand Manuel du TAGE MAGE.

 

En parallèle, je devais gérer ma fin de Bachelor, ce qui impliquait mes partiels finaux, l’organisation des événements de fin d’année (étant membre du BDE), mais aussi le début de mon stage de fin d’études à Madrid. Une période intensive, mais qui en vaut la chandelle !

 

 

7) Quelles sont les principales difficultés des épreuves ORALES aux concours selon toi ?

Les principales difficultés des épreuves orales sont en premier lieu, le fait de ne pas se laisser déstabiliser par des questions inattendues ou que l’on n’avait pas pensé à préparer, ce qui est normal. Dans ce genre de moment, le jury sait également que certaines questions sont déstabilisantes, mais c’est justement l’occasion de montrer que l’on sait rebondir sur ce genre de situation et que l’on ne perd pas ses moyens !

 

 

8) Comment t’es-tu préparée aux ORAUX ?

 

Certaines parties des oraux étaient anticipées (sujet en anglais par exemple), j’ai donc fait les recherches et réflexions nécessaires et me suis entraînée à en parler avec ma sœur !

Je prends également le réflexe de me renseigner sur les sujets d’actualité (politiques, économiques, etc.) afin d’être capable d’en parler si l’on me pose la question.

Pour le reste de la discussion, j’avoue qu’il s’agit de la partie que je prépare le plus : ce sont des choses qui me viennent naturellement, car je me dis qu’il s’agit de parler de soi.

Mais je pense qu’il est important de s’entraîner à parler, être dans une situation d’entretien comme dans le cas présent : c’est un exercice que j’ai eu la chance de pratiquer plusieurs fois avec mon Bachelor.

 

Il faut ainsi être conscient de ses forces, de ses faiblesses, et être capable de dire même si ce n’est pas encore très précis vers où l’on souhaite aller.

 

 

9) Quelle est l’école qui t’a le plus marquée le jour de tes oraux ? (campus, ambiance, accueil, etc.). Pourquoi ?

 

Je dirais TBS : j’ai trouvé leur campus agréable : neuf, un espace extérieur, une terrasse/patio permettant d’apprécier le soleil, et un foyer, tout de même non négligeable. Et l’ambiance était également au rendez-vous ! On sentait que les élèves étaient fiers de leur choix d’école, qu’ils s’y sentaient bien, et qu’il n’y avait rien de « surjoué ».

 

En bonus, nous avons même pu faire un tour en péniche avec les admisseurs en fin de journée !

 


10) Quel était ton projet professionnel aux oraux ? 

 

Mon projet professionnel était encore flou : je savais que les métiers du digital m’intéressaient, mais je n’en avais eu qu’un avant-goût par mon Bachelor ce qui est l’une des raisons de la poursuite de mes études.

Je voulais trouver un moyen d’allier ces compétences digitales aux domaines qui me passionnent (musique, danse, art de manière générale), et peut-être plus tard monter un projet.

 

Audencia est un choix selon moi judicieux de ce côté-là, car il s’agit d’une école où l’artistique est plus qu’important, et où l’art est omniprésent !

 

 

11) Si tu devais donner 3 conseils à nos membres des communautés pour se préparer aux concours, lesquels donnerais-tu ?
 

Conseil n°1 :​ Travailler travailler et travailler (régulièrement) ses épreuves écrites pour voir des résultats, mais travailler intelligemment, c’est-à-dire identifier ses points faibles et trouver des solutions en travaillant dessus.

Conseil n°2 :​ Rester motivé !!! Point qui parfois est difficile, car il s’agit d’un rythme intensif, mais il faut se dire que nos efforts seront récompensés !!

 

Conseil n°3 :​ Ne pas uniquement se fier au classement pour ses choix, mais aussi aux plus de l’école en question, se demander ce qu’elle peut apporter à son projet professionnel.

 

12) As-tu travaillé les concours en solo ou accompagnée ?

 

Comme mentionné précédemment, j’ai participé à plusieurs stages qui ont pu m’aider dans ma préparation de manière ponctuelle, mais sur le reste du temps j’ai travaillé ces concours en solo, ou avec des amis par moment afin de s’entraider.